Deux mains tenant une tablette numérique
Ludovic Godard - UFC
Auteur 
Nourhane Bouznif

Comment faire le tri dans les ressources trouvées sur internet ?

C'est une question qui intéresse Aymeric Bouchereau, doctorant au laboratoire ELLIADD. Sa présentation à ce sujet lors des journées doctorales de la SFSIC lui a valu de remporter le prix de la meilleure communication non verbale.

Grâce à Internet, il est aujourd'hui facile d'accéder à toutes sortes de ressources pour enrichir ses connaissances, développer des savoir-faire… comme apprendre à réparer soi-même un appareil électroménager. Mais comment faire le tri parmi tous les sites et résultats de recherche afin de dénicher les bonnes explications ? Ce problème est l'exemple qu'a donné Aymeric Bouchereau pour expliquer son travail de recherche au public lors des Journées doctorales de la Société française des sciences de l’information et de la communication (SFSIC), qui se sont déroulées du 14 au 16 juin à Villeurbanne.

Ce défi de médiation scientifique nommé « 3 minutes, 1 thèse » était à l'initiative de l’Association lyonnaise des étudiants chercheurs en sciences de l’information et de la communication. L’objectif était de proposer une séance d’entraînement au concours national « Ma thèse en 180 secondes » dans des conditions similaires. Sept participants se sont prêtés au jeu. Ils devaient expliquer leurs sujets de thèse de manière simple et concise en trois minutes chronométrées. Aucun accessoire n’était autorisé, toutefois les doctorants pouvaient agrémenter leur présentation d’une diapositive, à condition qu’il n’y ait pas d’animations.

En première année de doctorat au laboratoire ELLIADD, Aymeric Bouchereau a exposé la problématique et les objectifs de sa thèse dans une présentation intitulée « À la recherche des ressources d’apprentissage pertinentes ». Sous la direction de Ioan Roxin, le jeune doctorant étudie les méthodes permettant de faciliter la recherche et l’identification de ressources éducatives à partir d’objets connectés. Sa performance lui a valu de recevoir le prix de la meilleure communication non verbale. Interrogé à ce sujet, Daniel Raichvarg, président de la SFSIC, a indiqué qu’il avait particulièrement apprécié la trame narrative développée par le jeune chercheur.

SFSIC
ENSSIB
Aymeric Bouchereau - Journées doctorales 2017 de la SFSIC

Contact

ELLIADD - Edition, littératures, langages, informatique, arts, didactique, discours

Tags