Le Kiosque

Gestion et valorisation du stockage de l’énergie électrique dans les systèmes de transport

Couverture du livre

Les technologies modernes de stockage de l’énergie électrique sont un élément clé du développement durable. Elles permettent désormais d’envisager le déploiement de véhicules électriques aux performances acceptables et une électrification croissante de certains systèmes de transport tels que les aéronefs.

Cet ouvrage met en évidence l’importance du stockage de l’énergie électrique dans un contexte de déploiement de réseaux électriques intelligents appelés smart-grids. Ces réseaux interagissent de façon croissante avec certains systèmes de transport tels que les véhicules électriques et hybrides rechargeables, les trains, métros, trams et bus électriques.

Dans une démarche pédagogique, cet ouvrage présente les outils méthodologiques pour construire un système de gestion énergétique du stockage. Ces outils basés sur de l’intelligence artificielle et des techniques d’optimisation explicite sont analysés à travers des études de cas concrets. Gestion et valorisation du stockage de l’énergie électrique dans les systèmes de transport expose diverses applications intégrant des technologies modernes de stockage – les réseaux embarqués en aéronautique, l’intégration des véhicules électriques dans le réseau électrique, les véhicules hybrides ou encore la traction ferroviaire hybride et ses installations.

Daniel Hissel est enseignant à l'UFR STGI et chercheur à l'institut FEMTO-ST.

Dans le tourbillon de la Révolution

Couverture du livre

À partir des territoires frontaliers du Nord de la France pendant la Révolution, ce livre propose une réflexion sur les usages de la citoyenneté, la signification des mesures d’exception et les répercussions des postures identitaires adoptées face à l’étranger.

Les chansons, les pétitions, les fêtes ou encore les cris insurrectionnels sont autant de traces d’une histoire à hauteur d’hommes, une histoire qui interroge la manière dont les citoyens s’approprient les mots d’ordre généraux, les investissent de leurs craintes et de leurs espérances.

Avec une préface de Jean-Pierre Jessenne.

Avec le concours du Laboratoire des sciences historiques (LSH, EA 2273), de l’Institut de recherches historiques du Septentrion (IRHIS, UMR CNRS 8529) et de la municipalité de Sedan.

L'auteur, Maxime Kaci, est enseignant à l'ESPE de Franche-Comté et chercheur au Laboratoire des sciences historiques.

La fin de vie

Couverture du livre

L'angoisse de la mort, la peur de souffrir, celle de ne plus se sentir respecté comme individu et celle de la perte de contrôle sont parmi les plus grandes préoccupations des malades en fin de vie. C'est pourquoi, à travers cet ouvrage, les professeurs Borasio et Aubry nous aident à porter un regard lucide et serein sur la finitude de notre existence.

Ils s'adressent aussi aux aidants, en leur donnant des conseils et des principes pour accompagner au mieux les personnes en fin de vie.

Les auteurs proposent un éclairage réaliste sur la prise en charge de la fin de vie en France. Critiques avec une médecine "techniciste" qui parfois s'acharne à allonger artificiellement la vie, refusant la banalisation de l'assistance au suicide, ils défendent la voie tracée par la médecine palliative, qui combine l'apaisement des souffrances physiques et l'accompagnement social et spirituel du mourant et de ses proches.

Ce livre est une invitation à réfléchir, dans le calme et sans tabou, à nos priorités, nos valeurs et nos espoirs. Au cours de notre existence, ces réflexions restent rares et nous nous y consacrons souvent tardivement. C'est notre liberté de prendre, ici et maintenant, le temps nécessaire à cette introspection.

Régis Aubry est chef du service Soins palliatifs au CHRU de Besançon. Il enseigne à l'UFR SMP de l'université de Franche-Comté.

Ipse dixit

Couverture du livre

Ce volume réunit des contributions portant sur le détournement de l’autorité des Anciens dans l’Antiquité tardive et la réception des historiens antiques à l’époque humaniste.

