Un jeune garçon répare un robot à l'aide d'un tournevis.
Ludovic Godard - UFC
Auteur 
Delphine Gosset

Invasion de robots et de collégiens à l’université

Le 20 mai dernier, le campus de la Bouloie accueillait la finale du concours Cybertech. Pour les 1 200 élèves participants, c’était l’occasion d’une première rencontre avec l’université.

Depuis 10 ans, une association de professeurs de technologie motivés organise dans la région le concours Cybertech. Celui-ci s’adresse aux élèves de troisième et occupe une bonne partie de leurs cours pendant l’année scolaire. L’objectif est d'inventer et de construire un robot qui soit capable de réaliser l’un des défis proposés : suivre une ligne droite, réaliser une performance de vitesse sur une distance donnée ou jouer des percussions en dansant. « C’est un projet très complet qui fait appel à différentes disciplines : programmation, design, mécanique, ainsi qu'à un véritable travail de groupe. Les élèves adhèrent complètement », déclare Fabrine Arena, enseignant en technologie au collège Lumière.

Ce concours rencontre un succès croissant avec 16 établissements, soit près de 2 000 participants, inscrits cette année. Pour la première fois, c’est l’université de Franche-Comté qui a accueilli la finale régionale. Pendant toute la journée du 20 mai, des robots de toutes sortes ont défilé dans la grande halle de l’U-Sports : machines à plumes, en forme de personnages de dessins animés, de bûche de Noël ou de meule de comté… les collégiens n’ont pas manqué d’imagination. Chaque robot a concouru dans sa spécialité sur des pistes installées pour l’occasion. Dans l’évaluation, outre la performance et les aspects techniques, des critères esthétiques et de développement durable étaient pris en considération.

Pendant la demi-journée qui n’était pas consacrée au passage des robots, les classes étaient conviées à une visite-découverte de l’université. Chaque groupe avait pour guide un étudiant en DUT Génie mécanique et productique (GMP) qui les a guidés sur le campus selon un parcours concocté par le service Sciences, art et culture. Amphithéâtre, bibliothèque universitaire, observatoire, laboratoire, salle d’exposition… Au total, 17 sites différents étaient proposés avec un passage obligé par le stand du pôle info-orientation qui proposait un quizz sur l’université et une information sur les cursus. Ces visites ont rencontré un franc succès : « c’est intéressant », « j’ai bien aimé les explications sur l’ADN », « on a vu un amphi, c’est impressionnant », « le campus, c’est un peu comme une petite ville dans la ville », « ça donne envie », commentaient les collégiens. Même si l’université semble loin, beaucoup étaient emballés par cette première rencontre.

Contact

Pôle info-orientation

Un gymnase plein de monde.
Deux robots en forme de personnages de dessins animés.
Un collégien accroupi s'apprête à lancer son robot sur la piste.
Une collégienne accroupie présente son robot fait de canettes de coca-cola.
Un homme prend des notes à côté des pistes où il y a plusieurs robots.
Une jeune fille explique queqlue chose à un adulte qui tient une partie du robot.
Un homme examine un robot.
Deux organisateurs posent avec deux collégiennes et leurs robots.
Un étudiant répare le robot d'une collégienne.
Un stand en extérieur avec un groupe de collégiens accueillis par deux jeunes femmes.
Deux collégiennes posent devnt un robot poupon et un robot barbapapa.
Un jeune garçon sourit derrière son robot.
Un jeune garçon tient un robot a plumes.
Trois collégiens rient accroupisd errirèe leur robot.

Articles relatifs