Les deux étudiants à coté de leur 4L
Ernest Delatre
Auteur 
Alice Amineau

Cap sur le désert marocain !

Le département Génie mécanique et productique de l'IUT Besançon-Vesoul verra partir mi-février deux étudiants pour la 21e édition du 4L Trophy. Rencontre avec un équipage prêt à affronter le sable et la chaleur.

Ernest Delatre et Loïc Hans sont tous les deux étudiants en 2ème année de DUT. S'ils ne se connaissaient pas spécialement avant de se lancer dans cette aventure, ils forment aujourd'hui un duo des plus motivés : La 4L à Marcel.

Le plus gros raid étudiant d'Europe

Avant d'entrer au coeur de l'action, quelques explicatins sur la course. Le 4L Trophy c'est tout d'abord une course d'orientation : les équipages ont pour seule aide une boussole et un road book. La voiture vainqueur n'est pas la plus rapide mais celle qui termine la course en ayant fait le moins de kilomètres. Le départ officiel aura lieu à Biarritz les 14 et 15 février. Les organisateurs y vérifient les 4L afin de prévenir au maximum les soucis mécaniques qui pourraient advenir durant le raid. Le convoi de plus de mille quatre cent 4L traverse ensuite l'Espagne en deux jours et prend le bateau à Algésiras pour Tanger. Le raid est alors lancé : c'est parti pour six jours de piste dans le désert, jusqu'à Marrakech. Après la soirée de clôture, les voitures ont une journée pour retraverser le détroit de Gibraltar, puis rejoignent leur ville d'origine par leurs propres moyens.

L'esprit de solidarité prime durant toute la course : les équipages partent s'ils le souhaitent avec du matériel scolaire, sportif ou médical destiné à l'association Enfants du Désert qui a déjà construit de nombreuses écoles dans les villages marocains. Nos étudiants ont eux choisi de faire un don à l'association et de partir avec de la nourriture qu'ils donneront à la Croix Rouge à Biarritz. Les équipages s'entraident également tout au long du parcours pour faire face aux avaries rencontrées durant la course ou lors des bivouacs communs chaque soir.

Génèse d'un duo de choc

Loïc est à l'initative du projet. Après avoir rejoint l'IUT au deuxième semestre, il souhaitait s'investir dans un projet qui sorte un peu de l'ordinaire et le 4L Trophy répondait à ses attentes. En début de deuxième année, lors de la présentation des projets étudiants, Loïc a parlé du raid et de son souhait de trouver un coéquipier motivé pour partager l'aventure. Ernest y a tout de suite trouvé un écho à ses envies de découverte. Tous deux sportifs, leurs profils se complètent plutôt bien : Ernest a le côté aventurier et Loïc les compétences mécaniques. L'équipage s'est alors formé et l'aventure a commencé.

La participation au 4L Trophy s'inscrit parfaitement dans la logique de leur DUT : montage du projet, mécanique, gestion de budget... Les deux étudiants ont été très actifs dans leur recherche de sponsors : ils avaient prévisionné un budget de 8 000 € qu'ils ont pu augmenter grâce à leur démarchage efficace. Ils préparent également des revues de projet qu'ils présentent régulièrement à leurs enseignants : préparation de la voiture, montage et avancement du budget... La dernière revue aura lieu après le raid : elle servira de bilan et permettra entre autres aux enseignants d'évaluer la façon dont les étudiants ont réagi aux différents problèmes mécaniques rencontrés durant la course.

Le budget collecté leur a permis de préparer au mieux leur voiture. Train roulant, allumage, système de freinage, joint de culasse, amortisseurs... Tout a été changé. La 4L est également équipée de plaques de protection car jusqu'à preuve du contraire, sable et mécanique ne font pas bon ménage... C'est cette préparation mécanique complète qui leur permettra normalement d'échapper aux grosses avaries et d'aller au bout du raid.

Une expérience humaine... et professionnelle

Si les premières images qui viennent en tête lorsqu'on évoque ce raid sont celles de grands espaces, d'aventure et d'évasion, Loïc et Ernest comptent y trouver bien plus encore. Le 4L Trophy est pour eux une aventure humaine : ils travaillent en binôme sur ce projet depuis un an. Ils ont appris ensemble à travailer en équipe, à se répartir les tâches, à s'écouter pour faire avancer le projet. Les dix jours du raid seront eux aussi chargés en rencontres, que ce soit avec les autres équipages, les organisateurs ou les marocains lors des étapes.

Mais leur participation au 4L Trophy est aussi une vraie expérience qu'ils souhaitent valoriser pour leur futur professionnel : tenue de projet, gestion budgétaire, travail d'équipe, communication, préparation mécanique... Autant d'aspects sur lesquels ils se sont investis et qu'ils pourront valoriser dans leurs futures carrières professionnelles.

Ils sont désormais prêts à partir et ils en sont persuadés : si la préparation du raid était déjà intense, l'aventure ne fait que commencer ! Les quinze jours qu'ils s'apprêtent à vivre marqueront pour longtemps leur vie d'étudiant, quel que soit le résultat à l'arrivée à Marrakech.

Contact