Leurs auteurs, spécialistes d’histoire, de philologie ou de théologie, y engagent une réflexion critique et novatrice sur l’autorité intellectuelle des Anciens, en s’intéressant non seulement à son affirmation, mais aussi à ses réappropriations et à ses détournements par le biais des citations et des arguments d’autorité.

Le silence dans les arts visuels

Couverture du livre

Comment parlent les images ? De quelle voix s’adressent-elles à nous, du fond de leur silence ? Ou comment parviennent-elles, sans le support du son, à se faire entendre, à produire des effets, à porter des affects ? C’est l’efficacité paradoxale du silence que ce volume explore, dans le champ des arts visuels.

On le sait, loin de n’être qu’une soustraction, absence de sons ou refus de paroles, le silence est un langage, un vecteur de sens et d’expressivité. Difficile d’analyser ces arts muets que sont la peinture ou la photographie sans réfléchir à la « zone de silence » située en leur cœur, matrice qui fonde leur pouvoir de suggestion et de contestation. Quant aux arts qui ne sont pas intrinsèquement silencieux, de la performance durationnelle au cinéma, ils ont malgré tout partie liée avec le silence, lorsqu’ils tentent de se dégager de l’imposante omniprésence de la parole, ou de réinventer l’interaction entre son et image.

Les textes réunis ici interrogent le langage silencieux des images, dans une perspective interdisciplinaire croisant des approches et des objets divers, et rendent au silence sa positivité autant que sa radicalité. L’image silencieuse y apparaît dans toute sa force évocatrice, subversive ou réflexive. Qu’il s’agisse d’élaborer une nouvelle esthétique à partir de l’effacement, d’affirmer un positionnement critique par l’extinction des voix, de faire entendre le bruissement infime du monde ou de désigner un secret tout en le taisant, le silence semble constitutif du pouvoir de l’image. Plus encore, les images dont il est ici question participent d’une éthique du silence, qui postule un certain mode d’attention au monde, une valeur nouvelle accordée au non-verbal, un espace ouvert à la pluralité et à l’ambivalence. Et par là, se trouve questionnée – parfois redéfinie – la relation du spectateur à l’œuvre d’art.

Adrienne Boutang et Nathalie Pavec sont enseignantes à l'UFR SLHS et chercheuses au Centre de recherches interdisciplinaires et transculturelles (CRIT). Adrienne Boutang est spécialisée en cinéma et littérature anglophone, et Nathalie Pavec en littérature britannique du XXe siècle et en arts visuels.

Genre, famille et vulnérabilité. Mélanges en l'honneur de Catherine Philippe

Couverture du livre

Catherine Philippe a consacré la majorité de sa carrière de chercheuse à l'étude du genre, de la famille et de la vulnérabilité. Au travers de ces mélanges, ses collègues, amis et collaborateurs ont souhaité lui rendre hommage et offrir leur regard sur ces trois thématiques. Les contributions ici réunies témoignent de la richesse des réflexions suscitées par ces thématiques.

Un syndicalisme impossible ? L'aventure oubliée des Jaunes

Couverture du livre

Les Jaunes, c’est une aventure syndicale et politique qui rassembla jusqu’à 100 000 personnes entre 1899 et 1914 – soit autant que la CGT à la même période.

Derrière ce mot, devenu une insulte, se cachent des destins oubliés : ceux d’ouvriers et d’artisans qui se définissaient eux-mêmes comme de « braves travailleurs » rejetant la lutte des classes, la grève et l’affrontement au profit d’une entente avec les patrons. Leur lutte contre les Rouges fut sans merci. Ils suivirent un leader charismatique, Pierre Biétry, qui, élu à la Chambre des députés, se posa en rival de Jaurès, se concilia l’Église et les grandes fortunes, prétendit enfin fonder un « socialisme national », avant de sombrer dans des errances idéologiques qui effrayèrent ses partisans les plus modérés. Les passions populistes, les rivalités internes et les arrière-pensées de ses bailleurs de fonds contribuèrent peu à peu à discréditer le mouvement. L’itinéraire atypique de ces hommes et de ces femmes n’avait jusqu’à présent jamais fait l’objet d’une étude minutieuse, au plus près des archives.

