Le Kiosque

Faire et défaire des affaires en famille

Couverture de l'ouvrage

Ouvrage en souscription

Dans l'agriculture, le commerce, la restauration, l'artisanat, le chef d'entreprise est aussi un « chef » de famille qui compte sur l'appui de ses membres pour le seconder dans son activité. La création d'une TPE est souvent envisagée comme un projet de vie qui concerne plusieurs membres de la cellule familiale. L’articulation entre la famille et le travail constitue une force et une faiblesse pour l’entreprise. L’attachement du couple à l’entreprise est une force mais le travail souvent non salarié des femmes, une faiblesse qui fragilise l’entreprise en cas de rupture familiale (décès, divorce, ou accident). Avant d’entrainer une fragilisation de la TPE, l'articulation famille/travail peut aussi être la cause de tensions et de ruptu [...]

Un long tourment

Couverture du livre

Odile Roynette est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Franche-Comté.

On croyait tout connaître de Louis-Ferdinand Céline un peu plus de cinquante ans après sa disparition. L'approche historienne démontre le contraire. Elle prend pour hypothèse le rôle matriciel de la Grande Guerre dans l’émergence d’une personnalité et d’une oeuvre. Le brouillage de la réalité vécue de la guerre et la construction d’une mythologie personnelle ont été largement avalisés par les biographes. L’enjeu est ici celui de la démystification grâce aux multiples sources convoquées.

Odile Roynette montre que la dimension officiellement héroïque de l’expérience célinienne de la Première Guerre mondiale est d’autant plus nécessaire à l’identité du combattant qu’elle sera, après 1944, constamment revendiquée et présentée comme une pièce à décharge dans le procès intenté à Céline par la justice de l’Épuration. Son étude retrace la genèse et l’affirmation d’un antisémitisme que l’homme et l’écrivain ont intimement lié au pacifisme et à la mémoire de la Grande Guerre.

L'ONU, entre internationalisation et constitutionnalisation

Couverture de l'ouvrage L'ONU entre internationalisation et constitutionnalisation

Les rapports entre droits internes et droit international, thème classique et classiquement controversé en doctrine, ne se limitent pas à des questions d'application et d'exécution d'obligations conventionnelles ou coutumières internationales dans l'ordre juridique interne.

L'interpénétration des ordres juridiques, que l'on associe au phénomène de « mondialisation » ou de « globalisation » juridique, entraîne des conséquences juridiques et normatives croisées.

Le système juridique des Nations unies en est l'un des révélateurs, l'Organisation universelle étant tout à la fois acteur de l'internationalisation des règles constitutionnelles nationales, vecteur de la constitutionnalisation de l'ordre juridique international et porteuse de valeurs dont la diffusion contribue à une certaine globalisation normative.

Cet ouvrage rassemble les contributions à la journée d'étude décentralisée de l'AFDC organisée par le Centre de recherches juridiques de l'université de Franche-Comté (CRJFC) à Besançon (UFR SJEPG) le 29 novembre 2013, sous la direction scientifique de Pierre-François Laval (professeur à l'université d'Orléans) et Rémy Prouvèze (maître de conférences à l'université Paul Valéry Montpellier-III), alors en poste à l'université de Franche-Comté.

Pedone, 2015, 138 p., ISBN 978-2-233-00766-7

Quand les socialistes inventaient l'avenir, 1825-1860

Couverture du livre

Cet ouvrage collectif a été réalisé sous la codirection de chercheurs de la MSHE Ledoux.

En 1825, les socialistes sont dans les premiers balbutiements de leur histoire. Trente-cinq ans plus tard, leur élan s’interrompt au fond des prisons de Napoléon III, en exil ou dans le silence.

Au cours de ces années trop souvent négligées, ils dénoncent les désordres et les injustices de leur temps tout en élaborant une nouvelle connaissance du lien social, de la solidarité et de l’union. Ils se placent au croisement de la science, de la philosophie ou de la religion pour revendiquer un droit à l’action et à l’expérience. Ils s’attellent à fonder une nouvelle association des hommes dans un monde en crise et en mutation. Cette gestation est enthousiasmante mais aussi douloureuse : elle est rythmée par d’âpres querelles que l’histoire ultérieure des socialismes ne cessera de rejouer.

