Message d'erreur

Notice : Undefined variable: empty dans include() (ligne 1 dans /var/www/html/sites/all/themes/ufc_news/templates/views-view.tpl.php).
De gauche à droite : Laurent Millet, Damien Rius, Thomas Suranyi, Hélène Masclaux, Milva Druguet Dayras et Jonathan Lesven.
forets-froides.org
Auteur 
Léa Courvoisier

« Forêts froides », un projet de recherche international, une alliance franco-canadienne

C’est au Canada, à la frontière entre le Québec et l’Ontario, qu’une dizaine d’étudiants, professeurs et chercheurs de l’université de Franche-Comté (uFC) et de l’université de Montpellier (uM) se sont réunis fin octobre 2021 pour rejoindre la station de recherche et d’enseignement du lac Duparquet (FERLD).

Leur mission ? Répondre aux différents enjeux liés à la forêt boréale canadienne. Couvrant les parties nord de l'Amérique du Nord et de l'Eurasie, cette forêt d’envergure constitue l'un des plus vastes écosystèmes forestiers de la planète et abrite des milliers d'espèces sauvages.

 « Leur venue au Québec s’inscrit dans la structuration du laboratoire international de recherche sur les forêts froides, dont le projet est porté par la France et le Québec, (…) afin de développer des recherches collaboratives sur l’analyse et la modélisation du fonctionnement des forêts froides de l’Hémisphère-Nord » (1)

Cette collaboration vise à créer et fournir « des outils d’aide à l’élaboration de stratégies de gestion adaptative en réponse aux changements climatiques et sociétaux, afin de maintenir et/ou restaurer les fonctionnalités écologiques et les services écosystémiques des milieux étudiés. » (2)

Pour aller plus loin, voici l’article, très complet, directement lié au projet
https://forets-froides.org/echange-savoirs-franco-quebecois-foret-boreale/

(1) (2) Sources : https://forets-froides.org/echange-savoirs-franco-quebecois-foret-boreale/

Tags