Christophe Maillard est enseignant à l'ESPE Montjoux et professeur certifié d'histoire.

En direct n°268 – Dossier « Jeux et enjeux de l'énergie »

Couverture du journal

Le journal en direct no 268 de janvier-février 2017 consacre son dossier à l'énergie : géothermie, éolien, économies d'énergie… Dans ce numéro, retrouvez également des articles sur la capture en temps réel d'impulsions lumineuses soudaines et très brèves, les troubles musculosquelettiques, les mines vosgiennes, le jeu de tarot, le transport des médicaments dans le corps…

Sur les routes des Alpes Cottiennes

Couverture du livre

L’ouvrage étudie la province romaine des Alpes Cottiennes sous l’angle de son importance stratégique et économique. Le système routier du Mont-Genèvre est reconstitué à partir des textes, des Itinéraires antiques et de la prospection de terrain.

François Artru, docteur en histoire et archéologie des mondes antiques, conduit une recherche sur les voies romaines des Alpes. Il a soutenu en 2012 une thèse intitulée La circulation dans les Alpes à l’époque romaine : l’exemple des Alpes Cottiennes.

Guide pratique pour la mise en place du supplément au diplôme

Couverture du guide

Ce guide est le fruit d'un travail collaboratif auquel l'université de Franche-Comté a largement contribué.

Il vise à aider les établissements d'enseignement supérieur à mettre en œuvre le supplément au diplôme, document officiel valable dans toute l'Union européenne qui permet aux étudiants de valoriser leurs expériences vécues dans un cadre universitaire (projets associatifs, séjour à l'étranger, pratique sportive…).

Diversité linguistique et culturelle à l'école

Première de couverture du livre

Les travaux réunis dans cet ouvrage proposent, à travers le regard croisé de chercheurs et de praticiens, une analyse de la réalité scolaire plurilingue française, mais aussi d'ailleurs, ainsi que des propositions didactiques pour professionnaliser les acteurs et favoriser l'inclusion de tous les élèves.

Ann-Birte Krüger et Nathalie Thamin sont chercheuses au Centre de recherches interdisciplinaires et transculturelles (CRIT) tandis que Stella Cambrone-Lasnes est chercheuse au laboratoire ELLIADD. Toutes trois enseignent à l'ESPE de Franche-Comté.

Cet ouvrage est disponible au service commun de documentation (SCD) de l'Université.

Dialogues d'histoire ancienne 42/2

Première de couverture de la revue

La revue Dialogues d’histoire ancienne s’adresse à un public averti – enseignants, chercheurs et enseignants-chercheurs, étudiants – dans le domaine des sciences de l’Antiquité, en particulier l’histoire et la littérature des mondes anciens (Proche-Orient, Égypte, Grèce, Rome).

Revue semestrielle internationale plurilingue, elle est composée d’articles, de chroniques, de comptes rendus, de notes de lecture, et édite des suppléments thématiques. Elle présente de ce numéro un dossier consacré à  « Penser les savoirs sociaux dans l’Antiquité. Pratiques, acteurs, normes ».

Cet ouvrage est disponible au service commun de documentation (SCD) de l'Université.

Guide géologique Vercors

Couverture

Cernée de ses hautes murailles de calcaires urgoniens, la forteresse naturelle du Vercors enserre des paysages grandioses et préservés, havres de paix propices à la préservation d’une biodiversité unique.

Ces hauts lieux de la randonnée, depuis les gorges les plus abruptes jusqu’aux plateaux et crêtes inondés de lumière, abritent des merveilles géologiques qui nous racontent une histoire riche et mouvementée de 140 millions d’années. Paradis des spéléologues qui l’explorent en profondeur et des amateurs de sports nordiques qui fréquentent assidûment ses plateaux enneigés, sujet d’étude des géologues et des karstologues, ce territoire forestier et pastoral est aussi marqué par l’histoire humaine avec ses vestiges d’ateliers de taille de silex, ses cols et chemins ancestraux et ses lieux de mémoire dédiés aux drames de la dernière guerre mondiale.