L’une des armes maîtresses dont se saisissent les socialistes pour leurs combats est le journal : c’est notamment à la pointe de leurs plumes qu’ils donnent corps à leur action et qu’ils propagent leurs foisonnantes découvertes. Du Globe au Nouveau Monde, de La Démocratie pacifique au Tocsin des travailleurs, de La Revue du progrèsàLa Revue indépendante, de L’Écho de la fabriqueà L’Atelier, saint-simoniens, sociétaires, cabétistes ou buchéziens, socialistes chrétiens ou républicains, communistes et féministes partent en quête d’une compréhension du présent pour en extraire, sous les désordres apparents, les contours d’un avenir émancipé.

Quand les socialistes inventaient l’avenir est l’enquête inédite qu’une trentaine d’auteurs consacrent à cette histoire politique, sociale, économique, culturelle et savante de première importance et toujours très largement méconnue.

En direct n°260 – Dossier « Nos sens en tous sens ! »

Couverture du numéro 260

Le numéro de septembre-octobre 2015 du journal en direct propose un dossier qui explore nos cinq sens. Il sera également question de salle de classe transatlantique, des effets de l'anesthésie, d'une carte des sols de la Franche-Comté, et d'Augustin Cournot, un scientifique comtois atypique.

Los espacios de la esclavitud y la dependencia desde la antigüedad

couverture

À partir de la prise en compte de l'espace comme facteur historique actif dans les processus de création ou de dissolution des formes de dépendance, on compare les différents milieux où s'exerce la soumission, lesquels sont essentiels dans la construction des sociétés anciennes et postérieures, tels que l'espace domestique face à l'espace public, l'espace urbain face au rural, les territoires c

olonisés ou conquis face aux métropoles, mais aussi l'étude des espaces religieux avec, bien souvent, une ouverture vers l'analyse archéologique. De plus, cette thématique convient particulièrement à l'hommage rendu au professeur Domingo Plácido, actuel président du GIREA, pour son départ à la retraite.

Cahiers du théâtre antique n°1 – Cahiers du GITA n°19

couverture

Représentées en 423 av. J.-C. à Athènes, les Nuées sont une des comédies les plus célèbres et les plus controversées d’Aristophane. Elles mettent en scène un Socrate « sophiste », très différent de celui de Platon, qui dispense des cours contre rétribution dans son école, son « Pensoir », et enseigne à faire triompher le raisonnement injuste.

Les articles présentés dans cet ouvrage, qu’ils portent sur les personnages, les modalités du discours dramatique, les contextes intellectuels et sociaux de l’intrigue ou sa réception française, sont autant de contributions nouvelles à l’interprétation de la pièce.

Dialogues d'histoire ancienne 41/1 - 2015

Couverture

Sommaire : Nikos Birgalias (1960-2015) ; R. Feraru, Fêtes civiques et calendriers ; M. Cruz Cardete Del Olmo, Entre Pan y el Diablo ; G. F. Grassi, Rencontre de civilisations sur l’Euphrate ; J. Manchado, B. Bernárdez, Pro-Mithridatic and Pro-Roman Tendencies in Delos ; M. P.

Puente, El proceso de formación de la política dinástica de TrajanoK ; Bradley, The Bitter Chain of Slavery ; E. Resano, Las ejecuciones de Crispo, Licinio el Joven y Fausta ; M. Pretalli, La bataille de Pharsale ; P. Jamet, Modernist concerns and Greek and Latin culture ; Chronique des travaux en Égypte ; Paysages et cadastres de l’Antiquité ; Des amphores et des hommes ; Les concepts en sciences de l’Antiquité : mode d’emploi ; Actualités.

Utopies et entreprises

couverture

Cet ouvrage est le fruit d'une journée d'étude organisée en 2010 à la Maison du peuple de Saint-Claude (Jura). Dès son inauguration en 1910, l'édifice devint le centre névralgique et l’immeuble symbolique du mouvement ouvrier jurassien. Ce mouvement social se référait d’abord à un pragmatisme volontaire. Mais l’écoute et la lecture attentives des voix et des textes laissent affleurer l'utopie.

Car sans être continuellement revendiqué, le rêve n’en apparaît pas moins comme essentiel. Neuf chercheurs questionnent ici le lien entre entreprises coopératives et discours utopistes en confrontant l'histoire et le présent, l'Europe de l'Ouest et l'Europe de l'Est.

