Photo_Mimento
Ludovic Godard - UFC
Auteur 
Catherine Tondu

La centrale MIMENTO toujours plus performante

La centrale de technologie MIMENTO de l’université de Franche-Comté est depuis près de 30 ans spécialisée dans le domaine des micro- et nanotechnologies. Ses équipements et les compétences de ses chercheurs, ingénieurs et techniciens lui confèrent une place de premier ordre sur la scène nationale, et s’adressent à l’entreprise tout autant qu’au monde académique.

Occupant près de 1300 m² de locaux sur le site de Temis Innovation à Besançon, MIMENTO dispose d’une salle blanche de 865 m² de classe ISO 5 à 7, correspondant à des développements technologiques et des fabrications à des échelles micro et nano. MIMENTO fait partie du réseau RENATECH, le réseau national de grandes centrales mis en place par le CNRS, servant l’ambition de participer à la recherche technologique au meilleur niveau mondial.

MIMENTO est une plateforme de l’Institut FEMTO-ST1, dont les activités et le développement sont financés par l’Europe, l’État, la Région et diverses collectivités locales. Elle trouve également des sources de financement dans les contrats qu’elle passe avec l’industrie, à laquelle elle propose un éventail complet de micro- et nanotechnologies.  « Pouvoir assurer toutes les étapes du processus technologique au sein d’une même entité est une garantie pour assurer à nos partenaires des développements de haute technicité, souligne Christophe Gorecki, directeur de la centrale MIMENTO.

Entretien et maintenance au top niveau

Pour améliorer encore les conditions qu’exige la technologie à si petite échelle, un budget supplémentaire de l’ordre de 350000 euros a récemment été alloué aux besoins en infrastructures et en maintenance de la salle blanche.

« L’entretien des équipements représente aujourd’hui un investissement presque aussi important que l’achat des machines, ce qui est une nécessité pour que la salle blanche fonctionne de manière optimale », explique Christophe Gorecki. La centrale continue en parallèle d’améliorer ses équipements pour toujours mieux répondre aux besoins des entreprises ; elle est aujourd’hui par exemple en capacité de travailler sur des wafers 6 ", correspondant aux standards industriels.

MIMENTO a v u son budget global augmenter de 30% depuis l’extension de sa salle blanche en 2013. Sa position va se renforcer encore avec l’extension du réseau RENATECH sur le Grand-Est, qui prévoit de développer les centrales dites de proximité : plus petites, elles sont chacune dédiée à des activités technologiques spécifiques. MIMENTO aura pour mission de piloter l’ensemble de ces centrales, renforçant par là même son rayonnement régional et confirmant sa dimension de grande centrale technologique nationale.

 

Franche-Comté Electronique Mécanique Thermique et Optique – Sciences et Technologies

Contact

FEMTO-ST

Tags