Patrick Marcel enseigne les sciences de la vie et de la terre à l'ESPE Franche-Comté. Il donne des cours sur la didactique de la géologie mais aussi sur la médiation scientifique de la géologie en master 2 MEEF Médiations culturelle, scientifique et technique. Il encadre des sorties géologiques auprès des étudiants et stagiaires du master MEEF SVT.

Cet ouvrage est disponible au service commun de documentation (SCD) de l'Université.

Guide géologique Jura

Couverture

Des combes et reculées pittoresques aux formes étranges des lapiaz, signes de l’érosion du temps, en passant par les grottes et cascades caractéristiques des reliefs karstiques, ce guide ne cessera d’étonner le lecteur randonneur tant le Jura regorge de trésors insolites.

Parmi eux, n’oublions pas les fossiles, vestiges d’une vie jurassique foisonnante, dont les traces des dinosaures sont certainement les plus emblématiques.

Les Guides géologiques sont une invitation à découvrir une région à travers l’originalité de sa géologie. Savoir lire un paysage à travers son relief, ses roches, sa végétation, savoir décrypter l’empreinte de son histoire, c’est mieux comprendre ce qui en fait la spécificité. Chaque guide de cette collection toute en couleurs comporte :
– une brève histoire géologique de la région qu’il vous propose de découvrir ;
– une sélection d’itinéraires détaillés, accessibles et originaux, qui vous enchanteront par la diversité des curiosités naturelles rencontrées ;
– une sélection de fiches découverte qui vous renseigneront un peu plus sur l’identité de la région ;
– et un glossaire pour vous familiariser avec les termes géologiques incontournables.

Chaque itinéraire traverse des sites remarquables où l’on vous propose de vous attarder un moment. Ils font de chaque guide le compagnon idéal de vos balades solitaires ou familiales.

Patrick Marcel enseigne les sciences de la vie et de la terre à l'ESPE Franche-Comté. Il donne des cours sur la didactique de la géologie mais aussi sur la médiation scientifique de la géologie en master 2 MEEF Médiations culturelle, scientifique et technique. Il encadre des sorties géologiques auprès des étudiants et stagiaires du master MEEF SVT.

Cet ouvrage est disponible au service commun de documentation (SCD) de l'Université.

Guide géologique Côte d'Or et Saône-et-Loire

Couverture

La Bourgogne est mondialement connue grâce à son sous-sol. Celui-ci conditionne les vignobles qui en font son terroir, l’herbe que broutent les charolaises… Les paysages se font et se défont au gré des pérégrinations des plaques tectoniques.

Des continents se séparent puis se soudent donnant naissance à des chaînes de montagnes, lors d’orogenèses spectaculaires, avant d’être désagrégées par l’érosion et englouties par de nouvelles mers.

La richesse géologique de la Bourgogne est importante et ce guide apporte des informations sur les deux dernières orogenèses qui ont fait la France : l’orogenèse varisque (450 à 300 millions d’années) et l’orogenèse alpine, qui a débuté voici environ une centaine de millions d’années et qui continue. Ce guide géologique avec ses 10 itinéraires fournit aussi des renseignements à tous les curieux de la nature sur la présence de la mer, de grands lacs, de marécages gigantesques en Bourgogne. C’est aussi redécouvrir avec les auteurs la reconstitution des paysages anciens disparus depuis des centaines de millions d’années, c’est retrouver les forces qui ont brisé et déformé les terrains.

Patrick Marcel enseigne les sciences de la vie et de la terre à l'ESPE Franche-Comté. Il donne des cours sur la didactique de la géologie mais aussi sur la médiation scientifique de la géologie en master 2 MEEF Médiations culturelle, scientifique et technique. Il encadre des sorties géologiques auprès des étudiants et stagiaires du master MEEF SVT.

Cet ouvrage est disponible au service commun de documentation (SCD) de l'Université.

