Auteur 
Marine Gomez

L'université de Franche-Comté décerne le titre de Docteur Honoris Causa au Professeur Ramata Bakayoko-Ly

Jacques Bahi, Président de l’université de Franche-Comté a remis vendredi 13 décembre 2019 lors d’une cérémonie solennelle, le titre de Docteur Honoris Causa au Professeur Ramata Bakayoko-Ly, Ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfant de Côte d'Ivoire.

UPFR des Sports
L'université de Franche-Comté décerne le titre de Docteur Honoris Causa

Créé en 1918, le titre honorifique de Docteur Honoris Causa est considéré comme l’une des plus prestigieuses distinctions décernées par les établissements français d’enseignement supérieur et de recherche. Il permet à une université de souligner l’œuvre d’une personnalité étrangère éminente ou son implication dans une communauté.

Le Professeur Ramata Bakayoko-Ly

Née le 29 juin 1955 à Abidjan, Ramata Bakayoko-Ly fait très tôt le choix de la voie scientifique et s’oriente vers des études supérieures en médecine. Après l’obtention de son doctorat en chirurgie dentaire à l’université Paris Diderot en 1980, elle poursuit sa formation avec trois certificats d’études supérieures. En 1985, elle soutient son doctorat en sciences odontologiques à l’université Paris Descartes et devient chef du département d’odonto-stomatologie pédiatrique de l’université de Cocody. Agrégée du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) en 1990, elle sera titularisée Professeur des universités en 1994.

Vice-doyenne de la Faculté d’odonto-stomatologie de 1991 à 1995, le Professeur Ramata Bakayoko-Ly est ensuite nommée vice-présidente de l’université de Cocody, chargée de la coordination des enseignements, de la recherche, de la vie universitaire et de l’insertion professionnelle. Elle y crée alors le département de santé publique, le laboratoire de santé publique, plantes médicinales et cariologie, et contribue à la mise en œuvre de la réforme Licence-Master-Doctorat (LMD).

Forte de ses convictions, le Professeur Ramata Bakayoko-Ly poursuit son parcours. Pendant six ans, de 2006 à 2012, elle fut membre du Conseil scientifique de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF). En cette qualité, elle a présidé la Commission Régionale d’Experts du Bureau Afrique de l’Ouest de l’AUF. Elle est également, depuis 2004, présidente du jury de la section odonto-stomatologie du concours d’agrégation de médecine, pharmacie, odonto-stomatologie, médecine vétérinaire et productions animales du CAMES.

En 2012, le Professeur Ramata Bakayoko-Ly devient la première femme accédant aux fonctions de président de l’université Félix-Houphouët-Boigny (ancienne université de Cocody). Consciente des enjeux de la recherche pour le développement économique de son pays, elle est à l’origine de la création du Pôle scientifique et d’innovation qui a pour objectif de mettre en relation l’université avec le monde industriel.

Reconnue par le gouvernement ivoirien, elle est nommée en 2016, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique de Côte d’Ivoire où elle poursuit sa politique de développement de la recherche. En juillet 2018, après un remaniement ministériel, la confiance du gouvernement lui est renouvelée et elle est nommée Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant.

Le Professeur Ramata Bakayoko-Ly a obtenu plusieurs prix et reconnaissances de niveau national et international tel que le Prix d’excellence Henri Konan Bédié du meilleur enseignant en odonto-stomatologie. Présidente de la Commission scientifique de l’Institut international de l’eau et de l’environnement (2iE), vice-présidente du Conseil d’administration du Centre régional d’évaluation en éducation, en environnement et en santé et d’accréditation en Afrique, elle est également membre de plusieurs institutions internationales (Académie des sciences d’Outre-Mer...). Elle est, en octobre 2018, lauréate du Prix RUFORUM (Forum régional des universités pour le renforcement des capacités en agriculture).

Le Professeur Ramata Bakayoko-Ly a largement contribué au développement de la recherche en Côte d’Ivoire. Elle est l’auteur d’une centaine de publications et a encadré une cinquantaine de thèses. Ses travaux visent essentiellement à apporter des solutions relatives à la santé bucco-dentaire en Côte d’Ivoire et plus globalement en Afrique. Elle est à l’initiative de la création d’une ONG pour promouvoir la santé bucco-dentaire.

Investie et impliquée, le Professeur Ramata Bakayoko-Ly est également membre du Réseau des femmes responsables de l’enseignement supérieur de l’espace francophone de l’AUF et de l’Observatoire national de l’équité et du genre de Côte d’Ivoire. Elle fait également partie du Conseil d’orientation stratégique du Fonds panafricain d’impact dédié à l’éducation du Groupe Investisseurs et Partenaires.

Pionnière dans ses recherches universitaires et dans ses responsabilités politiques, dotée d’un véritable sens de l’intérêt général, le Professeur Ramata Bakayoko-Ly a consacré plus de la moitié de son parcours professionnel au monde universitaire et au développement de la recherche au service de tous.

 Télécharger le programme de la cérémonie