Le Kiosque

Droit anglo-américain des propriétés intellectuelles

Couverture du livre

L'ouvrage de Pascal Kamina décrit le régime de protection de la propriété intellectuelle dans les pays de droit anglo-américain et plus précisément au Royaume-Uni et aux États-Unis. Des développements sont également consacrés à l'Australie, au Canada et à d'autres pays de common law.

Il couvre l'ensemble des droits de propriété intellectuelle. Outre les règles générales applicables (sources, cadre constitutionnel, procédures et sanctions), il aborde en détail la protection du copyright, des dessins et modèles, des brevets d'invention, des obtentions végétales, des marques, déposées ou non déposées, des indications d'origine et de qualité, et d'autres signes distinctifs.

Il traite également des règles de concurrence déloyale et de la protection des secrets d'affaires.

Il s'agit du seul ouvrage en langue française abordant l'ensemble de ces questions. Il est destiné aux praticiens spécialistes de propriété intellectuelle (conseils en propriété industrielle, avocats, juristes d'entreprise) ou intéressés par le commerce international des biens intellectuels. Il est également destiné aux universitaires et aux étudiants francophones qui souhaitent découvrir d'autres formes de protection de la propriété intellectuelle ou parfaire leurs connaissances dans ce domaine.

Pascal Kamina est enseignant en droit privé à l'UFR SJEPG et chercheur au Centre de recherches juridiques de l'université de Franche-Comté (CRJFC).

Dictionnaire encyclopédique de la décentralisation

Couverture du livre

Plusieurs chercheurs du Centre de recherches juridiques de l'université de Franche-Comté (CRJFC) ont participé à cet ouvrage : Alexandre Ciaudo (« Urbanisme », p. 1043-1049), Guillaume Gourgues (« Participation », p. 781-787) et Matthieu Houser (« Financements croisés », p. 547-549).

Mondialisation, réformes des administrations publiques locales, inflation normative, crise de la démocratie représentative, complexité des relations centre-périphérie ou encore tensions financières… Autant de phénomènes qui redessinent les contours contemporains de la décentralisation.

Alors que le langage et la pratique de la décentralisation se complexifient et s’internationalisent, l’ambition première de ce dictionnaire encyclopédique est de mettre à disposition des lecteurs une source scientifique claire, précise et, autant que possible, exhaustive.

Synthèse inédite, ce dictionnaire explore l’univers de la décentralisation, ses ressorts sociaux, politiques et culturels, son cadre juridique, ses institutions, ses acteurs et les politiques publiques mises en œuvre. Rédigé par des auteurs aux compétences variées, tant universitaires que professionnelles, il offre un point de vue complet et nouveau sur la fabrique des libertés locales.

Construit dans une logique pluridisciplinaire, pédagogique et pratique, il analyse les mécanismes de la décentralisation et ses notions fondatrices. Son index thématique et les références bibliographiques permettent d’appréhender les sujets dans leur globalité et de prolonger leur étude.

Véritable état du savoir sur la décentralisation, ce dictionnaire met à la disposition de tous – décideurs, praticiens, enseignants, chercheurs, étudiants – un savoir clair et directement mobilisable.

Des formations pour la scène mondiale aujourd'hui

couverture de l'ouvrage

Le présent volume est le second d’une série consacrée au spectacle vivant à travers le monde. Il a été conçu, comme le premier, La Scène mondiale aujourd’hui. Des formes en mouvement, dont il est une suite, au sein du Centre international de réflexion et de recherche sur les arts du spectacle (CIRRAS).

Ce centre réunit artistes, chercheurs, artisans du spectacle, toute personne désireuse d’expliciter et de confronter les formes performatives et spectaculaires provenant de différentes cultures.

Pour comprendre l’homme en le mettant en représentation, rendre compte du réel en le construisant, multiples sont « les chemins de la formation », différents selon les pays, les situations économiques et sociales, les régimes politiques. Les formations, nous le savons, ne sont pas susceptibles d’une définition univoque, elles échappent à une fixation en normes codifiées aux frontières stables. La pédagogie est, en effet, souvent faite de transgressions. Cet ouvrage permet de découvrir des expériences encore peu connues qui, en allant souvent au-delà de l’histoire officielle, ouvrent de nouvelles perspectives sur le rapport si problématique du théâtre et de l’éducation et permettent d’établir un véritable et salutaire débat.

Quelles écoles, quelles universités, quels enseignements existent aujourd’hui dans les différents espaces géographiques de notre planète ? Quels principes inspirent les formateurs d’un univers culturel à l’autre ? Au-delà de la diversité offerte, il s’agit d’examiner le but que s’assignent les formations existantes, mais aussi et surtout de réfléchir ensemble sur la manière de concevoir de nouvelles formations. La question, posée en ces pages, est une question simple et essentielle : quels arts du spectacle pour demain ?

