Les mains de deux personnes en costume lors d'une signature officielle.
Ludovic Godard - UFC
Auteur 
Delphine Gosset

Favoriser l’insertion des jeunes diplômés

Plusieurs membres du service Stage-emploi se sont rendus à Paris pour la signature du protocole pour l’insertion professionnelle des étudiants. Ils ont eu l’occasion de présenter aux ministres leur club jeunes diplômés, à travers le témoignage d’une étudiante.

A l’heure où  les jeunes issus de l’université éprouvent des difficultés à accéder à un emploi stable, la volonté de rapprocher les établissements d’enseignement supérieur des acteurs de l’emploi et de la formation professionnelle apparaît comme une nécessité. C’est  la raison pour laquelle un accord a été signé le 25 février à l’université Paris-Est, en présence de Michel Sapin, ministre du Travail, et de Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Ce protocole pour l’insertion professionnelle des étudiants implique la Conférence des présidents d’université (CPU), les missions locales, le Pôle emploi et l’APEC. Ceux-ci s’engagent à structurer et coordonner leurs actions afin que chaque jeune puisse bénéficier d’un accompagnement ad hoc vers l’emploi. Le club jeunes diplômés cadres de l’UFC étant un bon exemple de collaboration en ce sens, plusieurs représentants du service Stage-emploi ont été  invités à le présenter lors de cette signature officielle.

Ce club a été mis en place à l’université en 2011, à l’initiative de son service Stage-emploi, de l’agence Pôle emploi-cadres et de la maison de l’emploi de Montbéliard. Ce dispositif propose aux étudiants détenteurs au minimum d’un bac+4 un accompagnement vers l’insertion professionnelle sur une période de trois mois. Au programme : une découverte du fonctionnement du marché du travail, une formation aux techniques de recherche d’emploi, des visites d’entreprises, des simulations d’entretiens de recrutement, des ateliers collectifs, un suivi individualisé et des rencontres avec des professionnels des ressources humaines.  

Adeline Monneret a participé à ce club à la suite de son master Gestion durable de l’environnement. Elle occupe aujourd’hui un poste de chargée d’aménagements à la communauté d’agglomération du grand Besançon (CAGB). En compagnie de Karin Monier-Jobbé, directrice du service Pôle-info-orientation-stage-emploi, et d’Emmanuelle Born, chargée d’insertion professionnelle, elle a témoigné de son expérience, à Paris lors de la signature du protocole d’accord. « Le club jeunes diplômés m’a fait comprendre l’importance des réseaux professionnels. J’ai également appris à formuler les compétences acquises lors de mon cursus dans un autre langage : celui des professionnels et des recruteurs. J’ai beaucoup apprécié de pouvoir échanger avec d’autres jeunes et de ne plus me sentir isolée dans mes recherches » a-t-elle déclaré.

A l’Université de Franche-Comté, tous les jeunes diplômés de niveau master peuvent s’inscrire pour participer à ce club.

Articles relatifs