Le patrimoine numérique et la domestication des archives

6 Avril 2017

Séminaire du laboratoire ELLIADD présenté par Matteo Treleani, enseignant-chercheur en sciences de l'information et de la communication à l'université de Lille-3 et au sein du laboratoire GERiiCO.

ordinateurs
Ludovic Godard - UFC

Les processus de numérisation du patrimoine visent aujourd’hui à rendre accessibles en ligne une pléthore de documents (archives, textes, images, documents) auparavant difficiles d’accès. La plupart des politiques nationales et supranationales manifestent cet objectif. Des interfaces numériques sont donc utilisées pour accéder aux documents, interfaces qui constituent des régimes d’interaction et, par conséquent, des horizons de sens lors de la lecture.

Ce séminaire interrogera comment ce processus de mise en ligne du patrimoine numérique peut participer d’une plus générale forme de « domestication du temps » et du passé plus spécifiquement. Il s’agit d’administrer et gérer de manière industrielle notre rapport au temps. Les archives peuvent apparaître objectivées, chosifiées et quantifiées. Notre relation au passé est ainsi administrée, mieux programmée afin de ne pas laisser de place à l’aléa. Afin de modéliser ce phénomène, référence sera faite aux régimes d’interaction théorisés par Eric Landowski (2006) et au concept de trivialité selon Yves Jeanneret (2014).

Le séminaire se tiendra à l'UFR SLHS mais sera retransmis par visioconférence à l'UFR STGI (Montbéliard).

Horaires

14 h

Contact

ELLIADD - Edition, littératures, langages, informatique, arts, didactique, discours

Lieu

Salle E13 à l'UFR SLHS / Salle de visioconférence à l’UFR STGI