Photo prise pendant un concert à la Rodia
Ludovic Godard - UFC
Auteur 
Léa Nador

Créer un festival : le défi des étudiants en Infocom

Cinq jours pour concevoir une manifestation musicale fictive destinée à un public étudiant, ainsi qu’une soirée pour une entreprise partenaire. C'est la mission que le département Information-communication de l'IUT Besançon-Vesoul a confiée à ses étudiants de deuxième année.

Cet automne, le département Information-communication de l’IUT de Besançon organisait pour la première fois, pour ses étudiants de deuxième année, un « challenge de l’évènementiel ». Du 20 au 24 octobre, les étudiants, répartis par groupe de quatre, devaient imaginer un événement culturel et musical de quatre jours censé se dérouler à la Rodia en juin 2015. Cette manifestation fictive commandée par la Ville de Besançon devait rassembler un public étudiant autour d’une programmation de concerts.

Les étudiants ont également eu pour mission de se pencher sur l’organisation d’une soirée privée se déroulant pendant le festival, pour le compte de Vinci Énergie Est. Selon l’énoncé du défi, cette société sponsor de l’événement sollicitait une agence d’évènementiel pour mettre sur pied une soirée réunissant 200 de ses collaborateurs, afin de motiver et de fédérer les cadres, et de créer un lien étroit entre l’événement et l’entreprise.

Les étudiants disposaient d’un budget virtuel de 600 000 euros pour concevoir de toute pièce ces deux événements d’une façon originale et en trouvant une identité à leur festival. L’exercice demandait également de mettre au point des stratégies de communication et d'établir un budget détaillé du projet.

Des professionnels de l’évènementiel étaient présents pour accompagner et conseiller les étudiants dans leur travail de création : Simon Nicolas, responsable communication de la Rodia, Hervé Casteran chargé de communication des Eurockéennes, et Lucile Clément, gérante de Jonathan Événement.

C’est parmi trente dossiers qu’ils ont choisi les trois meilleurs, avant de les départager lors de la finale qui s’est déroulée le 19 novembre à l’IUT. Les trois équipes ont présenté leurs recommandations sans problème majeur malgré le stress et le jury a semblé très satisfait du travail fourni par tous les étudiants. Les finalistes ont été évalués selon trois critères essentiels : la faisabilité du projet, la force du concept et le respect de la méthodologie enseignée.

Après délibération, Hervé Casteran a annoncé l’équipe gagnante : l’agence NoName, composée de Maryn Rodriguez, Jules Blondeau, Léa Nador et Maxime Thierry, de la classe de 2P1. Les quatre étudiants ont remporté un passe concert pour la Rodia ainsi qu’un sac de goodies des Eurockéennes.

Contact

IUT Besançon-Vesoul (site de Besançon)