Le pansori : un art de la scène

couverture du livre

Le pansori est un art scénique où un interprète à la voix rauque chante et joue un long récit transmis oralement depuis le XVIIIe siècle.

Après avoir étudié son histoire complexe d'art à la fois populaire et savant entre oubli et patrimonalisation (Unesco, 2003), l'auteure en analyse les composantes littéraire, musicale et scénique intrinsèquement liées dans la performance où il s'accomplit, avant de montrer comment il a évité la folklorisation au profit d'une dualité entre classicisation (répertoire fixe) et modernité (crétaion de nouvelles oeuvres) pour parvenir à réinventer son auditoire en Corée, mais aussi à l'étranger à travers l'exemple de sa réception en France.

Han Yumi, enseignante, a consacré une thèse au pansori dont ce livre est le fruit ; à son approche théorique elle joint une pratique de traduction, de surtitrage et d'accueil de pansoris classiques et modernes, en particulier dans le cadre du festival K-VOX qu'elle dirige à Paris.

Dialogues d'histoire ancienne supplément 13

Couverture de la revue

Faisant suite à une première publication « Traduire les scholies de Pindare… I.

De la traduction au commentaire, problèmes de méthode », cette seconde publication poursuit la réflexion sur la richesse interprétative des scholies à Pindare.Les sept contributions explorent les modes d’interprétation auxquels ont recours les commentateurs anciens, conscients de la difficulté tant linguistique que poétique du corpus pindarique. Sont analysés le traitement des figures, principalement la métaphore, la nature des jugements de valeur, le recours aux savoirs encyclopédiques comme l’histoire, la zoologie, la dimension performative de l’ode, son aspect musical – prosodie, métrique – et chorégraphique.

En direct n°259 – Dossier « Mobilités en perpétuelle mutation »

Couverture d'en direct

Le numéro de juillet-août 2015 du journal en direct consacre un dossier aux mobilités en perpétuelle mutation. Il sera également question des milliers d'espèces découvertes dans le plancton, de l'utilisation du cobalth dans la radiothérapie, de cristal photonique fibré, ainsi que du succès de l'horlogerie suisse.

Le théâtre noir brésilien

Couverture du livre

Christine Douxami est artiste, chercheuse et anthropologue à l'Institut des mondes africains et est associée au laboratoire ELLIADD de l'université de Franche-Comté. Elle est également maître de conférences en arts du spectacle à l'UFR SLHS.

Cet ouvrage met en avant les différentes formes artistiques et esthétiques du théâtre noir au Brésil de sa création en 1944 jusqu'à aujourd'hui. Ce théâtre constitue une réponse militante et artistique de la part de membres du groupe ethnique afro-brésilien à un sujet jusqu'à aujourd'hui tabou au Brésil : la discrimination raciale qui émane de l'ensemble de la société brésilienne envers les populations afro-brésiliennes.

Le bébé et sa famille

couverture

Didier Mellier, Rose-Angélique Belot et Patrice Cuynet, enseignants-chercheurs en psychologie clinique et psychopathologie à l'université de Franche-Comté, ont participé à cet ouvrage.

Résumé : Le bébé est un « révolutionnaire », sa naissance bouleverse l’ordre établi. C’est le bébé qui fait la famille, c’est le bébé qui transforme un couple conjugal en parents, qui bouscule la fratrie et crée des grandsparents. Sur lui convergent tous les enjeux de la transmission de la vie entre les générations, passées et présentes, mais aussi toute l’attention de chacun. Un « berceau psychique familial » s’édifie ainsi sur cet axe, fragile, où le bébé se construit dans ses liens, où les familles redistribuent la « carte d’identité » de leurs membres.

Cette « géographie familiale » est largement mise en relief (D. Mellier), notamment grâce à l’apport de l’observation du bébé dans sa famille selon E. Bick. Les processus complexes de liaison sont de manière tout à fait nouvelle analysés avec l’idée d’une « tiercéité précoce » (D. Houzel), tandis que la thérapie familiale psychanalytique recueille et soigne les liens en souffrance dans l’ensemble familial (A. Eiguer).

