Suivi des donneurs de cellules souches hématopoïétiques

22 Mars 2018

Marjorie Cula-Farhat soutiendra une thèse en médecine générale intitulée « Évaluation du suivi des donneurs de cellules souches hématopoïétiques au sein du centre préleveur du CHRU de Besançon. »

Thèse
Ludovic Godard - UFC

L'allogreffe de cellules souches hématopoïétiques (CSH) représente aujourd'hui un traitement curateur, largement utilisé dans de nombreuses hémopathies malignes. Le greffon peut provenir d'un donneur apparenté ou non apparenté. Après vérification de l'absence de contre-indication, le prélèvement se fait soit par ponction de moelle osseuse sous anesthésie générale, soit par cytaphérèse de cellules souches périphériques après stimulation hématopoïétique par injection de facteurs de croissance. Il existe une disparité des pratiques concernant le suivi des donneurs. L'objectif de ce travail est d'évaluer le suivi des donneurs de CSH, et de l'améliorer après enquête auprès de ces donneurs

Cette étude conclut qu'une meilleure prévention des douleurs post don permettrait d'améliorer la prise en charge des donneurs à court terme. Le bilan biologique réalisé à une semaine et les questionnaires le jour du don, à un mois et une fois par an suivent les recommandations de la SFGM-TC (Société Francophone de Greffe de Moelle et de Thérapie Cellulaire). L'appel téléphonique suite au don parait nécessaire pour la majorité des donneurs.

À l'issue de ce travail, il est proposé une information systématique du médecin traitant sur les suites du don, avec une consultation à trois mois pour évaluer l'état de santé physique et psychologique du donneur, et de proposer une consultation auprès du psychologue du centre préleveur si nécessaire.

Horaires

14 h

Contact

UFR Santé

Lieu

Salle des thèses

UFR Santé

19 rue Ambroise Paré
25041 Besançon cedex 3

Tags