Le séisme de Gorkha (Népal) un an après

17 Mai 2016

Quel bilan scientifique et quelles conséquences en matière de gestion ou de prédiction de l'aléa sismique ? Cette question sera au centre de la conférence d'Olivier Fabbri, chercheur au laboratoire Chrono-environnement.

Un terrain au Nepal après le tremblement de terre en 2015
International Organization for Migration (Flickr/CC BY-NC-ND 2.0)

Plus d'un an s’est écoulé depuis le séisme de Gorkha qui a frappé le Népal le 25 avril 2015 faisant plusieurs milliers de victimes et causant des destructions considérables dans un des pays les plus pauvres de la planète. Ce séisme d’une magnitude de 7,8 n’est malheureusement que le plus récent d’une longue histoire de catastrophes qui frappe régulièrement cette zone d’affrontement entre deux plaques tectoniques.

À la différence du dernier séisme majeur de 1934 (M=8), le séisme de Gorkha a pu être étudié sous tous ces aspects sismologiques, géologiques et géodésiques. L’exposé   vise   a   présenter   une   synthèse   des   derniers   résultats obtenus   par la communauté scientifique et des implications en matière de gestion ou de prévision de l’aléa sismique dans la région.

Cette conférence est organisée par la Société d'histoire naturelle du Doubs.

Horaires

20 h 30

Contact

Société d'histoire naturelle du Doubs
www.shnd.fr

Laboratoire Chrono-environnement

Lieu

Amphi A

UFR ST - Sciences et techniques

16 route de Gray
25030 Besançon cedex

Tags