des coureurs sur l'ile de réunion
René Carayol
Auteur 
Delphine Gosset

Course sur l’île Bourbon

Neuf étudiants de l’université de Franche-Comté sont partis une semaine à la Réunion pour participer à la Coupe de France de trail universitaire.

Pour la première fois, cette Coupe de France était organisée dans une région d'outre-mer. Un cadre exceptionnel pour la course à pied en pleine nature, à plus de 9 000 kilomètres de Besançon. L'équipe de l'Association sportive universitaire de Franche-Comté (ASU FC) s'est constituée à l'automne, avec des étudiants pour la plupart rompus à la pratique du trail. Clarie Brunelli, Léonard Cretin, Simon Fischer, Antoine Monnot, Léandre Santin, Adrien Thouvenot, Flavie Theeten, tous étudiants à l'U-Sports, et Louise Wanner, étudiante à l'UFR SMP, s'y sont inscrits.

Il fallait trouver un moyen de financer le voyage. « L'ASU FC envoie régulièrement des athlètes à l’étranger pour participer à des compétitions sportives1 et essaie toujours de minimiser leur participation financière », explique Nicolas Delattre, enseignant à l'U-Sports et trésorier de l’association. L'équipe sportive, accompagnée par Antoine Maigrot, en première année de master Management du sport et membre de l'ASU FC, a œuvré pendant plusieurs mois pour atteindre son objectif d'autofinancement. Elle a déniché des sponsors, obtenu des subventions (notamment du FSDIE2 et de l'U-Sports) et mené diverses actions destinées à récolter des fonds (ventes de boisson et de fromage, tombolas...) jusqu'à rassembler les 10 800 euros nécessaires pour payer le voyage à chacun.

Partis le 31 mai, les étudiants sont rentrés le 8 juin, fatigués mais la tête pleine de souvenirs et de paysages spectaculaires. Le séjour leur a en effet permis de profiter de l'île avec quelques randonnées et une baignade dans le lagon. La course, qui rassemblait plus de 300 participants, dont une dizaine d'athlètes étrangers, a débuté à 7 h 30 le lundi 5 juin. Le parcours de 25 kilomètres s'est avéré très technique, avec 1 500 mètres de dénivelé positif et négatif et des côtes à plus de 40 %. Simon Fischer est arrivé dixième, après 2 heures 36 de course. Léandre Santin a fini 18e (2 heures 40) bien qu'il ait été malade auparavant. Louise Wanner s'est distinguée avec la 9e place féminine (3 heures 13)3. Au classement par équipes, tous trois sont arrivés quatrièmes, à un point seulement de la troisième place.

« C'était une super expérience. La course était difficile, on n'est pas habitué à ce type de terrain, mais ça vallait le coup et on est fiers de l'avoir faite ! » déclare Louise Wanner. « Je suis arrivé avec un peu d'appréhension, moi qui suis triathlète, explique Léonard Cretin. C'était mon premier trail longue distance. Il m'a paru éprouvant, physiquement et psychologiquement, mais j'ai apprécié de courir dans la nature, au milieu de ces paysages magnifiques. »

Le trail connaît un engouement croissant depuis quelques années, une tendance que l'U-Sports a bien compris en mettant l'accent sur cette pratique. La Franche-Comté offre en effet des terrains particulièrement propices. « Nous cherchons à développer cette activité et nous allons candidater pour accueillir les championnats de France en 2018 », prévoit Antoine Maigrot. Cette manifestation pourrait alors se greffer sur le Trail'N Loue qui est organisé chaque année par les étudiants en licence Management du sport. À suivre...

  1. Pour les championnats d'Europe, les équipes de football et de handball se sont déplacées en Croatie et en Pologne. L'équipe d'ultimate a participé à la Coupe d'Europe à Amsterdam.
  2. Fonds de solidarité et de développement pour les initiatives étudiantes (FSDIE)
  3. Antoine Monnot 63e homme (3 heures 08), Léonard Cretin 94e homme (3 heures 30), Adrien Thouvenot 3 heures 44, Clarie Brunelli 3 heures 46 (28  féminine) et Flavie Theeten 4 heures 36.

Contact

U-Sports

Un traileur de dos deant un paysage de l'île de la réunion
Des coureurs sur l'île de la réunion
Des coureurs sur l'île de la réunion
Vue panoramique de l'île de la réunion
Tags 

Articles relatifs