Message d'erreur

Notice : Undefined variable: empty dans include() (ligne 1 dans /var/www/html/sites/all/themes/ufc_news/templates/views-view.tpl.php).
Serious Game Discovering Pathology
Université de Franche-Comté
Auteur 
Alizée MOSCONI

Un serious game pour apprendre l'anatomie pathologique

L'Université de Franche-Comté et le CHU de Besançon ont mis au point le premier serious game dédié à l'apprentissage de l'anatomopathologie, à destination des étudiants de 2ème et 3ème années de médecine. Financé en grande partie par le Fonds européen de développement régional (FEDER), ce jeu vidéo est mis à disposition des étudiants depuis la rentrée. 

Elaborer un serious game pour faire découvrir l'anatomie pathologique autrement aux étudiants en médecine, un défi que s'est lancé Séverine Valmary-Degano, pathologiste praticienne à l'hôpital et enseignante à l'Université de Franche-Comté. « J'avais envie de transmettre cet intérêt que j'ai pour l'anatomopathologie à mes étudiants et surtout de leur monter les problématiques que nous, professionnels de cette spécialité, rencontrons au quotidien », explique la professeure. Cette discipline reste en effet difficilement assimilée par les étudiants. Elle consiste à étudier les lésions que provoquent les maladies sur les cellules, les tissus et les organes, en utilisant des techniques principalement fondées sur la morphologie macroscopique et microscopique. « Il fallait donc essayer de trouver des outils pédagogiques innovants et plus pertinents. » La professeure Séverine Valmary-Degano s'est alors tournée vers Anthony Jacquier, interne en médecine, pour lui proposer de s'atteler à la conception du serious game et de son contenu pédagogique. Ce projet est d'ailleurs une première dans le domaine médical de l'anatomie pathologique.

Un laboratoire virtuel et des lames digitalisées

Il leur a fallu en tout deux années, aidés d'une équipe médicale, pour mener à bien ce projet dont une collaboration d'une vingtaine de mois avec un studio de développement de jeux vidéos français. « Notre serious game a été conçu pour être utilisé en parallèle de l'enseignement », rappelle Anthony Jacquier, « l'objectif reste de l'utiliser tous les jours en parallèle des cours car c'est un jeu vidéo assez long qui comprend les grandes thématiques du programme des cours dans cette spécialité". Intitulé « Discovering Pathology », ce jeu vidéo immerge l'étudiant dans huit cas scénarisés, et lui offre ainsi la possibilité de suivre le cheminement d'un prélèvement au sein d'un laboratoire de pathologie. Les joueurs sont d'ailleurs amenés à incarner des apprentis médecins en analysant des images macroscopiques et des lames digitalisées pour élaborer des diagnostics.

Se projeter dans des situations concrètes

« Les étudiants en médecine n'ont pas l'occasion d'effectuer de stage pratique hospitalier avant leur quatrième année et n'ont pas l'occasion de mettre en application leurs cours théoriques d'anatomie pathologique, qui restent parfois pour eux des connaissances un peu abstraites », explique Anthony Jacquier, « le serious game permet donc de se préparer aux situations réelles qu'ils rencontreront peut-être dans quelques années ».

Le jeu vidéo Discovering Pathology est mis à disposition des étudiants de 2ème et 3ème années depuis la rentrée 2019, à l'Université de Franche-Comté. Le serious game a également été traduit en version anglaise. « Nous espérons pouvoir le proposer à l'ensemble des universités françaises, voire européennes », souhaite Anthony Jacquier.