Pile à combustible
Ludovic Godard - UFC

Le chercheur Mickaël Hilairet primé

Mickaël Hilairet, professeur des universités à l’IUT Belfort-Montbéliard et chercheur à l’institut FEMTO-ST, a reçu le Control engineering practice paper prize pour son article sur la généralisation d’une loi de commandes.

Mickaël Hilairet, professeur des universités à l’IUT Belfort-Montbéliard et chercheur à l’institut FEMTO-ST1, vient de recevoir le Control engineering practice paper prize, décerné lors de la prestigieuse conférence d’automatique IFAC (International Federation of Automatic Control) qui a lieu tous les trois ans.

Fin août, lors de la cérémonie de clôture de l’IFAC World Congress, qui s’est déroulée à Cape Town, Mickaël Hilairet et ses coauteurs (Malek Ghanes, Jean-Pierre Barbot, Olivier Bethoux et Dorothée Normand-Cyrot), ont été récompensés pour leur publication dans la revue mensuelle Control Engineering Practice (revue orientée objets technologiques). L’article intitulé Commande non-linéaire basée sur la passivité pour la coordination des convertisseurs d’un système pile à combustible/super-condensateur a été choisi parmi toutes les publications de cette revue sur les trois dernières années.

Cette publication est le fruit d’un travail collaboratif qui a commencé en 2009 au laboratoire de génie électrique de Paris (LGEP) de Gif-sur-Yvette, lorsque Mickaël Hilairet était maître de conférences à l’université Paris-Sud avec les laboratoires d’automatique signaux et systèmes (LSS) de Gif-sur-Yvette et l’ECS-Lab de Cergy-Pontoise. Cette collaboration vise à généraliser des lois de commandes qui auraient été développées dans une dimension pratique, c’est-à-dire de démontrer mathématiquement la stabilité au sens de Lyapunov d’un système non-linéaire, tout en y intégrant moins de paramètres de réglage et la dimension pratique.

À l’institut FEMTO-ST (département Énergie, équipe SHPAC ), Mickaël Hilairet continue à travailler sur ce projet de reproduire des lois de commandes généralisantes sur des structures batterie/super-condensateur ou pile à combustible/super-condensateur. Le projet en cours vise à étendre la loi de commande précédente dans un contexte échantillonné. Dans un contexte pratique, cela permet de tolérer des périodes d’échantillonnages et/ou des retards relativement importants tout en conservant la stabilité du système.

En tant que professeur des universités, Mickaël Hilairet enseigne l’électronique de puissance et l’informatique industrielle depuis deux ans à l’IUT Belfort-Montbéliard au sein du département Génie électrique et informatique industrielle (GEII), ainsi qu’en licence professionnelle. Il enseigne également en master 2 à l’UFR STGI et à l’UTBM (université de technologie de Belfort-Montbéliard). Auparavant, il était maître de conférences à l’université Paris-Sud (IUT Cachan, département GEII) et enseignait également à Polytech Paris-Sud, Centrale Paris, et en master 2 à l’ENS (École normale supérieure) de Cachan.

1. Institut FEMTO-ST : Franche-Comté électronique mécanique thermique et optique - sciences et technologies. Ce laboratoire est le plus grand de France dans le domaine des sciences de l’ingénieur, avec 700 chercheurs, dont 70 dans le département Énergie (avec les doctorants).

2. Traduction en français du titre original : Experimental validation of a sampled-data passivity-based controller for coordination of converters in a fuel cell system.

Contact

FEMTO-ST

Remise du prix
Tags 

Articles relatifs