Un cartable équipé d'électrodes comme pour un électro-encéphalogramme
Ludovic Godard - UFC
Auteur 
Delphine Gosset

L’éducation vue par les chercheurs

La jeune fédération de recherche sur l’éducation rassemble des spécialistes de disciplines très diverses autour d’une réflexion commune sur l’enseignement, la didactique et la formation des enseignants.

Depuis environ un an, l’université s’est dotée d’une fédération de recherche sur l’éducation (FR-EDUC) qui articule tous les travaux menés au sein de ses laboratoires dans ce domaine. « Il ne s’agit pas seulement de sciences de l’éducation théoriques, mais bien de recherches interdisciplinaires, avec une volonté d’aller vers l’expérimentation », explique Jean Robert Belliard, directeur de la FR-EDUC. Cette fédération rassemble en effet des informaticiens, mathématiciens, linguistes, philosophes ou encore psychologues, pour n’en citer que quelques-uns. Actuellement, treize unités de recherche différentes sont représentées.

Le premier axe thématique porte sur les fondements politiques et culturels de l’éducation. Il intéresse principalement des philosophes, des historiens et des mathématiciens. Le second concerne la didactique, science des apprentissages, quels qu’ils soient. Il rassemble surtout des linguistes et des spécialistes de l’enseignement de plusieurs disciplines. L’axe trois interroge l’approche globale de l‘élève par la communauté éducative, en faisant appel à la sociologie et à la psychologie de l’enfant.

L’innovation pédagogique représente un thème central et transversal dans l'ensemble de ces travaux. Dans ce domaine, la FR-EDUC bénéficie des apports d’un nouveau service universitaire qui y est dédié : le SUNIP1. « Quand on parle d’innovation, il s’agit bien sûr de nouvelles technologies, mais pas seulement. On peut aussi innover avec un tableau et une craie », fait remarquer Jean-Robert Belliard.

Impliquer les enseignants du secondaire

L’objectif de cette fédération de recherche est aussi de faire travailler ensemble des enseignants du secondaire et du supérieur. En ce sens, la FR-EDUC profite de l’héritage de l’Institut de recherche sur les mathématiques (IREM), historiquement très actif en Franche-Comté, qui a su établir des interactions solides entre les professeurs de collège et de lycée et des enseignants-chercheurs, autour de la question de l’enseignement des mathématiques. « Nous aimerions étendre cette façon de fonctionner à d’autres disciplines », précise Jean-Robert Belliard.

L’idée est aussi de mener de véritables expérimentations, pour connecter la théorie à la réalité du terrain, et de pouvoir analyser selon une méthodologie scientifique les initiatives novatrices développées dans les collèges et lycées. Des représentants du rectorat, conseillers académiques en recherche-développement, innovation et expérimentation (CARDIE)2 sont justement impliqués dans cette fédération pour favoriser ces échanges et ces initiatives.

La FR-EDUC est adossée à l’Ecole supérieure du professorat de l’éducation (ESPÉ) de Franche-Comté. Ainsi, les étudiants qui préparent un master Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (MEEF) peuvent bénéficient des apports de la recherche dans leur cursus, notamment pour la réalisation de leur mémoire.

  1. Service universitaire de l’innovation pédagogique à l’ère du numérique.
  2. Les CARDIE sont là pour faire le lien entre l'administration centrale et les équipes en établissement, repèrer et  accompagner les équipes innovantes et animer le réseau local dans ce secteur.

Contact

Jean-Robert Belliard
Directeur de la FR EDU
03 81 66 63 22
jean-robert.belliard@univ-fcomte.fr

FR-EDUC

Tags 

Articles relatifs