Des garçons et des filles disputent un match de rugby
Ludovic Godard - UFC
Auteur 
Catherine Tondu

Sport à gogo pour étudiants européens

Du 25 au 29 avril, pas moins de deux cent trente participants venus d’universités de toute l’Europe vont rejoindre les étudiants comtois au départ d’une semaine qui promet d’être sportive.

Plus que l’esprit de compétition, ce sont les valeurs annoncées dans son acronyme EMIS – égalité, mixité, intégration par le sport – qui donneront le la de cette manifestation. Fruit d’un travail collectif, elle est initiée par Thibaut Steinmetz, vice-président étudiant de l’université de Franche-Comté, et organisée par l’U-Sports et le laboratoire C3S (Culture, sport, santé, société) de l’université.

Échanges sportifs et scientifiques sont inscrits au programme de la semaine, qui emporte l’adhésion des étudiants de onze universités, de l’Irlande à la Macédoine, de l’Espagne à la République tchèque. Avec des journées partagées entre golf, VTT, raid aventures ou encore biathlon, des rencontres autour du handicap avec des matchs de basket en fauteuil et des courses adaptées aux personnes non voyantes, et enfin des soirées fitness et zumba bougeant tout le monde dans un même élan, il faut dire que le programme des activités ne manque pas de peps.

Des randonnées sont même prévues hors de la cité bisontine, dans le Nord Franche-Comté et sur Dijon, en collaboration avec des associations locales. En journée de clôture, conférences, tables rondes et ateliers proposeront une variation scientifique sur les thèmes qui auront présidé la manifestation sportive, et feront l’objet de la publication d’actes de colloques. Le déroulé de la manifestation sera capté dans son intégralité par la cellule vidéo de l’UPFR, et retransmis sur le net.

La semaine EMIS bénéficie du soutien du dispositif Erasmus+, qui depuis 2014 ajoute à sa traditionnelle vocation européenne d’aide à la mobilité, la collaboration dans le domaine de la formation et l’organisation d’événements sportifs à but non lucratif.

Article publié dans le numéro 263 de mars 2016 du journal en Direct.

Contact

Diana Barilone
03 81 66 69 17
diana.barilone@univ-fcomte.fr

Articles relatifs