De nombreuses scultpures de panda place de la révolution à Besançon
Ludovic Godard - UFC
Auteur 
Catherine Tondu

Aménagement du territoire, déménagement des animaux ?

Quel est l’impact de la création d’une grande infrastructure de transport sur les populations animales? Le projet Graphab a pour originalité d’étudier le phénomène sur une distance dépassant largement le cadre habituel de ce type de recherche.

Loin de se cantonner à une étude de proximité immédiate, les recherches menées dans ce projet évaluent les effets à longue distance du tracé, un rayon d’action prenant tout son sens pour les espèces fortement dépendantes de leur réseau écologique.

La construction de la LGV Rhin-Rhône a prêté son vaste chantier à l’expérimentation de cette méthode de modélisation combinant graphes paysagers et modèles de distribution d’espèces, avec pour résultat une cartographie de l’impact et une estimation de la distance de perturbation. Avant / après la LGV ? La voie ferrée ne fait bondir la grenouille rainette arboricole que d’un kilomètre à peine, quand son influence s’avère de plus longue portée pour le petit rhinolophe, une chauve-souris locale. Deux cas concrets validant des modèles théoriques qui ont toute leur place dans le cadre opérationnel d’aménagement d’infrastructures de transport. Ces méthodes sont compilées dans le logiciel Graphab 1.0, qui, mis à la disposition des chercheurs et des professionnels, est téléchargeable gratuitement sur le net.

Graphab a remporté en octobre dernier le prix Énergie - environnement du Predit, le Programme interministériel de recherche et d’innovation dans les transports terrestres. Financé de 2009 à 2011 par le ministère de l’Écologie, géré par la MSHE Claude Nicolas Ledoux autour de chercheurs des laboratoires ThéMA et Chrono-environnement, le projet est reconduit sur la période 2013 - 2015.

Graphab 2 complétera les conclusions du premier volet, en s’intéressant à une éventuelle modification de la structure génétique des espèces. Sur le terrain, les méthodes développées serviront à mieux localiser les passages à faune afin d’optimiser la « reconnexion » des réseaux écologiques impactés.

Article publié dans le journal En direct numéro 251 de Janvier 2014

Contact

Jean-Christophe Foltête
03 81 66 54 03
jean-christophe.foltete@univ-fcomte.fr
Laboratoire ThéMA
http://thema.univ-fcomte.fr

Articles relatifs