Françoise Quillet est fondatrice et directrice du CIRRAS, maître de conférences HDR en arts du spectacle à l'université de Franche-Comté, chercheuse associée à la MSHE.

Entre los mundos: Homenaje a Pedro Barceló

Couverture du livre

Les textes réunis dans ce volume traitent de thèmes centraux dans l’histoire de l’Antiquité et sa réception. Y sont abordés l’histoire des religions, l’histoire politique, l’histoire de l’Espagne antique, l’iconographie et les discours du pouvoir dans l’Antiquité mais aussi dans ses réceptions aux autres périodes historiques.

En direct n°269 – Dossier « Les maux du discours politique »

Une du journal "en direct" numéro 269

Le journal en direct de mars-avril 2017 consacre son dossier aux « maux du discours politique ». L’évolution du discours témoigne partout d’un réel bouleversement de la donne politique et sociale. L’élection de Trump, le Brexit, la montée des extrêmes en Europe, l’incertitude des résultats électoraux sont autant de faits à inscrire au passif de la crise de 2008.

Sommaire :
– La personnalité plébiscitée avant les idées
– Les politiques jouent avec les mots… et avec le feu
– Must ou have to ? Révision des verbes de modalité
– Le discours, reflet d’un malaise sociopolitique
– Inscrire les bons thèmes à l’ordre du jour
– Transformer l’essai en intention de vote

Égalité, mixité, intégration par le sport

Couverture du livre

Cet ouvrage regroupe une quinzaine de communications présentées et discutées dans le cadre d'une Journée d'étude européenne (Besançon, avril 2016) portant sur l'égalité, la mixité et l'intégration dans et par le sport.

Gestion et valorisation du stockage de l’énergie électrique dans les systèmes de transport

Couverture du livre

Les technologies modernes de stockage de l’énergie électrique sont un élément clé du développement durable. Elles permettent désormais d’envisager le déploiement de véhicules électriques aux performances acceptables et une électrification croissante de certains systèmes de transport tels que les aéronefs.

Cet ouvrage met en évidence l’importance du stockage de l’énergie électrique dans un contexte de déploiement de réseaux électriques intelligents appelés smart-grids. Ces réseaux interagissent de façon croissante avec certains systèmes de transport tels que les véhicules électriques et hybrides rechargeables, les trains, métros, trams et bus électriques.

Dans une démarche pédagogique, cet ouvrage présente les outils méthodologiques pour construire un système de gestion énergétique du stockage. Ces outils basés sur de l’intelligence artificielle et des techniques d’optimisation explicite sont analysés à travers des études de cas concrets. Gestion et valorisation du stockage de l’énergie électrique dans les systèmes de transport expose diverses applications intégrant des technologies modernes de stockage – les réseaux embarqués en aéronautique, l’intégration des véhicules électriques dans le réseau électrique, les véhicules hybrides ou encore la traction ferroviaire hybride et ses installations.

Daniel Hissel est enseignant à l'UFR STGI et chercheur à l'institut FEMTO-ST.

Dans le tourbillon de la Révolution

Couverture du livre

À partir des territoires frontaliers du Nord de la France pendant la Révolution, ce livre propose une réflexion sur les usages de la citoyenneté, la signification des mesures d’exception et les répercussions des postures identitaires adoptées face à l’étranger.

Les chansons, les pétitions, les fêtes ou encore les cris insurrectionnels sont autant de traces d’une histoire à hauteur d’hommes, une histoire qui interroge la manière dont les citoyens s’approprient les mots d’ordre généraux, les investissent de leurs craintes et de leurs espérances.

Avec une préface de Jean-Pierre Jessenne.

Avec le concours du Laboratoire des sciences historiques (LSH, EA 2273), de l’Institut de recherches historiques du Septentrion (IRHIS, UMR CNRS 8529) et de la municipalité de Sedan.

L'auteur, Maxime Kaci, est enseignant à l'ESPE de Franche-Comté et chercheur au Laboratoire des sciences historiques.

La fin de vie

Couverture du livre

L'angoisse de la mort, la peur de souffrir, celle de ne plus se sentir respecté comme individu et celle de la perte de contrôle sont parmi les plus grandes préoccupations des malades en fin de vie. C'est pourquoi, à travers cet ouvrage, les professeurs Borasio et Aubry nous aident à porter un regard lucide et serein sur la finitude de notre existence.

Ils s'adressent aussi aux aidants, en leur donnant des conseils et des principes pour accompagner au mieux les personnes en fin de vie.