Dés la vie fœtale, le « berceau virtuel » (S. Missonnier) devient bien réel pour les parents. Le miroir familial (P. Cuynet) façonne ensuite l’identité du bébé, tandis que les troubles psychosomatiques (R.-A. Belot) signalent ses souffrances. L’accompagnement des parents en situation de handicap (D. Candilis-Huisman) témoigne aussi de la fragilité de ce berceau très dépendant de l’évolution de nos sociétés.

Variation, ajustement, interprétation

Couverture

Les articles qui constituent ce volume mobilisent différents aspects des théories de l’énonciation et s’inscrivent dans trois grandes thématiques : variation sémantique, variation constructionnelle ; variation discursive, variation énonciative ; variation et ajustement.

Les notions de variation et d’ajustement sont appréhendées sur les modes intralinguistique, interlinguistique, sémantique, syntaxique et énonciatif et selon les genres. Les analyses des diverses manifestations de la variation font intervenir le rapport qu’elle entretient d’une part avec l’invariance qu’elle présuppose et, d’autre part, avec l’ajustement, inhérent à la question de la signification.

La loi agraire de 643 a.u.c. (111 avant J.-C.) et l’Afrique

couverture

La partie africaine de la loi agraire de 111 av. J.-C. (lignes 43-95) eut pour but de trouver une solution à la situation des terres de l’Africa. Le bouleversement agraire et humain des décennies précédentes conduisirent le législateur – Marcus Baebius selon l’A.

– à résoudre les difficultés en confiant à un commissaire, le duovir, la mission de les régler sur la base de la distinction entre une terre publique grevée d’impôts, et des terres privées des colons, des acquéreurs des ventes publiques ou privées, des alliés. La loi a joué un rôle fondamental, au moins jusqu’aux réformes flaviennes et antonines. L’A. propose une analyse juridique et historique, une restitution et une traduction.

SEMEN 39

couverture

La paire notionnelle discours/contre-discours, au fondement des études argumentatives, est soumise à l’évaluation de spécialistes des sciences du langage ou de la communication. Il s’agit d’élargir la problématique à l’étude des dynamiques discursives de l’espace public.

Les études empiriques interrogent à la fois l’observabilité en discours de la relation D/CD et le potentiel heuristique des notions dans l’analyse du débat public (nanotechnologies, avenir des universités,…). La relation D/CD est analysée aussi bien dans une perspective interactionniste (co-présence) que dans une perspective d’analyse de discours attentive aux phénomènes de circulation des discours. Les études mènent à des propositions théoriques et méthodologiques sur le fonctionnement [...]

Cyclodextrines

Couverture

Cet ouvrage fait le point des connaissances et des applications sur les cyclodextrines, molécules cages issues de la dégradation enzymatique de l’amidon. Il est composé de quatorze contributions et débute par trois chapitres qui ont trait à l’histoire, à la structure et aux propriétés de ces molécules.

Les onze chapitres suivants sont consacrés à l’exposé de leurs applications potentielles ou en cours de développement. Il couvre ainsi un large ensemble de domaines d’applications allant de la pharmacie à l’agroalimentaire, en passant par la cosmétologie, la catalyse, les tensioactifs, les textiles, la chromatographie, la spectroscopie ou encore le traitement des eaux.

Déplacements urbains : sortir de l'orthodoxie

couverture du livre

Depuis une trentaine d’années, les politiques de déplacements urbains visent à une réduction de l’usage de l’automobile. Toutefois, aucune de ces stratégies n’a jusqu’à présent rencontré le succès escompté.

La théorie socioéconomique des transports repose sur une supposée rationalité de l’individu, lequel serait tantôt optimisateur, tantôt fidèle à ses convictions, à ce qui lui paraît « juste » ou « bon ». Cette hypothèse est fortement remise en cause dans cet ouvrage. L’auteur montre que cette vision réductrice mène non seulement à l’échec des politiques de déplacements, mais également à l’incompréhension de ses raisons fondamentales. En s’appuyant sur le concept d’habitude, il propose de renouveler le regard porté sur l’individu mobile, et de s’affranchir de la doxa intellectuelle et opérationnelle. Son ouvrage expose en quoi la prise en compte de la répétitivité au quotidien et des savoir-faire acquis permet de mieux comprendre les pratiques de déplacements. Il intéressera les praticiens de l’urbanisme, des transports et de la mobilité, ainsi que les étudiants et enseignants en géographie, sociologie et aménagement.