DN MADe en Franche-Comté : un savoir-faire précieux et un grade de licence
Auteur 
Vincent Peseux

DN MADe en Franche-Comté : un savoir-faire précieux et un grade de licence

En 2018, les anciens Diplômes des Métiers d’Art (DMA) et BTS Design, se transformaient en DN MADe : Diplôme National Métiers d’Art et du Design. Au niveau national cela représente aujourd’hui un peu plus de 320 formations et près de 15000 étudiants. L’arrêté du 22 décembre 2020 (NOR : ESRS2031002A) fixe le cadre général du diplôme et stipule : Le DN MADe s’obtient à l’issue d’un cycle de formation en trois années et confère le grade de licence.

Un partenariat uFC-DN MADe

En Franche-Comté, il existe 9 formations[1] réparties entre Besançon (4), Dole (2), Morteau (2) et Moirans-en-Montagne (1), ce qui représente un peu plus de 400 étudiants. A l’instar des CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles), ces formations s’effectuent dans les lycées et les jeunes inscrits ont tous le statut d’étudiants du supérieur.

Conformément à la réglementation du diplôme, l’uFC a conventionné avec les 7 lycées de l’académie afin d’orienter les objectifs pédagogiques, les conditions de leur mise en œuvre et de la certification d’un diplôme qui reste délivré par le recteur. Depuis la création du diplôme en 2018, l’uFC a souhaité qu’un chargé de mission accompagne l’universitarisation de ces formations. C’est Emmanuelle Jacquet (UFR ST) qui a rempli la mission entre 2018 et 2022 et c’est aujourd’hui Vincent Peseux (UFR STAPS) qui la poursuit, en étroite collaboration avec l'inspecteur pédagogique régional (IA-IPR) Design et métiers d’art ; Noël Fressencourt.

Un savoir-faire précieux à partager

Mais les DN MADe, c’est avant tout un savoir-faire unique sur le territoire national en général et franc-comtois en particulier.

Que ce soit l’art du bois à Moirans, la joaillerie et l’horlogerie à Morteau, les costumes de scène et le design à Dole, la régie son et lumière à Pasteur, le graphisme à Jules Haag et Pasteur ou l’espace à Ledoux, toutes ces formations assurent la transmission et l’acquisition de compétences professionnelles remarquables et extrêmement recherchées. Au point même que certaines formations éprouvent des difficultés à conserver jusqu’à la diplomation, des étudiants objets de toutes les convoitises.

Accédant au grade de licence, certains étudiants DN MADe aspireront dans les années à venir à poursuivre leur formation à l’université et pourquoi pas à l’université de Franche-Comté. L’universitarisation de leur formation passe également par la participation des étudiants DN MADe aux projets d’étudiants de l’uFC.

L’ensemble des équipes pédagogiques, les DDFPT[2] et les proviseurs des lycées concernés sont donc ouverts à toutes les propositions de collaboration avec les membres de l’université de Franche-Comté. Les étudiants des DN MADe sont eux impatients de pouvoir partager leur savoir-faire précieux et reconnu.



[1] Les 9 formations :

  • Lycée Ledoux à Besançon « Cadre de vie, scénographie et agencement »
  • Lycée Pasteur à Besançon « Procédés d’impression, de l’unique au multiple » et « Régie son du spectacle vivant et régie lumière du spectacle vivant »
  • Lycée Jules Haag (site Marceau) à Besançon « Edition, publicité, vidéo »
  • Lycée Duhamel à Dole « Design de produits et prospective sociale »
  • Lycée Mt Roland à Dole « Costume de scène, dramaturgie et mobilité européenne »
  • Lycée Faure à Morteau  « luxe et innovation en horlogerie : produits et technologies d'exception » et   « luxe et innovation en joaillerie : produits et technologies d'exception »
  • Lycée Vernotte à Moirans-en-montagne « Concept, mobilier et pièces d’exception »

[2] Directeur Délégué aux Formations Professionnelles et Techniques

Contact

Tags