Collecte de sang en GEA
Laurent Fassenet
Auteur 

La santé, un sujet qui mobilise au département GEA

En février, les étudiants du département Gestion des entreprises et des administrations (GEA) ont participé à une journée de sensibilisation sur des thématiques de santé publique. Une occasion de les inciter à réfléchir notamment à leurs comportements et à leur mode de vie.

Évènement récurrent à l’IUT Besançon-Vesoul, la journée santé du département GEA se tenait cette année le 16 février. L’organisation a été confiée à un groupe de six étudiantes de première année de DUT GEA dans le cadre d’un projet tutoré. Quelque 150 étudiants ont écouté les témoignages des invités et pris part aux ateliers qui se sont succédé tout au long de la journée.

En matinée, les sapeurs-pompiers du Doubs sont intervenus pour montrer comment se déroule la prise en charge d’une personne accidentée de la route. Les étudiants ont ensuite été initiés aux gestes de premiers secours. Au cours de la journée, une dizaine d’autres activités étaient programmées, dont une collecte de sang avec l’EFS. Cinq ateliers étaient proposés par la mission handicap du CCAS de Besançon. Les étudiants ont été particulièrement touchés par le témoignage de Francis Marotel de l’Association des familles de traumatisés crâniens et cérébro-lésés (AFTC). Une autre intervenante, Catherine Ruedin, a abordé avec eux la question de la maladie psychique. Deux ateliers d’expérimentation leur ont permis de mieux comprendre le handicap : une simulation de déficience visuelle avec chien guide et canne blanche, animée par l’association Mira, et un parcours en fauteuils roulants. Les étudiants ont également été invités à un voyage dans le temps en testant le simulateur de vieillissement apporté par le CCAS.

Lors de son intervention Corinne Lesueur-Chatot, directrice du SUMPPS et médecin, a abordé le sujet des fêtes étudiantes du jeudi soir en sensibilisant les étudiants aux risques liés à l’alcool et aux drogues. Autre question importante pour les étudiants : la gestion du stress. Une initiation à la méditation leur était proposée par une psychologue : relaxation garantie ! Enfin, l'association AIDES est intervenue pour informer sur le sida et a proposé un dépistage aux étudiants qui le souhaitaient. Cette initiative ayant répondu aux attentes, les organisateurs envisagent de programmer une journée dépistage pour tous les étudiants intéressés.

Riche en activités, cette journée a suscité chez les élèves des remises en question et leur a fait prendre conscience de la chance qu'ils avaient de vivre « normalement ». Pour Marie Gagnaire, l’une des organisatrices, « l’implication, la compétence et l’empathie des intervenants a permis un déroulement harmonieux et efficace de cet évènement apprécié par tous les participants ». Une manifestation réussie que le département GEA envisage d’étendre à tous les départements de l’IUT Besançon dès l’an prochain.

Contact

Philippe Marcoux
enseignant au département GEA
philippe.marcoux@univ-fcomte.fr

IUT Besançon-Vesoul

Les étudiants se restaurent après le don de sang
Simulation de prise en charge d'un accident par les pompiers
Tags 

Articles relatifs