Un jeune sportif s'entraîne en salle de musculation
Ludovic Godard - UFC
Auteur 
Chloé Combet

Étudier les effets de l'exercice physique et de la récupération sur les veines

Après un diplôme en médecine vasculaire obtenu à l'UFR SMP, suivi d’un master Activités physiques adaptées et santé obtenu à l’UPFR des Sports, Samuel Béliard a décidé de poursuivre son cursus universitaire par un doctorat. Dans le cadre de ses recherches, un partenariat entre l'UPFR des Sports et le CREPS a été mis en place.

Samuel Béliard, 30 ans, consacre ses recherches et sa carrière professionnelle au corps humain et plus précisément à l’étude des vaisseaux1. Angiologue au centre hospitalier de Dole, il effectue en parallèle de ses activités de médecin une thèse intitulée « Exercice et veines : effets de l’exercice et des conditions de récupération » sous la supervision Nicolas Tordi, directeur de l’UPFR des Sports.

Actuellement en troisième année de thèse, Samuel Béliard nous explique les grandes lignes de ses recherches : « Le sujet de ma thèse est le prolongement de mon doctorat en médecine sur la récupération, l’activité physique et les dispositifs de compression. Pour moi, c’était une évidence de m’attaquer à un point pour lequel la littérature est assez pauvre : veines et activité physique. On peut dire que c’était la suite logique et l’évolution de mes différentes recherches. Aujourd’hui, avec ce sujet, je souhaite pouvoir cerner la relation entre la nature de la sollicitation et la nature de la réponse veineuse au cours de l'activité physique, en post-exercice immédiat. Un grand nombre de sportifs mettent en place des méthodes de récupération dans le but d’accroître leurs performances, de limiter les douleurs et d’améliorer le ressenti en post-exercice. Nous tentons de mettre en évidence ces effets et nous analysons en parallèle l’impact sur l’hémodynamique veineuse. » Différentes expériences ont déjà été réalisées sur trois grandes familles de récupération : la compression, l’immersion (en eau froide, en eau tempérée et immersion contrastée) et l’électrostimulation.

Une expérience réalisée sur de jeunes footballeurs

À l’occasion de l’un des protocoles de recherche mis en place par Samuel Béliard intitulé « Veino foot », une collaboration inédite a vu le jour entre l’UPFR des Sports et le pôle espoirs football du centre de ressource et d'expertise à la performance sportive (CREPS)2 de Bourgogne Franche-Comté. Ce dernier avait sollicité Nicolas Tordi pour une collaboration autour de la recherche et de la performance. Le directeur de l'UPFR des Sports a immédiatement pensé à Samuel Béliard et à sa thèse, qui convenait parfaitement au sujet. Le partenariat et le travail ont démarré rapidement.

Une expérience encadrée par le CREPS et l’U-Sports a eu lieu le 9 novembre durant sept heures sur des joueurs de football issus du pôle espoirs. Cette expérience avait pour principal objectif d’évaluer l’efficacité de deux méthodes de récupération utilisées au cours de la mi-temps d’une simulation de match. L'intérêt pour les sportifs est de pouvoir améliorer leurs performances et de limiter les effets liés à la fatigue lors de la deuxième mi-temps. Pendant les 15 minutes de pause, les 24 joueurs participants ont été divisés en deux groupes. Le premier a bénéficié d'un système d’électrostimulation neuromusculaire (ENSM) surale3, tandis que le deuxième groupe s'est contenté d'une récupération passive avec utilisation d’un placebo. À partir de ce protocole, le doctorant a évalué la fatigue induite et comparé les effets de ces deux méthodes de récupération.

Cette expérience a pu être réalisée grâce à la participation et au soutien de nombreuses personnes. Au total, 18 collaborateurs se sont investis lors de cette journée passée dans les locaux dijonnais du CREPS. Deux étudiants de l’UPFR continueront le suivi de la performance sur les mêmes sujets tout au long de la saison. En ce moment, Samuel Béliard récolte et analyse les données afin de poursuivre ses recherches.

  1. Il a obtenu un diplôme d’études spécialisées complémentaires (DESC) à l'UFR SMP.
  2. Le pôle espoirs football du CREPS est dirigé par Vincent Mathey.
  3. Système Veinoplus Sport de la société AD Rem Technology : électrodes positionnées sur les mollets (triceps sural) des athlètes, qui permettent d'améliorer le flux sanguin (artériel et veineux) au niveau des membres inférieurs.

Contact

Samuel Béliard
Doctorant à l'UPFR des Sports
samuel.beliard@edu.univ-fcomte.fr

Nicolas Tordi
Directeur de l'U-Sports
nicolas.tordi@univ-fcomte.fr

U-Sports

Laboratoire Fonctions et dysfonctions épithéliales - FDE

Tags