Message d'erreur

Notice : Undefined variable: empty dans include() (ligne 1 dans /var/www/html/sites/all/themes/ufc_news/templates/views-view.tpl.php).
Gregorio Crini, classé dans l'élite mondiale des chercheurs scientifiques !
Grégorio Crini
Auteur 
Grégorio Crini

Classement de Stanford : l’université de Franche-Comté fière de ses chercheurs !

Grégorio Crini, ingénieur de recherche habilité à diriger des recherches au laboratoire Chrono-environnement, vient d’être reconnu par la prestigieuse université américaine de Stanford comme faisant partie des 2 % des chercheurs les plus influents au monde.

Le classement de l’université de Stanford

L’université américaine de Stanford a récemment publié la liste des chercheurs les plus cités dans le monde par leurs pairs pour leurs travaux scientifiques. Cette liste qui représente les chercheurs les plus influents du monde, est établie sur une base de données transdisciplinaire internationale. Ce classement a désigné Grégorio Crini, polymériste environnemental, comme faisant partie de l’élite mondiale des chercheurs.

Son nom apparaît en position 7627 sur une liste de 186178 chercheurs, parmi lesquels les prix Nobel Jean-Marie Lehn (104), Pierre Gilles de Gennes (134), Sir Fraser J. Stoddart (796),  Jean-Pierre Sauvage (2251), ou encore l'immunologiste de l'Académie des Sciences Jean-François Bach (2850). L'université de Franche-Comté figure ainsi dans la même liste que d'autres prestigieuses universités telles que  Havard, CalTech, Oxford, Cambridge, Columbia, Stanford, Yale, Princeton, Chicago, College London, Pekin, Zurich, ou encore Collège de France!

Trois de ses publications citées plus de 6500 fois !

Le classement réalisé par l’université de Stanford, dans lequel Grégorio Crini figure, a pris en compte 130 de ses publications dans la spécialité « chimie environnementale ». Grégorio Crini (h-index de 41, nombre de citations > à 14400) a publié dans les plus prestigieux journaux américains : 1 article dans Chemical Reviews (FI > 62) et 4 articles dans Progress in Polymer Science (FI > 29). Trois de ses publications totalisent un nombre de citations supérieur à 6500 dans la base de données Scopus.

Une recherche internationale sur la chimie de l’eau

Les recherches de Grégorio Crini sont transdisciplinaires, allant de l’analyse chimique à la science des matériaux, en passant par la chimie organique et macromoléculaire, la spectroscopie et l’ingénierie des eaux, disciplines phares de l’université de Franche-Comté. Ces spécialités sont au service de la chimie de l’eau : « J’ai deux domaines d’activité, lesquels génèrent mes publications internationales : la traque des polluants environnementaux et le traitement des eaux usées. » Le premier concerne l’identification et la quantification de substances chimiques dans les matrices aqueuses. Le second propose des méthodes plus efficaces pour traiter les eaux polluées tout en étant plus écologiques comme par exemple l’utilisation innovante de filtres à base de chanvre, avec le fort soutien de la Région, de partenaires industriels franc-comtois, et d’un important réseau universitaire français (Dunkerque, Lille, Nantes), européen (Italie, Roumanie, Portugal, Serbie, Hongrie) et international (Canada, Mexique, et depuis peu USA, Japon et Chine).

Et pour les prochains challenges…

2022 sera pour l’équipe le début d’une nouvelle thématique de recherche sur les eaux de blanchisseries en partenariat avec la blanchisserie industrielle UNAP de Pontarlier et surtout avec le soutien de l’université de Franche-Comté au travers des appels CHRYSALIDE 2022. « C’est un challenge qui me tient à cœur . C’est un territoire et un site d’étude nouveaux pour l’équipe et un projet de recherche partenariale innovant alliant recherche universitaire, formation professionnelle, développement économique et protection de nos territoires. Reste maintenant à trouver un financement de thèse pour un brillant étudiant de l’équipe qui souhaite poursuivre vers un troisième cycle. Depuis plus d’un an, toutes les portes sont closes, mais j’espère que cette reconnaissance internationale pour nos travaux va permettre d’en ouvrir une ! » explique Grégorio Crini.

De belles avancées en matière de formation d’étudiants(e)s, de partenariats université-industrie, de recherche régionale et européenne, et surtout pour la protection de nos cours d’eaux franc-comtois !

Contact

Laboratoire Chrono-environnement

Tags 

Articles relatifs