Les auteurs proposent un éclairage réaliste sur la prise en charge de la fin de vie en France. Critiques avec une médecine "techniciste" qui parfois s'acharne à allonger artificiellement la vie, refusant la banalisation de l'assistance au suicide, ils défendent la voie tracée par la médecine palliative, qui combine l'apaisement des souffrances physiques et l'accompagnement social et spirituel du mourant et de ses proches.

Ce livre est une invitation à réfléchir, dans le calme et sans tabou, à nos priorités, nos valeurs et nos espoirs. Au cours de notre existence, ces réflexions restent rares et nous nous y consacrons souvent tardivement. C'est notre liberté de prendre, ici et maintenant, le temps nécessaire à cette introspection.

Régis Aubry est chef du service Soins palliatifs au CHRU de Besançon. Il enseigne à l'UFR SMP de l'université de Franche-Comté.

Ipse dixit

Couverture du livre

Ce volume réunit des contributions portant sur le détournement de l’autorité des Anciens dans l’Antiquité tardive et la réception des historiens antiques à l’époque humaniste.

Leurs auteurs, spécialistes d’histoire, de philologie ou de théologie, y engagent une réflexion critique et novatrice sur l’autorité intellectuelle des Anciens, en s’intéressant non seulement à son affirmation, mais aussi à ses réappropriations et à ses détournements par le biais des citations et des arguments d’autorité.

Le silence dans les arts visuels

Couverture du livre

Comment parlent les images ? De quelle voix s’adressent-elles à nous, du fond de leur silence ? Ou comment parviennent-elles, sans le support du son, à se faire entendre, à produire des effets, à porter des affects ? C’est l’efficacité paradoxale du silence que ce volume explore, dans le champ des arts visuels.

On le sait, loin de n’être qu’une soustraction, absence de sons ou refus de paroles, le silence est un langage, un vecteur de sens et d’expressivité. Difficile d’analyser ces arts muets que sont la peinture ou la photographie sans réfléchir à la « zone de silence » située en leur cœur, matrice qui fonde leur pouvoir de suggestion et de contestation. Quant aux arts qui ne sont pas intrinsèquement silencieux, de la performance durationnelle au cinéma, ils ont malgré tout partie liée avec le silence, lorsqu’ils tentent de se dégager de l’imposante omniprésence de la parole, ou de réinventer l’interaction entre son et image.

Les textes réunis ici interrogent le langage silencieux des images, dans une perspective interdisciplinaire croisant des approches et des objets divers, et rendent au silence sa positivité autant que sa radicalité. L’image silencieuse y apparaît dans toute sa force évocatrice, subversive ou réflexive. Qu’il s’agisse d’élaborer une nouvelle esthétique à partir de l’effacement, d’affirmer un positionnement critique par l’extinction des voix, de faire entendre le bruissement infime du monde ou de désigner un secret tout en le taisant, le silence semble constitutif du pouvoir de l’image. Plus encore, les images dont il est ici question participent d’une éthique du silence, qui postule un certain mode d’attention au monde, une valeur nouvelle accordée au non-verbal, un espace ouvert à la pluralité et à l’ambivalence. Et par là, se trouve questionnée – parfois redéfinie – la relation du spectateur à l’œuvre d’art.

Adrienne Boutang et Nathalie Pavec sont enseignantes à l'UFR SLHS et chercheuses au Centre de recherches interdisciplinaires et transculturelles (CRIT). Adrienne Boutang est spécialisée en cinéma et littérature anglophone, et Nathalie Pavec en littérature britannique du XXe siècle et en arts visuels.

Genre, famille et vulnérabilité. Mélanges en l'honneur de Catherine Philippe

Couverture du livre

Catherine Philippe a consacré la majorité de sa carrière de chercheuse à l'étude du genre, de la famille et de la vulnérabilité. Au travers de ces mélanges, ses collègues, amis et collaborateurs ont souhaité lui rendre hommage et offrir leur regard sur ces trois thématiques. Les contributions ici réunies témoignent de la richesse des réflexions suscitées par ces thématiques.

Un syndicalisme impossible ? L'aventure oubliée des Jaunes

Couverture du livre

Les Jaunes, c’est une aventure syndicale et politique qui rassembla jusqu’à 100 000 personnes entre 1899 et 1914 – soit autant que la CGT à la même période.

Derrière ce mot, devenu une insulte, se cachent des destins oubliés : ceux d’ouvriers et d’artisans qui se définissaient eux-mêmes comme de « braves travailleurs » rejetant la lutte des classes, la grève et l’affrontement au profit d’une entente avec les patrons. Leur lutte contre les Rouges fut sans merci. Ils suivirent un leader charismatique, Pierre Biétry, qui, élu à la Chambre des députés, se posa en rival de Jaurès, se concilia l’Église et les grandes fortunes, prétendit enfin fonder un « socialisme national », avant de sombrer dans des errances idéologiques qui effrayèrent ses partisans les plus modérés. Les passions populistes, les rivalités internes et les arrière-pensées de ses bailleurs de fonds contribuèrent peu à peu à discréditer le mouvement. L’itinéraire atypique de ces hommes et de ces femmes n’avait jusqu’à présent jamais fait l’objet d’une étude minutieuse, au plus près des archives.

