Des personnes dans une salle de réunion.
Ludovic Godard - UFC
Auteur 

Des actions en faveur de la francophonie

L'Agence universitaire de la francophonie s'est réunie à l'université de Franche-Comté (UFC) les 19 et 20 octobre. Un choix lié à la politique de l'UFC en matière de promotion de la langue française.

L'université de Franche-Comté est membre de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF), une association internationale créée il y a plus de 50 ans qui regroupe des établissements d'enseignement supérieur et des centres de recherche scientifique utilisant la langue française sur les cinq continents. Elle représente un réseau de 845 membres dans 111 pays. « Elle est également l’opérateur pour l’enseignement supérieur et la recherche du Sommet de la francophonie. À ce titre, elle met en œuvre, dans son champ de compétences, les résolutions adoptées par les conférences des chefs d’État et de gouvernement des pays ayant le français en partage », explique Serge Borg, directeur du Département de français langue étrangère transcomposante (DEFLET) à l'UFC. Pour sa session d'automne, la direction régionale Europe de l’Ouest de l'AUF1 s'est réunie pour la première fois hors de son siège bruxellois. Elle a choisi l'université de Franche-Comté, qui l'a accueillie dans les locaux de la Maison des sciences de l'homme et de l'environnement (MSHE) Ledoux les 19 et 20 octobre.

L'UFC œuvre depuis de nombreuses années en faveur de la francophonie, notamment à travers les activités de son Centre de linguistique appliquée (CLA) qui va fêter ses 60 ans cette année et dont la réputation en matière d'enseignement du français langue étrangère (FLE) n'est plus à faire. Le CLA contribue à la diffusion de la langue et de la culture française à travers les formations qu'il propose, sa pédagogie qui fait la part belle à l'approche culturelle, mais aussi sa collaboration avec les instituts français et des médias liés à la francophonie comme RFI et TV5 Monde. Détenteur du label qualité FLE (avec la note maximale de 15 étoiles), il s'est récemment vu confier l'exploitation d'un dispositif de formation en ligne dans le cadre du projet de coopération internationale « 100 000 professeurs pour l’Afrique » lancé par le ministère des Affaires étrangères.

D'autres dispositifs et actions viennent conforter l'engagement de l'UFC pour la promotion de la francophonie. Elle propose notamment un master FLE dont l'un des parcours, intitulé Politiques linguistiques et éducative, est orienté sur l'enseignement de la langue et de la culture française à l'étranger. Elle offre des formations en FLE à des étudiants qui bénéficient de programmes d'échanges internationaux afin qu'ils puissent ensuite intégrer un cursus universitaire. Elle a créé en 2010 les « bourses Victor Hugo » qui permettent à des étudiants latino-américains de venir effectuer une année de master ou de doctorat à l’UFC. Elle a également mis en place une aide pour que les migrants puissent apprendre le français.

Dans un autre registre, elle forme sur quatre ans les futurs professeurs de français malaisiens dans le cadre d'un programme gouvernemental. À Ningbo, en Chine, elle collabore avec l'université et le CHU pour la formation en français médical des professionnels de santé et la création de filières dédiées. Par ailleurs, de nombreux accords interuniversitaires conclus par l'UFC avec notamment l'Algérie, l'Égypte, le Liban, les USA, la Chine, la Corée du Sud, le Japon, le Koweït, la Thaïlande ou encore le Vietnam ont une forte dimension francophone.

  1. Installée à Bruxelles depuis 2001, la direction régionale Europe de l’Ouest anime un réseau de 209 membres (universités, grandes écoles, établissements d’enseignement supérieur) dans 12 pays : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Israël, Italie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Suède et Suisse.

Contact

Centre de linguistique appliquée - CLA

DRIF - Direction des relations internationales et de la francophonie

Articles relatifs