Les assises de la professionnalisation se tenaient à l'IUT Besançon-Vesoul (site de Besançon)
Ludovic Godard - UFC
Auteur 
Alice Amineau

Les enjeux de la formation tout au long de la vie

Le 13 avril, les cinq IUT de la région Bourgogne-Franche-Comté (IUT Belfort-Montbéliard, Besançon-Vesoul, Chalon-sur-Saône, Dijon-Auxerre et Le Creusot) ont organisé un colloque sur le site de Besançon autour du thème « Les IUT acteurs de la formation tout au long de la vie ».

La loi du 26 janvier 1984 sur l’enseignement supérieur assigne aux IUT une double mission de formation : initiale et continue. Caractérisés par leur réactivité et leur capacité d’adaptation face aux demandes des entreprises, les IUT remplissent cette mission dans l'objectif de favoriser la promotion individuelle et de répondre aux besoins des entreprises.

Dans un contexte marqué par la réforme de la formation professionnelle (loi du 5 mars 2014) dont les principaux enjeux sont le développement des compétences et le compte personnel de formation (CPF), les IUT proposent une offre de formations courtes et qualifiantes (DUT et licences professionnelles) adaptée aux besoins des entreprises, des demandeurs d’emploi et des salariés.

La formation tout au long de la vie (FTLV) découle de cette réforme et se présente comme un levier majeur pour l’ascension sociale, le développement des partenariats avec le monde socioéconomique ou encore l’intégration de nouvelles démarches pédagogiques. Ce sont ces missions et ces valeurs que portent chaque jour les IUT.

En tant que partenaires privilégiés du monde socioéconomique, les IUT se montrent à son écoute afin de connaître au mieux ses attentes. Parce que les enjeux sont complexes, les propositions des IUT doivent prendre en compte le développement économique local et national, tout en associant les partenaires institutionnels et sociaux.

Les Assises de la professionnalisation organisées à l’IUT Besançon-Vesoul ont permis de réunir une quinzaine d’intervenants issus des universités de Franche-Comté et de Bourgogne, de Pôle emploi, du MEDEF, de la Région Bourgogne-Franche-Comté, de l’académie de Besançon, de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME), de l’Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM), de la chambre de commerce et d'industrie (CCI), de l’Assemblée des directeurs d'IUT (ADIUT) ou encore du milieu comptable.

Les deux tables rondes organisées ont donné à chacun la possibilité de partager sa vision de la FTLV et de mieux comprendre les questionnements et problématiques des uns et des autres. Les échanges ont permis d’enrichir les relations existantes entre organismes de formation et acteurs socioéconomiques et d’amener des pistes de développement pour répondre aux défis de demain en matière de FTLV.

Contact

IUT Besançon-Vesoul

IUT Belfort-Montbéliard

L'amphithéâtre dans lequel avait lieu les Assises
Une partie des intervenants
Tags