Photo de la domus où sont exposées différentes œuvres d'art
Ludovic Godard - UFC
Auteur 
Nourhane Bouznif

Antique galerie

La villa romaine mise au jour sous l’université a accueilli des œuvres d’art pour quelques heures, à l’occasion de la Journée des arts et de la culture dans l’enseignement supérieur. Retour sur une rencontre entre Antiquité et art contemporain.

Habituellement fermée au public, la domus du pavillon d’archéologie de l’UFR Sciences du langage, de l'homme et de la société (SLHS) a pris la forme, le 10 avril, d’une salle d’exposition peu commune. Côtoyant les vestiges antiques découverts dès les années 20, des sculptures et autres créations d’artistes contemporains, symbolisant un grand écart historique et artistique d’environ 2000 ans.

L’exposition, justement nommée « Confrontation #1 », a été élaborée pour cette journée nationale. « On a bondi sur l’occasion car le lieu a été récemment réhabilité », raconte Sophie Montel, enseignante-chercheuse en histoire et archéologie des mondes anciens et coorganisatrice de l’exposition. La mise en sécurité du lieu a été réalisée il y a peu. Les visiteurs peuvent à présent circuler plus facilement le long des pièces, grâce à une passerelle métallique.

Toute la journée, le public pouvait découvrir les lieux, guidés par les étudiants en licence Histoire de l’art et archéologie et en licence professionnelle Métiers de l’exposition et technologies de l’information (METI). « Le but est de réinvestir cet espace et de le faire connaître au grand public », commente Marion Farinetti, étudiante en histoire de l’art et archéologie. Cette journée était particulière pour ces étudiants également car ils n’ont pas accès aux vestiges en temps normal.

C’est exceptionnel d’avoir des vestiges archéologiques sous la fac

L’exposition a été conçue avec l’objectif de surprendre le public et de susciter la réflexion. « L’idée était de faire réagir les visiteurs sur cette confrontation entre art contemporain et vestiges patrimoniaux », explique Sophie Montel, qui a élaboré ce musée éphémère avec Louis Ucciani, maître de conférences en philosophie et responsable de la licence pro METI. Pour trouver les œuvres à exposer, ils ont fait appel à la galerie Jean Greset, installée rue Rivotte à Besançon, et au Centre d’art mobile, une association bisontine dédiée à l’art contemporain.

« Le galeriste a choisi les œuvres en fonction des matériaux », détaille l’enseignante. Sur le sol de la domus sont exposées une statuette en terre cuite représentant une femme avec le ventre grand ouvert – L’origine de la sculptrice Anne Rochette – ainsi qu’une céramique de l’artiste suisse Daniel de Montmollin. Des objets en verre, bouteilles et cloche, de Charles Dreyfus ont eux été choisis par Louis Ucciani. Au plafond ont été accrochés deux mobiles composés de cartons gouachés et assemblés, de l’artiste Albert Chubac, dont les « motifs géométriques font écho aux dessins des mosaïques antiques et modernes ». Le long du mur derrière les suspensions colorées, on observe en effet une curieuse marqueterie, qu’on croirait d’époque. Elle a en réalité été créée par des étudiants au début des années 60, à partir de matériaux antiques et récents.

Une colonie de grenouilles en métal et en céramique, réalisées par Simon Messagier, a pris place sur les pilettes, sortes de piliers en pierre, dans l’hypocauste1. « Les grenouilles ont été installées dans un lieu où il y avait de l’eau, au niveau du système de chauffage des thermes », souligne la chercheuse.

Étudiants et enseignants espèrent que cette journée ouverte au public ne restera pas une exception. « C’est l’occasion de donner l’impulsion pour que ce soit récurrent, explique Sophie Montel. On souhaite ouvrir le lieu plus régulièrement, comme pour les Journées du patrimoine par exemple. C’est exceptionnel d’avoir des vestiges archéologiques sous la fac ! »

1. Fourneau souterrain pour chauffer les bains et les chambres.

Contact

Sophie Montel
03 81 66 51 70
sophie.montel@univ-fcomte.fr

Louis Ucciani
03 81 66 54 42
louis.ucciani@univ-fcomte.fr

UFR SLHS
http://slhs.univ-fcomte.fr

Des étudiantes sur la passerelle métalique dans la domus
Photo d'une statuette réalisée par l'artiste Anne Rochette.
Bouteilles en verre créées par l'artiste Charles Dreyfus
Cloche en verre réalisée par l'artiste Charles Dreyfus
Empreintes sur tissus accrochées aux murs de l'artiste Claude Viallat
Pot en céramique de Daniel de Montmollin
Grenouille en métal de Simon Messagier
Tags 

Articles relatifs