Message d'erreur

Notice : Undefined variable: empty dans include() (ligne 1 dans /var/www/html/sites/all/themes/ufc_news/templates/views-view.tpl.php).
Entreprenariat : l’introspection avant la prospection - Récit de parcours d'entrepreneurs en DUT Tech de co
IUT de Belfort-Montbéliard

Entreprenariat : l’introspection avant la prospection

Qu’ils le soient depuis 3 mois ou 47 ans, trois entrepreneurs ont présenté leur expérience aux étudiants de 2ème année de DUT Techniques de commercialisation de l’IUT de Belfort-Montbéliard.
Qu’est-ce qu’être entrepreneur ? Est-ce forcément être chef d’entreprise ? Ne le sommes-nous pas tous un peu ? Entre connaissance de soi et activité commerciale, découverte de trois parcours atypiques, semés de doutes, d’échecs, de succès, de vie.

Une philosophie de l’entreprenariat

Irène Maire-Ballay, dirigeante de la société « L’Ami commercial » et relai territorial du réseau « 100 000 entrepreneurs », est également intervenante professionnelle sur l’entreprenariat en 2ème année de DUT Techniques de commercialisation. Pour elle, apprendre comment créer une entreprise, c’est aussi apprendre à se connaître soi-même pour savoir si l’on a l’âme d’un entrepreneur.
Dans leurs futurs métiers, les étudiants en Tech de co seront en relation en permanence avec l’autre, même dans le domaine du e-commerce. Loin des objectifs, des commissions, etc., pour être un bon commercial, « il faut d’abord, selon Irène Maire-Ballay, se connaître soi-même, connaître ses valeurs, sa motivation, son envie de faire. » Un commercial ne cherche pas à vendre à tout prix. Pour appuyer cette vision (et sa pratique) de l’entreprenariat, l’intervenante rappelle la devise de son entreprise : « Accordez vos valeurs commerciales à vos valeurs personnelles ». Il faut se connaître soi-même pour être le meilleur en action commerciale : « c’est noble de vendre avec ses valeurs ».

Parcours d’entrepreneurs

Les carrières linéaires étant de moins en moins courantes, de nombreuses lignes répertoriant ses expériences professionnelles sur un CV ne sont plus synonymes d’instabilité mais d’expériences.
Ainsi, pour clore sa session de cours auprès des étudiants en DUT Tech de co, Irène Maire-Ballay, a invité trois entrepreneurs au parcours atypique.

Mais chaque parcours n’est-il pas finalement atypique ?

si l’on définit l’entrepreneur comme un chef d’entreprise, être entrepreneur un jour, ce n’est pas forcément être entrepreneur toujours ; mais, d’une autre façon, on est tout le temps entrepreneur de sa vie, en fonction de ses choix. Il s’agit de montrer aux étudiants qu’entreprendre, ça ne s’arrête jamais et que ça concerne tout le monde : par exemple, un enseignant est entrepreneur tous les matins car chaque matin, il entreprend son action de transmettre à ses élèves.

Oser et respecter

Quelle est leur définition de l’entreprenariat ? Comment sont-ils devenus chefs d’entreprise, quelle est la vie d’un chef d’entreprise ?

Dans le récit de leur vie d’entrepreneurs, les trois invités ont partagé les meilleurs mais aussi les moins bons moments de leur parcours.


Frédéric Champon est le créateur de la société « Copi'Conform » et chargé de mission dans le développement du dispositif d’accompagnement des entreprises en difficultés GPA* Casques Bleus : « Ça fait trois mois que je suis entrepreneur, témoigne-t-il. Mais en fait, je l’ai été toute ma vie et je viens de le découvrir ». Pour lui, « l’entreprenariat, c’est l’engagement avec soi, avec les équipes, avec la structure ». Et pour contredire le vieil adage menaçant qu’ « être entrepreneur, c’est vivre moins longtemps », il explique avec enthousiasme aux étudiants captivés qu’ « on ne subit pas la vie, on l’entreprend ».


Michel Ballay, dirigeant de la métallerie d’art «Création 1538», donne à son tour sa définition de l’entreprenariat : « Être entrepreneur, c’est ne pas avoir peur de sauter dans le vide et de chercher un parachute après. Allez-y, faites. Tout est possible ! Mais n’oubliez pas que c’est aussi, aimer les autres. » L’entreprenariat pourrait ainsi se résumer en deux verbes d’action : oser et respecter.


Ancien directeur général d’une PME dans l’industrie et aujourd’hui chargé des relations partenariales à l’IUT, Pierre Lauret cite quant à lui Howard Stevendon, Professeur à Harvard :

« L’entreprenariat est la poursuite d’une opportunité au-delà des ressources que vous contrôlez. La poursuite implique une certaine détermination et concentration dans l’effort. »

Au-delà des définitions proposées par chacun, ce sont les parcours, les expériences, les réflexions des trois invités qui ont passionné et inspiré les étudiants.

Les discussions et les questions ont chaleureusement animé l’après-midi de ce dernier cours sur l’entreprenariat. « N’avez-vous jamais douté ? », demande un étudiant. « Le doute, c’est le carburant », répond sagement Michel Ballay. De quoi faire réfléchir et regarder profondément en soi et loin devant soi.

 

*GPA : groupement de prévention agréé

Contact

IUT Belfort-Montbéliard

Frédéric Champon
Parcours d'entrepreneurs