Un doctorant de l'institut FEMTO-ST réalisant une manip
Ludovic Godard - UFC
Auteur 

Appel à projets « Écoles universitaires de recherche » : un nouveau succès pour UBFC

Après s'être distinguée lors de l'appel à projets « Nouveaux cursus à l’université » du PIA 3, la COMUE Université Bourgogne Franche-Comté (UBFC) est de nouveau lauréate avec un second projet, qui sera doté de plus de 7 millions d'euros.

Le projet « Ingénierie et innovation au travers des sciences physiques, des hautes technologies et de l'interdisciplinarité » (EIPHI) déposé par UBFC fait partie des 29 projets retenus parmi les 191 qui ont été étudiés par un jury international. L'objectif de l'action « Écoles universitaires de recherche » du programme d'investissements d'avenir PIA 3 est de permettre aux établissements de renforcer l’impact et l’attractivité internationale de leur recherche et de leur formation dans un ou plusieurs domaines scientifiques, en rassemblant des masters et des doctorats adossées à un ou plusieurs laboratoires de recherche de haut niveau.

Porté par Laurent Larger, directeur de l'institut FEMTO-ST, le projet EIPHI implique l'université de Franche-Comté, l'université de Bourgogne, l'UTBM et l'ENSMM, ainsi que le CNRS. Il s'appuie sur les écoles doctorales Sciences pour l'ingénieur (SPIM) et Carnot-Pasteur, et sur les laboratoires FEMTO-ST et ICB. La liste des lauréats et le montant des dotations ont été annoncés le 24 octobre par le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, et le Commissariat général à l'investissement. Sur les 216 millions d'euros alloués, le projet EIPHI bénéficie de 7 386 000 d'euros pour dix ans.

Deux autres projets ont été déposés par UBFC, sous la coordination de Michel de Labachelerie, vice-président chargé de la recherche et des projets structurants. Ils seront évalués une nouvelle fois lors de la deuxième vague de l'appel à projets, qui devrait faire l'objet d'un financement équivalent.

Sources : communiqués du MESRI et d'UBFC.

Contact

Articles relatifs