Le président de l'UFC Jacques Bahi signant la convention
Ludovic Godard - UFC
Auteur 
Nourhane Bouznif

Éducation : une convention régionale pour l'égalité filles-garçons

Instaurer une dynamique régionale en faveur de l'égalité dans le système éducatif et de la mixité des parcours : voilà le but de l'accord signé, entre autres, par le président de l'UFC, Jacques Bahi.

Le système éducatif n’échappe pas aux inégalités entre filles et garçons. Certains métiers sont encore considérés comme masculins ou féminins et plusieurs filières ont du mal à attirer les jeunes femmes. Face à ce constat, une convention régionale pour l’égalité entre les filles et les garçons dans le système éducatif a été mise en place. Objectif : lutter contre les préjugés et les inégalités et favoriser la mixité au sein des parcours.

Jacques Bahi était présent le 22 avril au lycée Pierre-Adrien-Pâris de Besançon pour signer cette convention, ainsi que Stéphane Fratacci, préfet de région et du Doubs, Sylvie Laroche, vice-présidente de Région, Éric Martin, recteur d'académie, Jean-Luc Linard, directeur de la direction régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt, Pascal Brochet, directeur de l'UTBM et Bernard Cretin, directeur de l'ENSMM.

Cette initiative de l’académie de Besançon s’inscrit dans la lignée d’une convention similaire interministérielle signée en 2013. Avec cet accord, les signataires désirent poursuivre les actions déjà amorcées, afin de permettre à chacun de choisir librement ses études et sa voie professionnelle. Le lieu de la signature – le lycée Pierre-Adrien-Pâris – n’a pas été choisi par hasard : ce lycée des métiers du bâtiment et des travaux publics œuvre en effet pour une plus grande mixité dans ses cursus dits « masculins ».

Contact

Académie de Besançon
http://www.ac-besancon.fr

Tags 

Articles relatifs