Message d'erreur

Notice : Undefined variable: empty dans include() (ligne 1 dans /var/www/html/sites/all/themes/ufc_news/templates/views-view.tpl.php).
Les effets de la crise sanitaire sur les étudiants de l'IUT Besançon-Vesoul
Département GEA - IUT Besançon-Vesoul
Auteur 
Alice Amineau

Les effets de la crise sanitaire sur les étudiants de l'IUT Besançon-Vesoul

Dans le cadre du projet tutoré "Journée Santé" organisé chaque année, des étudiants du département Gestion des entreprises et des administrations de l'IUT Besançon-Vesoul de l'université de Franche-Comté ont souhaité cette année étudier les effets de la crise sanitaire et du confinement sur les étudiants de l'IUT.

En commençant leurs recherches sur le sujet, les étudiants ont découvert un très grand nombre d'articles traitant de l'impact de la pandémie de Covid-19 sur les étudiants et notamment sur leur santé mentale. Afin d'analyser si les chiffres présentés dans la presse corroboraient à l'échelle de l'IUT, les étudiants ont construit un questionnaire qu'ils ont envoyé à l'ensemble des étudiants de DUT sur le site de Besançon entre le 3 et le 10 février, soit 890 étudiants. Ils ont obtenu un total de 289 réponses (soit un taux de réponse de 32 %), représentant les étudiants entre 18 et 23 ans des quatre départements bisontins de l'IUT (Chimie, Génie mécanique et productique, Gestion des entreprises et des administrations et Information communication).

Dans un premier temps, les étudiants se sont intéressés à la situation personnelle et scolaire des répondants durant cette période de pandémie. La crise sanitaire a conduit la majorité d'entre eux (70,1 %) à rejoindre le domicile familial, contre seulement 27,1 % en temps normal. Depuis début novembre, plus de 90 % d'entre eux ont également suivi majoritairement leurs cours en visioconférence. Ils sont un peu plus de deux tiers (73 %) à avoir éprouvé des difficultés durant cette période de cours à distance, qu'elles soient techniques ou personnelles (perte de concentration, de motivation, d'assiduité, anxiété, solitude). La moitié des répondants a indiqué que son entourage avait été touché par le virus ; pour 18 % d'entre eux, cela a eu un impact sur leur capacité à suivre les cours à distance.

Les étudiants se sont ensuite intéressés au ressenti des répondants vis à vis de leurs études. Un peu plus de 25 % d'entre eux ont la sensation d'être partiellement ou totalement en décrochage scolaire. Le même pourcentage de répondants a également songé à arrêter ses études au cours de l'année écoulée.

Le panel d'étudiants a également été interrogé sur les aides permettant de leur apporter des solutions face à cette situation. Le témoignage d'autres étudiants, le suivi psychologique et les forums de discussion sont les premières idées remontées et témoignent du besoin des étudiants de communiquer et de créer du lien.

Enfin, le questionnaire permettait aux étudiants de mettre des mots sur leur ressenti face à cette crise : impuissance, mal, perdu, seul, démotivé ou angoissé ont été les principales réponses. Cependant, pour une partie d'entre eux, la crise sanitaire a aussi été l'occasion d'établir un nouveau rythme de vie et des habitudes différentes. Ils ont trouvé des moyens de se réinventer et de faire face à cette situation en préservant leur santé tant physique que mentale.

Le sondage a donc permis de trouver un lien direct avec les différents articles et études analysés par les étudiants en amont : les constats faits au niveau national peuvent donc se vérifier en local, à l'échelle d'un établissement. Il a également permis de montrer que les mesures mises en place par l'université de Franche-Comté, comme la ligne d'écoute psychologique par exemple, répondent à un besoin direct des étudiants. Enfin, il démontre aussi la capacité de résilience développée par les étudiants, qui cherchent des solutions pour vivre au mieux cette situation et en ressortir plus forts.

Contact

Département GEA
Léa Bezkorowajnyj
lea.bezkorowajnyj@edu.univ-fcomte.fr

IUT Besançon-Vesoul (site de Besançon)