L’aérosol désertique dans le système climatique

5 Janvier 2016

Organisé par l'OSU THETA et l'institut UTINAM, ce séminaire est animé par Fabien Solmon, chercheur à l'International Centre for Theoretical Physics à Trieste (Italie).

Un paysage vu d'avion
Agnès Michou

Les poussières atmosphériques désertiques sont des particules émises par les sols dans les régions arides et semi-arides du globe. Cet aérosol minéral peut être transporté sur des milliers de kilomètres puis redéposé en surface (sols, végétation, glaciers et océans). L’étude des poussières et de leurs impacts environnementaux est un sujet en pleine expansion, interdisciplinaire et recouvrant une large gamme d’échelles spatio-temporelles.

Outre leur effet sur la santé et l’activité humaine (pollution particulaire, tempêtes de sable), les poussières interagissent avec le rayonnement atmosphérique, la microphysique nuageuse et la chimie atmosphérique, impactant ainsi la météorologie et le climat. Le dépôt d’espèces chimiques associées aux poussières peut être également un facteur environnemental important dans le fonctionnement de certains écosystèmes et affectant indirectement le cycle du carbone et le climat.

Dans ce contexte, l’exposé discutera plus particulièrement les fondements de la modélisation des poussières atmosphériques dans les modèles climatiques et illustrera certains impacts, comme la modification des dynamiques de moussons, l’apport de nutriments aux écosystèmes marins, ou encore les interactions entre poussières, chimie atmosphérique et nuages.

Horaires

14 h

Contact

Institut UTINAM

OSU THETA

Lieu

Salle de conférences

- Observatoire de Besançon

41 bis avenue de l’Observatoire
BP 1615 F
25010 Besançon Cedex

Tél. 03 81 66 69 00