Des groupes d'étudiants en train de travailler.
Laurent Fassenet
Auteur 
Alice Amineau

Pépites créatives et innovantes à Vesoul

Le 8 mars, le Pôle étudiant pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat (PÉPITE) Bourgogne Franche-Comté a organisé un atelier créatif sur l’innovation à destination des trente-six étudiants en licence professionnelle du département Gestion logistique et transport (GLT) de l’IUT Besançon-Vesoul. Ils avaient pour mission de répondre à la problématique « comment mutualiser les services pour les entreprises locales ».

« Créer des solutions innovantes tout en mettant en perspective les connaissances des étudiants avec les usages, les marchés et les attentes des entreprises et de la société », voilà l’objectif de cet atelier selon Pascale Brennet, coordinatrice PÉPITE1. Créé en 2014, ce pôle vise à développer la culture de l'entrepreneuriat et de l'innovation des étudiants, au moyen de diverses actions.

La journée a débuté par l’intervention de Guillaume Perrin, directeur du développement économique au sein de la communauté d’agglomération de Vesoul. Il a dressé le portrait économique de la ville tout en la replaçant dans un contexte régional. Il a également exposé aux étudiants les réflexions en cours et les problématiques déjà identifiées concernant la mutualisation de services pour les entreprises locales. Olivier Becu, pilote de la permanence de l’offre chez Easydis (filiale logistique du groupe Casino), a pour sa part éclairé les étudiants sur la mutualisation en logistique de distribution.

Avec l’aide de leurs enseignants et des intervenants du PEPITE, les étudiants répartis en sept équipes ont élaboré des concepts innovants pour répondre à la problématique initiale. En fin de journée, chaque groupe a pu présenter son projet. Certaines équipes ont conçu des solutions de livraison, comme le Colis boat, distribution légère de proximité en centre-ville avec des bateaux livrant dans les points relais sur le Drugeon ; le Camion santé, véhicule itinérant permettant d’apporter des soins partout en Haute-Saône et pour tous ; et Aérodrone, un système de livraison par drones de petits colis aux artisans, commerçants et particuliers. D'autres étudiants se sont penchés sur les espaces de travail, la communication ou encore l'énergie. Un groupe a imaginé Fast Office, une plateforme de location à l’heure de salles de réunion pour les entreprises. Un autre a inventé Recycl’O, un système localisé de production d’énergie à partir des eaux usées. Le projet « Passer le pas en toute simplicité » propose quant à lui une mutualisation de services funéraires et l'achat en commun de caveaux. Enfin, le concept Ma map permet une restructuration des espaces citadins pour faciliter les connexions entre citoyens, entreprises et université.

Les idées qui ont vu le jour durant cet atelier pourront donner lieu à des approfondissements, des études de faisabilité et pourquoi pas conduire à des projets concrets.

  1. Les PÉPITE sont au nombre de 29 en France. Ils ont été mis en place par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche à destination des étudiants et des jeunes diplômés.

Contact

Les étudiants sont répartis en équipes pour répondre à la problématique posée
Un étudiant notant ses idées sur des post-it