Ruse et magie de l’Antiquité à nos jours

11 Avril 2019 - 12 Avril 2019

Michel Pretalli, du laboratoire ISTA, organise un colloque international dans le cadre de l’action de recherche « Ruse » qu’il porte à la MSHE Ledoux. Ce colloque a pour objectif d’éclairer une nouvelle facette de la ruse, à travers ses liens avec la magie et la prestidigitation.

Une main tenant un stylo
Ludovic Godard - UFC

Ruse et magie sont unies par des liens forts et nombreux. Au fil des siècles, les pratiques magiques ont souvent intégré le recours à la ruse ou à la tromperie (deceptio, « deception », « inganno », etc.). Comme la ruse, en outre, la magie est présente dans la quasi-totalité des cultures de la planète depuis des millénaires, au cours desquels elle a fait l’objet de considérations radicalement opposées, allant de la plus grande estime jusqu’au dénigrement le plus total. Dans la culture grecque, où la magie est très présente, le mot mageìa pouvait être considéré de façon péjorative, comme une forme de tromperie. Dans la pensée chrétienne également, la magie est jugée de façon ambiguë et, lorsqu’elle l’est négativement, c’est parfois au diable lui-même – maître des ruses et de la tromperie – qu’on en attribue l’invention. Après les Lumières et le développement des sciences dites modernes, c’est plutôt dans l’apparence de la production d’effets surprenants qu’intervient la ruse au sein de la magie, que l’on tendait alors à reléguer au rang de superstition. À notre époque, la magie et la prestidigitation « rusent » avec les processus cognitifs du spectateur pour produire des effets divertissants.

À l’occasion de ce colloque, des experts internationaux de spécialités différentes (histoire, psychologie cognitive, lettres, langues et littératures étrangères, philosophie, histoire des sciences) présenteront les résultats des recherches qu’ils mènent sur la présence et les formes de la ruse dans la magie et la prestidigitation, de l’Antiquité à nos jours. Grâce à ces présentations et aux échanges qu’elles généreront nous espérons réaliser un pas supplémentaire dans notre connaissance de ce sujet passionnant.

Ce colloque fait suite au colloque « Dire et penser la ruse de guerre de l'Antiquité à la Renaissance » qui s’est en tenu en mars 2018.

Il aura lieu le 11 avril  au sein de l'UFR SLHS (Salon Préclin) et le 12 avril dans les locaux de la MSHE (salle de conférence).

Contact

Maison des sciences de l'homme et de l'environnement (MSHE) Claude Nicolas Ledoux