Prévalence et incidence des membranes épimaculaires chez les patients atteints de DMLA

9 Juin 2017

Fanny Ricouard soutiendra une thèse d'ophtalmologie intitulée « Prévalence et incidence des membranes épimaculaires chez les patients atteints de dégénérescence maculaire liée à l'âge exsudative ».

Équipement dans un cabinet d'ophtalmologie
Georges Pannetton - UFC

Le but était de rapporter la prévalence des membranes épimaculaires (MEM) chez une population suivie pour une dégénérescence maculaire liée à l'âge exsudative (DMLAe) et d'évaluer l'incidence d'apparition des MEM dans le temps.

Étude cas-contrôle rétrospective, multicentrique, incluant tous les patients actuellement traités pour une DMLAe dans trois centres (c'est-à-dire des patients ayant reçu au moins une injection intravitréenne (IVT) d'antiangiogénique au cours des deux dernières années). Tous les patients ont bénéficié d'examens itératifs avec mesure de l'acuité visuelle (AV) (ETDRS) et OCT spectral-domain. Le protocole a consisté en l'acquisition de coupes transverses horizontales de 6 mm passant par la fovéa.

Les MEM sont plus fréquentes chez les patients traités pour DMLAe et sont associées à une AV finale plus basse. Cependant, elles n'impliquent pas un nombre plus élevé d'IVT. Une étude sur le bénéfice de leur prise en charge chirurgicale est actuellement en cours.

Horaires

16 h

Contact

UFR SMP - Sciences médicales et pharmaceutiques

Lieu

Salle des thèses

UFR SMP - Sciences médicales et pharmaceutiques

19 rue Ambroise Paré
25041 Besançon cedex 3

Tags