Auteur 
Delphine Gosset

Visite du chantier de la Maison des sciences de l'homme et de l'environnement

Les travaux de construction et de rénovation des bâtiments destinés à abriter la Maison des sciences de l'homme et de l'environnement Claude-Nicolas Ledoux sont déjà bien avancés. Une visite de chantier était organisée le 9 juillet.

Un ciel nuageux vu du dessous, l'armature d'un toit et une grue.
Ludovic Godard - UFC

La Maison des sciences de l'homme et de l'environnement (MSHE) Claude-Nicolas-Ledoux est une structure fédérative du CNRS et de l'université qui porte et soutient des projets de recherche en sciences humaines et sociales (SHS), ou à l'interface entre les SHS et d'autres disciplines scientifiques comme l'environnement ou la santé. Elle propose aux chercheurs un soutien administratif et logistique pour le montage et la valorisation de leurs projets. Elle leur donne également accès à une plate-forme technologique incluant différents équipements et logiciels.

Vue extérieure du bâtiment de l'Arsenal.
Ludovic Godard - UFC

Jusqu'à présent logée dans une partie de la faculté des lettres (UFR SLHS) de la rue Mégevand, la MSHE sera hébergée dans des locaux beaucoup plus vastes sur l'ancien site de la faculté de médecine dit « de l'Arsenal ». Pour cela, un bâtiment datant de 1847, qui faisait à l'origine partie d'une usine de munitions, a été rénové.

Le premier étage en travaux.
Ludovic Godard - UFC

Une partie de la structure d'origine a été préservée. Ce bâtiment baptisé « Bichat », d'une surface de 2 686 m2, a été complètement vidé pour dégager de grands espaces à l'intérieur.

Rez-de-chaussée du bâtiment Bichat en travaux
Ludovic Godard - UFC

Le rez-de-chaussée sera consacré aux salles de réunion…

Vue intérieure du chantier et des nouvelles fenêtres.
Ludovic Godard - UFC

… tandis que le premier étage abritera des bureaux et des salles de recherche où seront mis à disposition les équipements mutualisés de la plate-forme technologique.

A travers une arcade on voit les gens qui participent à la visite de chantier.
Ludovic Godard - UFC

Le cabinet d'architectes A. Scaranello a voulu garder des traces du passé, en conservant notamment les arcades. Il a souhaité transformer un bâtiment auparavant plutôt fermé en une structure ouverte et lumineuse, en créant des jeux de transparence à travers tout le bâtiment.

Vue intérieures. Les fenêtres de la MSHE.
Ludovic Godard - UFC

De grandes baies vitrées ont été posées pour faire entrer la lumière dans les futurs bureaux. Le matériau et la teinte bronze de ces fenêtres en aluminum ont été choisis de façon à s'accorder au mieux avec la pierre d'origine.

Vue du premier étage et des différents câblages.
Ludovic Godard - UFC

Le bâtiment Bichat devrait avoir une autonomie énergétique maximale en ce qui concerne l'éclairage, la ventilation et le chauffage. Tous les réseaux (ventilation, passages de câbles) vont rester apparents. Ils ont été redessinés pour s'intégrer de manière esthétique à l'ensemble.

Vue extérieure de l'amphithéâtre en construction.
Ludovic Godard - UFC

Juste à côté du bâtiment Bichat, une grande salle de conférences est en train de sortir de terre.

Vue intérieure du futur amphithéâtre.
Ludovic Godard - UFC

Elle permettra d'accueillir 160 personnes. L'acoustique a été pensée pour être optimale.

Blocs de pierre
Ludovic Godard - UFC

La façade d'origine qui donnait sur la rue Charles-Nodier va être partiellement reconstituée. Ses anciennes pierres ont été prélevées, nettoyées et retaillées…

Des pierres en cours de pose sur un mur.
Ludovic Godard - UFC

… pour être repositionnées sur la façade extérieure. Ces travaux s'intègrent dans un projet plus global d'urbanisme et de réaménagement du quartier.

Les officiels posent dans la future salle de conférences.
Ludovic Godard - UFC

Le coût de la rénovation du bâtiment Bichat et de la construction de la salle de conférence s'élève à 5,5 millions d'euros. La Ville de Besançon et la Région Franche-Comté ont pris en charge chacun 2 millions d'euros. L'UFC finance à hauteur de 1 million d'euros et l'État 0,5 million d'euros. Une deuxième enveloppe de 1,6 million d'euros devrait permettre de terminer les travaux.

De gauche à droite sur cette photo : Serge Ormaux, vice-président patrimoine immobilier et développement durable de l'UFC, Dominique Schauss, conseiller municipal en charge du programme de rénovation urbaine, Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, Jacques Bahi, président de l'UFC, Jean-Claude Daumas, directeur de la MSHE, Patrick Bontemps, vice-président à la Région Franche-Comté, représentant de Marie-Guite Dufay, et Jean-François Chanet, recteur de l’académie de Besançon.

Contact

Maison des sciences de l'homme et de l'environnement (MSHE) Claude Nicolas Ledoux

Tags 

Articles relatifs