Un groupe de cyclistes.
Ludovic Godard - UFC
Auteur 
Delphine Gosset

EMIS : du sport pour tisser des liens

Le sport comme vecteur d’intégration et d’égalité : voilà le credo de la semaine EMIS qui a été organisée fin avril par l’U-Sports. Plus de 250 étudiants venus d’universités européennes ont participé à cet évènement protéiforme mêlant activités sportives et festives, cérémonies, colloques et moments de réflexion.

Onze délégations venues de Belgique, de Bulgarie, d’Espagne, de Grèce, d’Irlande, de Macédoine, de République tchèque, de Roumanie, du Royaume-Uni, de Slovaquie et de Slovénie1 sont arrivées à Besançon le dimanche 24 avril et ont été installées dans des logements du Crous pour une semaine. L'évènement EMIS (Égalité, mixité, intégration par le sport) a commencé par un accueil officiel le lundi matin dans les locaux de l’ENSMM, en présence notamment du recteur de l’académie et du président de l’université, et au cours duquel chaque groupe a pu se présenter. Ces délégations d'une vingtaine de personnes se composaient majoritairement d'étudiants, dont certains en situation de handicap, accompagnés par deux ou trois enseignants.

Un amphithéâtre plein dans lequel un étudiant grec debout tient un micro.
Ludovic Godard - UFC

La semaine étant placée sous le signe de la mixité et de l’échange, toutes ces délégations ont été mélangées pour constituer des groupes internationaux incluant un membre de chaque université étrangère et des étudiants bisontins bénévoles. Chacun s’est vu distribuer un petit guide (road book) lui indiquant son programme pour la semaine. Conférences, débats, activités physiques et sportives… Tous n’ont pas participé aux mêmes activités, mais les participants ont pu mettre ensuite leurs expériences en commun lors de temps dédiés à l'échange.

Beaucoup d'ateliers permettaient de découvrir comment adapter le sport au handicap moteur (handisport) ou mental (sport adapté), soit en tant que pratiquant, soit en tant qu'encadrant. Les étudiants ont participé à des sorties en VTT avec la fédération française de sport adapté, testé la danse en fauteuil roulant et la randonnée en Joëlette2, tenté de faire de l'escalade ou de l'équitation les yeux bandés, pour ne citer que quelques unes des nombreuses activités proposées3. D'autres portaient sur l'égalité sexuelle, par exemple dans le golf et le biathlon. L'évènement avait même une dimension intergénérationnelle dans la mesure où les fédérations sportives partenaires ont fait intervenir des pratiquants et des intervenants de tous âges : des enfants et adolescents jusqu'aux retraités. L'idée était d'expérimenter, de découvrir de nouvelles pratiques, de s'interroger, d'échanger, de chercher ensemble des solutions pour favoriser le dialogue et l’égalité à travers le sport quel que soit son sexe, son âge, sa nationalité et sa condition.

Une jeune fille dans un fauteuil roulant danse avec un homme debout. Ils se tiennet par la main.
Ludovic Godard - UFC

Le programme de la semaine prévoyait également des moments où l'ensemble des étudiants étaient réunis, notamment deux soirées sportives et festives, l'une avec du fitness, l'autre avec de la zumba. Dès le lundi soir, les étudiants se sont livrés à une petite chorégraphie, le temps d'un flash mob place de la mairie à Besançon.

Cellule vidéo de l'U-Sports
ERAMSUS+ EMIS 2016 - Flashmob

Beaucoup de bénévoles ont participé à cette manifestation, parmi lesquels de nombreux étudiants de l’U-Sports. Ceux du département Information-communication de l’IUT Besançon-Vesoul ont filmé l’évènement, tandis que ceux du département Carrières sociales de l’IUT Belfort-Montbéliard ont organisé une journée thématique sur l’intégration sociale. La semaine EMIS s’est en effet déroulée sur plusieurs sites de la région : à Besançon mais aussi à Belfort, Dijon, Dole, Arc-et-Senans… Elle s’est conclue le vendredi par une journée scientifique qui mêlait conférences, témoignages et tables rondes. Après plusieurs jours de pratique, les participants ont ainsi pu aborder des aspects plus théoriques.

« Ce n’est que le début », a commenté Nicolas Tordi, directeur de l’U-Sports, à la fin de cette semaine bien remplie. EMIS est en effet bien plus qu’un évènement : ce projet d'un an financé à hauteur de 320 000 euros par le programme Erasmus+ de l'Union européenne a aussi pour objectif de créer du lien entre l'université de Franche-Comté et d'autres universités européennes. Jusqu'au mois d'octobre prochain, des délégations de l’U-Sports vont rendre visite aux différentes universités participantes avec, à la clé, la signature d’accords de coopération internationaux. L’université de Sofia s'est d’ores et déjà montrée intéressée. « Nous pourrons ainsi envoyer nos étudiants de master dans ces universités, et réciproquement », explique Nicolas Tordi. Affaire à suivre.

  1. L’Académie nationale des sports de Sofia (Bulgarie), l’université Charles de Prague (République tchèque), l’institut de technologie de Limerick (Irlande), l’université Saints-Cyrille-et-Méthode (Macédoine), l'université Matej Bel (Slovaquie), l’université métropolitaine de Manchester (Royaume-Uni), ainsi que les universités de Liège (Belgique), d’Athènes (Grèce), de Vigo (Espagne), de Pitesti (Roumanie) et de Ljubljana (Solvénie).
  2. La Joëlette est un fauteuil de randonnée pour personnes à mobilité réduite.
  3. À son retour, chaque délégation va pouvoir bénéficier de fiches techniques récapitulatives sur chacune des activités proposées pour pouvoir ensuite les mettre en pratique dans le contexte qui l'intéresse.
Cécile Pollart

Radio Campus consacrait son émission du 26 avril au projet EMIS en interviewant des étudiants qui ont contribué à l'organisation de cet évènement et l'un des chercheurs du laboratoire C3S participant au colloque.

Contact

Nicolas Tordi
Directeur de l'U-Sports
nicolas.tordi@univ-fcomte.fr

Daiana Barilone
Chef de projets EMIS
03 81 66 69 17
emis.erasmus@univ-fcomte.fr

U-Sports

IUT Belfort-Montbéliard

IUT Besançon-Vesoul (site de Besançon)

03 81 66 68 21/68 22

Quelqu'un assis de dos dans un amphithéâtre qui tient un livret
Un amphithéâtre plein. Sur l'écran, le thème de la conférence "Handicap et sport"
Une femme installée dns une sorte de chaise à porteur à roue, dans un groupe avec deux personnes qui portent la chaise.
Un jeune homme en veste rouge portant un casque tout sourire sur un VTT
Des étudiants étrangers dans un amphithéâtre

Articles relatifs