Christophe Maillard est enseignant à l'ESPE Montjoux et professeur certifié d'histoire.

En direct n°268 – Dossier « Jeux et enjeux de l'énergie »

Couverture du journal

Le journal en direct no 268 de janvier-février 2017 consacre son dossier à l'énergie : géothermie, éolien, économies d'énergie… Dans ce numéro, retrouvez également des articles sur la capture en temps réel d'impulsions lumineuses soudaines et très brèves, les troubles musculosquelettiques, les mines vosgiennes, le jeu de tarot, le transport des médicaments dans le corps…

Sur les routes des Alpes Cottiennes

Couverture du livre

L’ouvrage étudie la province romaine des Alpes Cottiennes sous l’angle de son importance stratégique et économique. Le système routier du Mont-Genèvre est reconstitué à partir des textes, des Itinéraires antiques et de la prospection de terrain.

François Artru, docteur en histoire et archéologie des mondes antiques, conduit une recherche sur les voies romaines des Alpes. Il a soutenu en 2012 une thèse intitulée La circulation dans les Alpes à l’époque romaine : l’exemple des Alpes Cottiennes.

Guide pratique pour la mise en place du supplément au diplôme

Couverture du guide

Ce guide est le fruit d'un travail collaboratif auquel l'université de Franche-Comté a largement contribué.

Il vise à aider les établissements d'enseignement supérieur à mettre en œuvre le supplément au diplôme, document officiel valable dans toute l'Union européenne qui permet aux étudiants de valoriser leurs expériences vécues dans un cadre universitaire (projets associatifs, séjour à l'étranger, pratique sportive…).

Diversité linguistique et culturelle à l'école

Première de couverture du livre

Les travaux réunis dans cet ouvrage proposent, à travers le regard croisé de chercheurs et de praticiens, une analyse de la réalité scolaire plurilingue française, mais aussi d'ailleurs, ainsi que des propositions didactiques pour professionnaliser les acteurs et favoriser l'inclusion de tous les élèves.

Ann-Birte Krüger et Nathalie Thamin sont chercheuses au Centre de recherches interdisciplinaires et transculturelles (CRIT) tandis que Stella Cambrone-Lasnes est chercheuse au laboratoire ELLIADD. Toutes trois enseignent à l'ESPE de Franche-Comté.

Cet ouvrage est disponible au service commun de documentation (SCD) de l'Université.

Dialogues d'histoire ancienne 42/2

Première de couverture de la revue

La revue Dialogues d’histoire ancienne s’adresse à un public averti – enseignants, chercheurs et enseignants-chercheurs, étudiants – dans le domaine des sciences de l’Antiquité, en particulier l’histoire et la littérature des mondes anciens (Proche-Orient, Égypte, Grèce, Rome).

Revue semestrielle internationale plurilingue, elle est composée d’articles, de chroniques, de comptes rendus, de notes de lecture, et édite des suppléments thématiques. Elle présente de ce numéro un dossier consacré à  « Penser les savoirs sociaux dans l’Antiquité. Pratiques, acteurs, normes ».

Cet ouvrage est disponible au service commun de documentation (SCD) de l'Université.

Guide géologique Vercors

Couverture

Cernée de ses hautes murailles de calcaires urgoniens, la forteresse naturelle du Vercors enserre des paysages grandioses et préservés, havres de paix propices à la préservation d’une biodiversité unique.

Ces hauts lieux de la randonnée, depuis les gorges les plus abruptes jusqu’aux plateaux et crêtes inondés de lumière, abritent des merveilles géologiques qui nous racontent une histoire riche et mouvementée de 140 millions d’années. Paradis des spéléologues qui l’explorent en profondeur et des amateurs de sports nordiques qui fréquentent assidûment ses plateaux enneigés, sujet d’étude des géologues et des karstologues, ce territoire forestier et pastoral est aussi marqué par l’histoire humaine avec ses vestiges d’ateliers de taille de silex, ses cols et chemins ancestraux et ses lieux de mémoire dédiés aux drames de la dernière guerre mondiale.

Patrick Marcel enseigne les sciences de la vie et de la terre à l'ESPE Franche-Comté. Il donne des cours sur la didactique de la géologie mais aussi sur la médiation scientifique de la géologie en master 2 MEEF Médiations culturelle, scientifique et technique. Il encadre des sorties géologiques auprès des étudiants et stagiaires du master MEEF SVT.

Cet ouvrage est disponible au service commun de documentation (SCD) de l'Université.