IUT Belfort-Montbéliard, site du Techn'hom à Belfort
Ludovic Godard - UFC

L'IUT Belfort-Montbéliard construit son avenir

Olivier Prévôt, directeur de l’IUT de Belfort-Montbéliard, a été élu le 30 mai dernier premier vice-président par le conseil d'administration de la COMUE UBFC. Avant de quitter ses fonctions pour rejoindre l’équipe de Nicolas Chaillet, président d’UBFC, il a fait le point sur ses quatre ans de mandat à la tête de l'IUT.

Lors de la rencontre annuelle des personnels organisée le 30 juin, Olivier Prévôt a présenté le bilan de ses quatre années passées à diriger l’IUT Belfort-Montbéliard, ainsi que les perspectives et les projets dans lesquels l’établissement est engagé. « Il vous appartient de juger du travail accompli, a-t-il déclaré. Pour ma part, je retiens l'excellent taux de réussite de nos étudiants, l’augmentation importante des apprentis, la qualité des poursuites d'études et de l'insertion professionnelle. De nombreux projets structurants sont aujourd'hui validés. »

Jugeant qu'il était déraisonnable de cumuler les deux fonctions, Olivier Prévôt a présenté sa démission comme directeur de l'IUT de Belfort-Montbéliard au conseil d’institut le 9 juin. Il restera en poste jusqu'au 8 septembre prochain, date à laquelle le Conseil d'Institut élira le prochain directeur.

Des projets d’envergure pour l’IUT et le Nord Franche-Comté

Point phare de son mandat, le projet Écocampus, pour lequel le protocole financier vient d'être signé pour un montant de 19 millions d'euros, entre dans la première phase de réhabilitation du site du Techn'hom à Belfort et crée ainsi de nouvelles synergies entre l'IUT, l'UFR STGI, l’institut FEMTO-ST et l'UTBM. « Nous pourrons ainsi mieux structurer la formation et la recherche dans le domaine de l'énergie et notamment œuvrer à la transition énergétique et écologique. » Ces moyens permettront également de créer, avec l'UFR STGI et l'ESPE, deux campus en centre-ville dédiés au secteur tertiaire : le campus économie-gestion-droit-commerce sur le site de l'Espérance et le campus éducation et social sur le site Marc Bloch.

Autre projet d’envergure pour l’enseignement supérieur dans le Nord Franche-Comté : Mobicampus. Ce nouveau campus des métiers et des qualifications autour des mobilités du futur est lancé. Couplé au projet Mobilitech, l'axe mobilités-transports se développe donc sur Montbéliard. À l'échelle de la nouvelle grande région, ces deux projets donneront une forte visibilité et attractivité au nord de la Franche-Comté. « Nous cherchons également, avec l'UFR STGI, à structurer une filière complète de formation en informatique/numérique, de la première année au doctorat, a annoncé Olivier Prévôt. Nous discutons en ce moment la nouvelle carte de formation qui va bientôt être accréditée. »

Les sites sont déjà en phase de transformation. Lors de son mandat, 1,3 million d’euros ont été investis dans le patrimoine : réseaux, accessibilité, mise aux normes, étanchéité des toitures et des menuiseries, reprise de façades, embellissement. Le site s’est ouvert vers l'avenue Maréchal-Juin pour être connecté au Techn'hom ; la charte graphique a été changée pour que les sites et les bâtiments soient mieux identifiés.

Une dynamique impulsée au sein de l’IUT

« Nous avons également voulu un IUT où la concertation, les échanges, la construction collective et la transparence dans la gestion soient structurants », a ajouté Oliver Prévôt. Pour cela, des commissions ont été créées (formation, recherche, parité et égalité des chances, moyens, vie étudiante). Chaque année, la direction est allée à la rencontre des équipes pédagogiques et a organisé une assemblée plénière avec tous les personnels. « Je crois pouvoir dire que cette démarche collégiale et participative a porté ses fruits », a-t-il souligné. Cette dynamique devrait s'amplifier avec les projets structurants engagés et la démarche qualité qui doit se poursuivre et se déployer.

« Toutes ces avancées, tous ces acquis, nous les devons à chacune et chacun d'entre vous. Étudiants, personnels administratifs et techniques, enseignants, enseignants-chercheurs, nous formons une communauté, une belle communauté. Les années à venir seront de belles années pour l'IUT Belfort-Montbéliard, j'en suis persuadé. Les combats et les difficultés n'ont pas manqué mais ont été effacés par le dynamisme et l'enthousiasme. Votre soutien et votre confiance ne m'ont jamais fait défaut et je voulais sincèrement et chaleureusement vous en remercier », a conclu le directeur de l'IUT.

Contact

IUT Belfort-Montbéliard

Olivier Prévôt, élu 1er vice-président de la COMUE UBFC, quitte ses fonctions de directeur de l'IUT de Belfort-Montbéliard

Articles relatifs