Message d'erreur

Notice : Undefined variable: empty dans include() (ligne 1 dans /var/www/html/sites/all/themes/ufc_news/templates/views-view.tpl.php).
Danse et informatique : un duo gagnant en compétition
IUT de Belfort-Montbéliard

Danse et informatique : un duo gagnant en compétition

Premier client satisfait : un bon départ dans la vie professionnelle pour les quatre étudiants en DUT Informatique à l’IUT de Belfort-Montbéliard de l’Université de Franche-Comté, qui ont réalisé le prototype d’un site d’outils de gestion et d’inscriptions pour France Danse Organisation (FDO).

La FDO est une fédération d’une dizaine de clubs de danseurs professionnels de l’Est de la France, de Metz à Nîmes, qui évoluent dans des disciplines telles que le disco, le hip-hop, le danse show, le rock’n roll, le rock acrobatique, les danses Caraïbes (salsa, mambo, rumba, samba, cha cha, paso doble, jive, merengue…). Les compétitions sportives nationales et internationales sont nombreuses et chacune d'entre elles nécessite une gestion complexe de multiples données : par exemple, lors de la Coupe de France FDO 2019 qui s’est déroulée en mai à Belfort, 285 danseurs des différents clubs de la fédération ont participé.

Mattéo Billet, Aurélien Drey, Antoine Heitzman, Raphaël Ienco, Gauvain Pataky et Olivier Salfranc, titulaires depuis le mois de juin de leur DUT Informatique, ont non seulement honoré la commande de François Perrez et Cyril Grisier, de France Danse Organisation, à savoir la création d’un site d’inscriptions mais ont aussi créé un outil permettant de gérer le déroulement de la compétition, avec la gestion des classements, de leurs très complexes algorithmes et des notes.

« Le système qu’on utilise pour gérer les compétitions n’est pas évolutif, explique François Perrez, danseur professionnel, président du club Shuffle Dance Show et commissaire technique au sein de la fédération. De nombreux éléments, comme le nombre de juges - qui varie selon les compétitions -, sont bloqués. On a donc souhaité un logiciel complet et adaptatif. Le nouveau site simplifie par exemple les numéros de dossards : quand un danseur s’inscrit dans plusieurs disciplines, plusieurs catégories (solo, duo etc.), à chaque fois, le numéro était différent. Les étudiants ont donc réussi à simplifier les inscriptions de sorte que le dossard du danseur est le même pour toute la durée de la compétition. Ils l’ont également rendu plus dynamique dans son fonctionnement global et ont ajouté d’autres fonctionnalités. » Le site est ainsi en "responsive design", c'est-à-dire qu’il s'adapte à la taille de l'écran de l'appareil informatique sur lequel on ouvre ce site (ordinateur, tablette, smartphone).

 Projet tuteuré : rendez-vous avec le monde pro

Une dizaine de rencontres entre les étudiants et les commanditaires a permis de faire progresser le projet et de le faire aboutir à sa phase « recette », c'est-à-dire à sa phase de test avant le déploiement total. Le site sera utilisé à l'automne par la FDO lors des prochaines compétitions, parallèlement aux supports actuels pour s'assurer qu'il fonctionne correctement ou pour faire remonter quelques dernières anomalies aux développeurs. Ceux-ci ont également réalisé un rapport technique et un manuel d'utilisateur pour que les commanditaires puissent faire eux-mêmes les mises à jour basiques du site. François Perrez est très satisfait du résultat : « Les étudiants ont vraiment produit un excellent travail. Ils ont été très à l’écoute et très professionnels même si nos demandes n’étaient pas toujours claires ! »

Ce type de projet concret, qui appelle la réalisation d'une vraie commande et donc la réponse à un vrai besoin, que ce soit pour la vie associative, culturelle ou d'une entreprise, permet aux étudiants une première immersion dans la vie professionnelle.

Si les réalisations de ces "presque" professionnels au moment où ils étaient en charge du projet tuteuré sont des prototypes qu'une entreprise informatique pourra ensuite développer, leur utilisation est une source supplémentaire de motivation pour les étudiants. D’ailleurs Karine Deschinkel, cheffe du département Informatique, explique que les commandes extérieures sont très appréciées : « c'est aussi l'occasion pour les étudiants d'être confrontés à de vrais clients et pas seulement à leurs profs. Ce n'est pas la même relation : ça les met par exemple en situation d'écrire des mails professionnels, de prendre des rendez-vous avec les clients, interpréter les besoins de ceux-ci même quand ils ne sont ni clairement ni exhaustivement formulés. » Au-delà des compétences techniques et de gestion de projet à mettre en œuvre, c'est toute une attitude et un savoir-être professionnels qui sont demandés aux étudiants.

Contact

Secrétariat du département Informatique: dut-info-belfort@univ-fcomte.fr

IUT Belfort-Montbéliard