Séminaire interdisciplinaire Penser la pandémie

Penser la pandémie

12 Mai 2020 - 11 Mai 2021

Société du risque ou des risques ?

8 Décembre 2020

Pascal Ducournau, professeur de sociologie au LASA, le laboratoire de sociologie et d'anthropologie de l'université de Franche-Comté, interviendra sur les hypothèses de recherche sur les perceptions et les attitudes des groupes sociaux face à la pandémie de coronavirus, dans le cadre du séminaire par visioconférence « Penser la pandémie ».

Séminaire interdisciplinaire Penser la pandémie
Estelle Franc

D’un point de vue statistique, les perceptions et attitudes face au risque sanitaire au sein de la société française ont été jusqu’à maintenant essentiellement approchées à l’aide de sondages classiques. Ces sondages ne s’accompagnent d’aucune méthodologie statistique qui permettrait d’évaluer la significativité de leurs résultats. Cette lacune est dommageable : elle peut conduire le public ou le pouvoir politique à avoir une vision déformée des réactions de telle ou telle catégorie sociale, et elle empêche de saisir objectivement les raisons sociales pouvant être à l’origine de l’approbation ou du refus des mesures adoptées pour faire barrage à l’épidémie.
De surcroît, les principes sur lesquels repose leur échantillonnage (méthode des quotas faisant intervenir les variables sexe, âge, CSP, région et agglomération des enquêtés) offrent des possibilités d’analyse très réduites des logiques sociales à l’œuvre dans les réactions des publics face au risque épidémique. 

Les sciences sociales ont un rôle particulier à jouer dans ce contexte : d'une part pour combler les lacunes identifiées ; d'autre part pour tester de véritables hypothèses de recherche qui permettraient de rendre compte de ces logiques sociales. C'est ce que se propose de faire le projet RisCov (soumis à l'ANR dans le cadre des AAP flash recherche-action sur la COVID-19) en testant deux hypothèses :  l’une a trait à une généralisation au sein de la société d’une « conscience angoissée » face au risque (cf. U. Beck), l’autre fait intervenir la notion de « sélection sociale » différenciée des risques au sein de la société (cf. M. Douglas). Pour ce faire, il s’agira de procéder à un échantillonnage original (visant à la fois à être représentatif et raisonné) et à la passation d’un questionnaire dont les réponses seront traitées grâce aux outils de l’analyse multivariée.

Le séminaire « Penser la pandémie » appréhende la diversité des dimensions de la crise actuelle en partageant questions, approches et outils des différentes disciplines. Les séances se déroulent sous la forme d’une intervention de 45 minutes et 45 minutes de discussion.

Toute personne intéressée pour suivre le séminaire en direct et poser des questions doit s'inscrire auprès d’Arnaud Macé ou Patrick Giraudoux. Les vidéos des séances sont ensuite disponibles sur une chaîne Youtube dédiée ou Canal U.

Horaires

De 17h à 18h30

Contact

Arnaud Macé arnaud.mace@univ-fcomte.fr

Patrick Giraudoux patrick.giraudoux@univ-fcomte.fr

Visionner les captations Youtube ou Canal U