Saint Augustin ou les promesses de la raison

Couverture du livre

L’Empire romain devient officiellement chrétien sous le règne de Théodose, à la fin du IVe siècle. C’est au moment même où l’empereur très chrétien disparaît, en 395, que saint Augustin (354-430) accède à l’épiscopat, en Afrique, à Hippone.

Il avait été jusqu’à cette date un étudiant brillant à Carthage et professeur de rhétorique à Milan où il rencontra saint Ambroise qui le baptise en 387. Mais Augustin fut aussi un philosophe d’obédience néoplatonicienne.

Son œuvre est immense : Augustin, au soir de sa vie, aura rédigé, selon son propre témoignage, quelque 93 ouvrages en 132 livres. Son premier biographe, Possidius, qui fut son secrétaire, reconnaît qu’aucun érudit ne peut prétendre avoir lu tout Augustin. On propose ici un choix de textes d’Augustin dans des traductions originales qui éclairent les différentes facettes d’un homme qui fut le témoin de la naissance d’un monde nouveau.

Stéphane Ratti est enseignant-chercheur en histoire de l'antiquité tardive à l'UFR SLHS et à l'Institut des sciences et techniques de l'Antiquité (ISTA).

Cet ouvrage est disponible au service commun de documentation (SCD) de l'Université.

Le Premier Saint Augustin

Couverture du livre

Un manuscrit médiéval montre deux Augustin offrant un volume des Confessions à Dieu. L'un tient l’extrémité du rouleau des mémoires qu’il confesse à son Seigneur. L’autre, à la droite du Maître, porte une mitre et une crosse : c’est l’Augustin d’après 395, date de son élévation à l’épiscopat. Celui-ci en est l’auteur. Celui-là en est le sujet et la matière.

Peut-on légitimement parler de deux Augustin ? Le premier qui serait l’homme d’avant 395, amoureux de la culture classique, et le second, devenu pleinement chrétien, qui serait l’évêque ?

Dans cette biographie nourrie de récits qui l’apparentent à une véritable enquête, Stéphane Ratti part à la recherche du moment où Augustin a définitivement quitté ses habits d’intellectuel et renoncé aux charmes païens des études libérales pour devenir chrétien.

Loin des habituelles hagiographies, Ratti considère l’homme avant le saint, le « premier Augustin ». Car la conversion au jardin de Milan, dont il propose une lecture renouvelée, ne fut sans doute pas décisive, et la rupture plus tardive qu’on ne le pense.

Stéphane Ratti est enseignant-chercheur en histoire de l'antiquité tardive à l'UFR SLHS et à l'Institut des sciences et techniques de l'Antiquité (ISTA).

Cet ouvrage est disponible au service commun de documentation (SCD) de l'Université.

La Fonte Ardennaise et ses marchés

Couverture du livre

L’histoire de La Fonte Ardennaise est celle d’une petite fonderie artisanale fondée en 1926 et devenue une entreprise d’envergure européenne au début du XXIe siècle qui met en perspective les singularités de la croissance d’une PME familiale.

Bruno Prati, directeur de la stratégie et du développement commercial du groupe LFA, est diplômé de l'ESCP-Europe, docteur en histoire et chercheur associé au laboratoire des sciences historiques de l'université de Franche-Comté.

Informer avec internet

Couverture

Ce livre interroge les formes contemporaines de l’information d’actualité. Comment se saisir de cet objet aux contours imprécis qui ne cesse de circuler et de se transformer ? L’omniprésence d’Internet reconfigure en profondeur le paysage médiatique.

Cet ouvrage est disponible au service commun de documentation (SCD) de l'Université.

La performance énergétique des bâtiments et le plan local d’urbanisme

Couverture

La performance énergétique des bâtiments figure désormais au contenu du plan local d'urbanisme (PLU) qui vient ainsi renforcer la réglementation nationale des constructions. Si ce dispositif est mal défini, il offre pourtant de réelles perspectives que l’ouvrage analyse.

Cet ouvrage est disponible au service commun de documentation (SCD) de l'Université.