20 ans de liberté sur les ondes du 102.4 FM

Radio Campus Besançon a reçu le grand prix radio locale FM au Salon de la radio & audio digital. Une récompense pour le travail et la créativité d'une association qui fête son vingtième anniversaire. Pour l'occasion, elle a concocté un programme culturel de 20 événements du mois de décembre 2017 au mois de juin 2018.

Vue panoramique de la salle d'exposition
Ludovic Godard - UFC

Le Gymnase-espace culturel lui consacre une exposition rétrospective. Visible jusqu'au 4 mars, celle-ci retrace toute l'histoire de la radio étudiante bisontine et montre les évolutions technologiques.

Des livres titrant sur les radios pirates
Ludovic Godard - UFC

La première radio étudiante libre en France a été crée en 1969 à Lille. Ces radios « pirates » émettaient clandestinement malgré le monopole d'État, au nom de la liberté d'expression. Quand la libéralisation des ondes fut déclarée en 1981, certaines radios associatives non commerciales continuèrent à revendiquer cette appellation.

Un appareil à bandes
Ludovic Godard - UFC

Un réseau national nommé IASTAR (International Association of Student Television And Radio) et une charte Radio Campus France sont créés en 1996. Cette charte vise à permettre la libre expression de tout un chacun dans le respect d’autrui, elle défend la transmission de valeurs de solidarité, le respect de l’environnement, la démocratie et la créativité.

Un ancien émetteur
Ludovic Godard - UFC

Radio Campus Besançon nait le 17 décembre 1997 à 17 h 04, quand Frank Veller présente Haute Fréquence, l’émission métal de Radio Campus et lance le premier titre musical.

Pendant quatre années, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) autorise la nouvelle radio à prendre l’antenne par périodes de 6 mois avant qu’une modification de la loi prolonge ses périodes à 9 mois. L’association fédère de plus en plus de bénévoles. Ils sont bientôt 130 pour animer une trentaine d’émissions.

reconstitution de studio
Ludovic Godard - UFC

La radio est au départ hebergée dans une chambre de Crous sur le campus de la Bouloie. Ce studio de 1997 a été reconstitué pour l'exposition.

Un lecteur de cassette autoreverse
Ludovic Godard - UFC

« Nous n’avions pas d’ordinateur de diffusion. Certaines heures il y avait des animateurs, mais quand ils n’étaient pas là nous lancions un lecteur cassette autoreverse. Imagine une cassette d’1 h 30 qui tourne en boucle. En plus, on ne recevait pas encore beaucoup de disques alors c’était tout le temps les mêmes morceaux ! » décrit Flappy, toujours bénévole à la radio.

Des personnes dans un studio radio.
Ludovic Godard - UFC

Les animateurs bénévoles n’ayant aucune expérience en matière d’animation et de technique radiophoniques, ils devaient être accompagnés dans un premier temps. Encore aujourd'hui, chaque prise d’antenne s'effectue de manière autonome. Chacun doit apprendre à manipuler la table de mixage (régler les micros, prendre l’antenne, diffuser de la musique à partir d’une platine CD, régler le son en fonction du type de musique, etc.).

un micro
Ludovic Godard - UFC

Après quatre années de diffusion par intermittence, en 2001, Radio Campus Besançon répond à un appel à projet du CSA pour l’occupation de la fréquence 102.4 FM. En attendant, l’association vit une année de « pause » radiophonique. Elle obtient finalement l’autorisation d’émettre en continu en octobre 2001.

Des affiches du festival l'herbe en zik
Ludovic Godard - UFC

Les membres de l’association décident d'organiser un premier festival musical, L’Herbe en Zik, au mois de mai 2002. Flappy nous raconte : « Martial Greuillet, directeur actuel de la radio, voulait célébrer cette autorisation d’émettre en continu. Il voulait organiser un concert, donc on a commencé à se renseigner. On s’engage pour louer une scène, et Martial me dit à ce moment-là que si on fait venir un groupe, autant en programmer deux ou trois. Ensuite, on se dit que si on monte une scène pour dix groupes, que l’on investisse pour la monter un jour ou qu’elle reste trois jours, c’est pareil. Donc on s’est dit qu’on lançait un festival, et puis voilà ! »

Les anciens locaux de radio campus.
Ludovic Godard - UFC

2006 est une année phare pour l’association qui déménage quelques mètres plus loin, quittant la chambre étudiante du bâtiment Stendhal du Crous pour s'installer au deuxième étage de la Maison des étudiants (MDE) de l’université de Franche-Comté. La radio dispose désormais d’un studio séparé de la pièce des interviews et d’espace pour installer des bureaux.

Portrait de Claude Gouin et Aurélien Bertini
Ludovic Godard - UFC

L’équipe se professionnalise en 2008 grâce à la mise en place d’une rédaction et à l’embauche de deux journalistes. Ce nouveau fonctionnement permet de développer des émissions permanentes et d’augmenter le nombre de bénévoles en améliorant leur formation technique et journalistique.

Le studio de radio campus à la Maison des étudiants
Ludovic Godard - UFC

Pendant cette période l’association bénéficie d’un renouvellement de son matériel informatique et radiophonique (changement de la table de mixage, des outils de travail, etc.). Pour clore ce cycle de professionnalisation, elle obtient l’opportunité d’ouvrir ses programmes au monde entier grâce à la diffusion en streaming sur Internet.

Régie mobile
Ludovic Godard - UFC

En 2011, la radio sort de ses murs grâce à l’acquisition d’une régie mobile permettant de diffuser des émissions en direct depuis toute la ville et d’acquérir plus de proximité avec les acteurs locaux mais aussi avec ses auditeurs.

Une table de mixage
Ludovic Godard - UFC

En 2014, les bénévoles n’apprennent plus seulement à manipuler la table de mixage mais également à s’exprimer à l’antenne, faire des transitions, des reportages, des interviews, utiliser des logiciels de montage.

Un homme avec un caque et des rais de lumière qui filtrent du casque
Ludovic Godard - UFC

Cette même année, la radio lance un projet innovant en matière de découverte du patrimoine et de création sonore : « Parcours, balades sonores »Il s'agit d'écoutes sous casques de créations sonores dédiées au patrimoine historique et architectural de la ville. Ce projet donnera naissance en 2015 au festival de création sonore Hors les murs, rebaptisé aujourd’hui Modulations festival sonore.

Plateau mobile de radio campus à la Bouloie
Ludovic Godard - UFC

La radio a obtenu en 2017 le renouvellement de son autorisation d’émettre pour les 15 prochaines années par le CSA. Elle va bientôt bénéficier d’un agrandissement de ses locaux avec l’ajout de deux pièces supplémentaires dont une salle dédiée à l’enregistrement, à la suite d'un projet de réaménagement de la Maison des étudiants de Besançon.

Plus qu’un média étudiant, la radio est devenue un véritable acteur culturel à travers l’organisation d’événements à Besançon et ses alentours. Elle va même au-delà de ce territoire en soutenant et en accompagnant sa « petite sœur », la Radio étudiante Belfort-Montbéliard (REBM) depuis sa création en 2015.

« Radio Campus Besançon est l’une des associations étudiantes les plus dynamiques qui contribue très largement à valoriser l’université de Franche-Comté. Elle prouve que les initiatives étudiantes qui naissent aujourd’hui pourront peut-être grandir et devenir des acteurs incontournables des territoires demain », conclut Damien Guilbaudeau, responsable du Bureau de la vie étudiante à l’Université de Franche-Comté.

Contact

Tags 

Articles relatifs