Photo d'un collégien tenant l'"Odyssée" d'Homère
Ludovic Godard - UFC
Auteur 
Nourhane Bouznif

Rencontre entre chercheurs et collégiens autour des lettres classiques

Découvrir le monde de l’université et de la recherche à travers l’étude d’une œuvre littéraire : voilà l’objectif du projet pédagogique d’une classe du collège Diderot de Besançon, en collaboration avec l’Institut des sciences et techniques de l'Antiquité (ISTA).

L’ISTA accueillait le 28 novembre un public bien différent des étudiants et chercheurs qui fréquentent habituellement les lieux. Les élèves de sixième de Juliette Sorlin, professeur de français au collège Diderot de Besançon, passaient l’après-midi dans les locaux de l’UFR SLHS, dans le cadre de leur travail sur Les Métamorphoses d’Ovide1, ouvrage au programme. Objectifs de la rencontre : permettre aux élèves d’approfondir leurs connaissances de cette œuvre et leur faire découvrir le monde de l’université et de la recherche. « L’année dernière, les sixièmes ont étudié l’Iliade et ils étaient très curieux d’avoir plus d’informations sur cet ouvrage », raconte l’enseignante. Ancienne étudiante en lettres modernes, la jeune femme a alors eu l'idée de contacter l’ISTA et notamment son ancien professeur de Capes Catherine Sensal, enseignante-chercheuse en latin, pour leur proposer une rencontre avec les collégiens autour du livre d'Homère. Une expérience concluante qu’elle a décidé de renouveler cette année. Pour elle, c’est aussi l’occasion de montrer à ses élèves que la culture est accessible à tous. « Le collège Diderot est en REP +2, explique Juliette Sorlin, ce sont des élèves en difficulté. L’idée est de nourrir leur ambition, de leur montrer que tout cela existe. »

Première étape de leur après-midi passé à l’UFR SLHS : la visite de la bibliothèque de l’ISTA, en compagnie de Loïc Decreuse, chargé des ressources documentaires. Ici, on trouve des livres « rares, chers, anciens, que l’on achète dans des librairies spécialisées », explique Juliette Sorlin. La bibliothèque possède également des périodiques, dont la revue Dialogues d’histoire ancienne éditée aux PUFC. L’endroit est utilisé par des étudiants en master d’histoire ou de lettres classiques, des chercheurs, ainsi que « des doctorants étrangers qui viennent ici pour travailler sur des ouvrages qu’ils n’ont pas dans leur pays », ajoute Sylvie David, maître de conférences en grec ancien.

Ouvrir de nouveaux horizons aux élèves

Direction à présent une salle de classe où les élèves vont présenter leurs travaux sur Les Métamorphoses à Catherine Sensal et Sylvie David. En plus d’étudier des extraits du livre en cours de français, ils ont travaillé avec leur professeur d’EPS pour essayer de représenter les transformations des personnages du livre en plante ou en animal par des figures et pyramides en séance d’acrosport3. De son côté, Catherine Sensal a réuni des photographies de fresques, mosaïques et vases sur lesquels sont illustrées des métamorphoses que les collégiens ont étudiées. Elle s’est également documentée sur Ovide pour répondre aux questions posées par les élèves sur le principe d’une interview radio écoutée en classe. L’enseignante en profite pour expliquer aux enfants ce qu’est un chercheur et que l’on peut être docteur sans être médecin. Deux doctorants en lettres classiques sont également présents pour parler de leur parcours à la classe.

Après une photo souvenir devant le bâtiment, il est déjà l’heure de retourner au collège. « Avant de venir, les enfants étaient surpris de pouvoir visiter l’université, témoigne Catherine Sensal. On veut leur ouvrir de nouveaux horizons, leur montrer qu’il est possible d’étudier à l’université. Et Juliette Sorlin travaille beaucoup à leur ouvrir l’esprit ! » Du côté des enfants comme des enseignants, ces quelques heures passées ensemble se sont révélées enrichissantes. « Les élèves étaient contents, cela leur a beaucoup plu. Ils se sont montrés curieux et ont bien participé, se réjouit le professeur de français. Cela donnera peut-être envie à certains de faire du latin en cinquième ! » La classe reviendra à l’ISTA au second semestre pour travailler sur les textes d’Homère avec Sylvie David, ce qui n’est pas pour déplaire à cette dernière. « On a une mission de diffusion de la culture, je suis très heureuse de le faire ! »

  1. Les Métamorphoses est un recueil de poèmes écrits par Ovide en l'an 1 ap. J.-C. Ses récits racontent les métamorphoses mythologiques de dieux, déesses ou d'humains en végétaux, animaux, objets, éléments de la nature…
  2. Les quartiers ou secteurs classés REP +, « réseau d’éducation prioritaire renforcée », présentent une concentration de difficultés sociales ayant une incidence sur la réussite scolaire des enfants et adolescents.
  3. L'acrosport est une activité acrobatique collective qui consiste à construire des figures et pyramides au moyen d'éléments gymniques et artistiques.

Contact

Catherine Sensal
catherine.sensal@univ-fcomte.fr

Institut des sciences et techniques de l'Antiquité
http://ista.univ-fcomte.fr

Loïc Decreuse présente la bibliothèque aux élèves
Des collégiens feuillettent des livres devant les rayons de la bibliothèques
Les collégiens dans la salle de classe avec leur professeur
Tags