Les panneaux de l'exposition BAM !
Ludovic Godard - UFC
Auteur 
Nourhane Bouznif

Le campus de la Bouloie vu par ses habitués

Au printemps dernier, dans le cadre du projet « BAM ! », un collectif d’artistes invitait étudiants et autres usagers du campus de la Bouloie à partager leur vision de ce territoire qu’ils fréquentent quotidiennement, à raconter des moments vécus dans ces lieux, à exprimer leurs idées et leurs rêves quant à l’aménagement des espaces. À partir de ces réflexions, les artistes ont élaboré une exposition visible jusqu’au 25 novembre dans les bâtiments bisontins de l’IUT Besançon-Vesoul.

« BAM ! » (Bouloie en agitation maximum) est un projet sur trois ans qui a démarré au printemps 2016 avec pour objectif de dynamiser le campus de manière créative et participative, en faisant appel à des artistes en résidence. Pour cette première année, les porteurs du projet1 ont travaillé avec les graphistes du collectif Terrains vagues. Trois ateliers ambulants à destination des usagers du campus ont été organisés en mars et en avril. Il s’agissait de recueillir leurs souvenirs et anecdotes, de savoir quels lieux ils fréquentent, les endroits où ils n’ont jamais mis les pieds, ce qu’ils apprécient ou non, leurs idées d’aménagement et leurs rêves les plus fous…

Les réponses récoltées ont été compilées sous la forme d’une « carte sensible » exposée en ce moment à l’IUT Besançon-Vesoul, après avoir été montrée au restaurant universitaire Lumière. Créé par les graphistes, ce plan est agrémenté d’illustrations (bâtiments, animaux, aliments, objets…) de différentes couleurs : les dessins représentant des rêves et des utopies sont en orange, le bleu correspond aux histoires racontées, et le rouge au présent. À chacun de ces symboles colorés correspond une petite carte accrochée sur un grand panneau en bois. Il suffit de retourner les cartes pour découvrir les avis et pensées confiés par les participants des ateliers. « Nous avons reçu beaucoup de réponses ; certains étudiants ont raconté des choses personnelles, intimes… », rapporte Manon Pugibet, en service civique pour le projet BAM ! au service sciences, arts & culture de l’université. Le plan et les témoignages ont été imprimés sous forme de dépliant que l'on peut emporter avec soi. On peut aussi consulter un registre d’archives qui comporte tous les documents et supports utilisés lors des ateliers.

Il y a quelques semaines, les graphistes de Terrains vagues ont passé le relais à Cabanon vertical, un collectif marseillais dont le travail combine arts visuels et aménagement d’espaces. « Le résultat des ateliers menés par Terrains vagues va servir de base à l’équipe de Cabanon vertical. Cela permettra entre autres de voir quels lieux il faudrait investir pour rendre le campus plus confortable », explique Manon Pugibet. Le collectif s'est déjà retroussé les manches pour concevoir trois meubles « totems » placés aux abords du resto U Lumière, devant la bibliothèque universitaire Proudhon et derrière le resto U Petit Bouloie. Ces trois drôles de structures temporaires, à mi-chemin entre banc, siège, bureau, table et chaise-longue, ont été fabriquées début octobre lors d’ateliers participatifs. Cabanon vertical organisera d’autres ateliers dans les mois qui viennent. Tournevis, marteaux et pinceaux seront mis à disposition des étudiants qui seront invités à construire et à décorer du mobilier extérieur destiné à être utilisé par tous, tout au long de l’année.

  1. Le service sciences, art et culture (SAC) et le bureau de la vie étudiante (BVE) de l'université, le Crous de Besançon, l'association Juste ici qui œuvre pour l'art dans l'espace public, et la Maison de l'architecture de Franche-Comté.

Contact

Manon Pugibet
manon.pugibet@univ-fcomte.fr

Carnet de bord des ateliers BAM !
http://ateliers-bam-bouloie.tumblr.com/

Service Sciences, arts et culture - SAC

Détail de l'exposition BAM !
Le meuble totem créé par Cabanon Vertical installé près du resto U Lumière

Articles relatifs