Atelier danse dans le gymnase de l'ESPE
Olivia Giboz
Auteur 
Nourhane Bouznif

Les futurs profs se forment aux pratiques artistiques et culturelles

La formation des enseignants de primaire, collège et lycée comprend une unité d’enseignement « Parcours d’éducation artistique et culturelle ». Si ailleurs cette formation reste souvent un cours théorique, à l’ESPE de Franche-Comté, on entre dans le vif du sujet…

« Le temps de deux journées, l’ESPE devient un lieu où les pratiques artistiques s’entremêlent », dépeint Olivia Giboz, professeure d’arts plastiques et coordinatrice de la formation artistique à l’ESPE de Franche-Comté. En deuxième année de master Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (MEEF), les étudiants bénéficient d’une formation pratique aux arts sous toutes leurs formes. « Ce module fait partie des UE communes à tous les masters MEEF, tout comme la sensibilisation au handicap, à l’égalité… », indique l’enseignante.

Depuis la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République de 2013, le parcours d’éducation artistique et culturelle (PEAC) mis en place de l’école primaire au lycée est renforcé. C’est pourquoi à l’ESPE de Franche-Comté, on a tenu à mettre ces futurs enseignants en situation réelle. Pendant deux jours, une quinzaine d’artistes viennent à leur rencontre pour leur faire découvrir leur discipline et ses applications pédagogiques en classe.

« Le but est de les sensibiliser aux pratiques qu’ils ne connaissent pas, qu’ils n’ont pas l’habitude de côtoyer, mais aussi de les mettre dans la position des élèves », explique Olivia Giboz. Les groupes sont formés au hasard et mélangent toutes les filières des ESPE de Besançon, Vesoul, Belfort et Lons-le-Saunier. Chaque groupe se voit confié à un artiste pendant six heures. Chorale, marionnettes, danse, arts plastiques, improvisation, cirque… le spectre des disciplines représentées est large. « On demande aux artistes de les accompagner au maximum, de déjouer les blocages », souligne Olivia Giboz, car certaines activités, en particulier le théâtre, restent intimidantes pour les novices.

« L'idée est d'amener les étudiants à éprouver ce que l'on engage – corps, voix, émotions, idées, travail de collaboration – lors de la pratique d’un art. Le pari retenu pour cette journée est double : faire entrevoir l'immense richesse contenue dans la pratique des arts, mais aussi permettre aux enseignants en formation d'envisager sensiblement ce qu'ils demanderont à leurs élèves lorsqu'ils mèneront un projet dans leur classe. » En à peine deux heures, des étudiants qui ne se connaissaient pas commencent à inventer des chorégraphies, à créer des œuvres plastiques…

Ces deux jours d’ateliers de découverte sont complétés par une journée de rencontres avec des chargés de mission et des responsables pédagogiques de différentes structures culturelles : musées, archives, conservatoire… Les enseignants en formation peuvent échanger avec les intervenants autour de projets concrets, et ainsi démystifier leur mise en place.

Proposée pour la troisième année à l’ESPE, cette formation a été élaborée en collaboration avec la direction régionale des affaires culturelles (DRAC) et la délégation académique à l’action culturelle (DAAC). « Le sondage que l’on a effectué auprès des étudiants montre que ces journées leur ont permis de mieux comprendre le rôle de ces deux organismes. La plupart sont contents d’avoir découvert toutes ces choses. Quelques-uns ont encore un peu de mal à en saisir l’intérêt… mais il faut les amener à une certaine ouverture maintenant, quand ils sont encore en formation ! », affirme Olivia Giboz.

Contact

Présentation vidéo de la formation
https://www.youtube.com/watch?v=N77AGWJPohs

Olivia Giboz
olivia.giboz@univ-fcomte.fr

ESPE - École supérieure du professorat et de l'éducation

Un groupe d'enseignants en formation participe à un atelier arts plastiques
Atelier tampons encreurs
Atelier artistique avec les master 2 MEEF à l'ESPE
Atelier artistique
Atelier en extérieur