Cigarette électronique versus cigarette conventionnelle

19 Juin 2017

Andréa Vannier soutiendra une thèse en pharmacie intitulée « La cigarette électronique alternative moins nocive que la cigarette conventionnelle ? ».

Une personne roulant une cigarette
Ludovic Godard - UFC

Phénomène de mode ou réelle alternative au tabac, les avis sur la cigarette électronique divergent. Aujourd'hui, la cigarette électronique est considérée comme un produit « particulier » d'usage commun.

La cigarette électronique doit suivre la réglementation REACH, règlement de l'Union européenne permettant l'évaluation des risques liés aux substances chimiques afin de protéger la santé humaine et l'environnement.

En 2015, des médecins lancent un appel afin de dédramatiser l'image de la cigarette électronique. Les effets du tabac à court et long terme sont clairement définis. Le tabac conduit à une dépendance liée à la présence de nicotine. Il est, entre autres, responsable de pathologies respiratoires, cardiovasculaires et de cancers.

Des études sont réalisées depuis plusieurs années afin de déterminer les substances auxquelles un individu s'expose lors de l'utilisation de la cigarette électronique. Le propylène glycol et le glycerol – aux propriétés asséchantes – peuvent provoquer des irritations des voies aériennes, respiratoires et oculaires. Les études parues à ce jour tendent à montrer que les substances produites par la cigarette électronique sont moins nombreuses et en moins grande quantité que lors d'une exposition au tabac. Cependant, certaines d'entre elles peuvent causer des pathologies respiratoires, des troubles de la reproduction et des cancers. Un recul de plusieurs dizaines d'années est nécessaire pour connaître les conséquences exactes de l'utilisation de la cigarette électronique.

Horaires

16 h

Contact

UFR SMP - Sciences médicales et pharmaceutiques

Lieu

Salle des thèses

UFR SMP - Sciences médicales et pharmaceutiques

19 rue Ambroise Paré
25041 Besançon cedex 3

Tags