hannah-busing-zyx1bk9mqma-unsplash.jpg
hannah busing

L’Université de Franche-Comté lauréate de l’appel à projets « ES-Balk Enseignement supérieur dans les Balkans occidentaux »

Dans le but d’intensifier la coopération universitaire et scientifique entre les établissements français d’enseignement supérieur et les pays des Balkans occidentaux, le Ministère de l’Europe et des affaires étrangères a lancé, en 2021, un appel à projets intitulé « Enseignement supérieur dans les Balkans occidentaux »

L’objectif principal de cet appel à projets est d’accompagner le démarrage d’initiatives de coopération académique des établissements français avec leurs homologues de la région des Balkans occidentaux, en les appuyant dans leurs démarches exploratoires, en permettant une meilleure identification des besoins en formation locaux et en promouvant l’ingénierie pédagogique française pour y répondre.

A ce titre, l'Université de Franche-Comté et la South East European University de Tetovo (Macédoine du Nord) ont déposé conjointement le projet « Esplorado ».

Le projet « ESPLORADO », signifiant « exploration » en langue espéranto, s’inscrit dans le renforcement des relations entre l’EUSS et l'Université de Franche-Comté. Ce projet sera la première pierre de la construction d’un partenariat de longue durée entre les deux établissements.

Samir Jemei, Vice-président en charge des relations internationales, de l’art, de la culture et de la communication scientifiques souligne que « L’Université de Franche-Comté s’attache à développer des coopérations interuniversitaires durables et productives, avec des établissements d'enseignement supérieur de valeur et hautement qualifiés. La SEEU est reconnue pour la qualité de ses formations et la richesse de ses recherches. Ce projet augure une belle coopération entre nos deux établissements. »  

Dans le cadre de ce projet, l’université de Franche-Comté sera représentée par l’UFR Sciences du Langage, de l’Homme et de la Société (UFR SLHS et la Graduate School EIPHI UBFC en particulier au titre des formations Université de Franche-Comté portées par l’Institut FEMTO-ST).

« Les activités du projet s’adresseront particulièrement aux étudiants et aux alumni des deux universités, de sciences humaines et sociales comme de sciences pour l’ingénieur. Elles concerneront également, à travers les différentes rencontres, les personnels enseignant et administratif des deux universités. » précise Frédéric Spagnoli, Maître de conférence à l’UFR SLHS et chargé de mission mobilité étudiante.

Ces missions exploratoires seront en effet l’occasion d’échanges de bonnes pratiques et l’identification des domaines qui pourraient être développés pour contribuer au renforcement des capacités. La Direction des Relations Internationales et de la Francophonie (DRIF) de l’université de Franche-Comté accompagnera la mise en place des actions prévues :

« En sciences humaines et sociales comme en sciences pour l’ingénieur, cette coopération entre les deux universités permettra de compléter notre présence dans la région balkanique et souligner l’importance des coopérations européennes dans la stratégie de notre université », indique Paul Marcille, Directeur des relations internationales et de la francophonie.