Les examens extemporés lors des thyroïdectomies

29 Juin 2017

Claire Arbaud soutiendra une thèse en anatomie-cytologie pathologique intitulée « Les examens extemporés lors des thyroïdectomies dans le service d'Anatomie et cytologie pathologiques du CHRU de Besançon ».

Entrée de l'hôpital Jean Minjoz
Ludovic Godard - UFC

Ces dernières années, la place, les indications et l'apport de l'examen extemporé (EE) en pathologie thyroïdienne ont évolué. La confirmation d'un diagnostic rapide en faveur de la malignité ou de la bénignité des nodules suspects lors de la chirurgie conditionnait le geste opératoire, mais l'échographie et la cytologie préopératoire font maitnenant partie des examens recommandés avant la décision chirurgicale.

L'étude au CHRU de Besançon sur une année a pour but d'étudier les indices de performance pour l'examen extemporé et l'impact du résultat sur le geste opératoire à partir d'une série de 118 patients. Sont aussi analysés le temps de réponse et la concordance diagnostique entre le résultat de l'EE et le définitif.

Les notions d'une échographie et d'une cytologie préopératoire étaient communiquées dans 1/3 des cas. La sensibilité pour l'EE était de 89 %, la spécificité de 99 %. La concordance diagnostique entre le résultat de l'EE et le résultat définitif était de 87,1 %. Le résultat de l'EE était suivi dans une très grande majorité des cas par les chirurgiens. Les curages ont pu être complétés dans 87 % des cas. Les délais de réponse de l'EE étaient conformes aux recommandations (moins de 20 mn) dans 32 % des cas.

Une prise en chage pluridisciplinaire et coordonée est un gage d'amélioration pour la prise en charge des patients.

Horaires

14 h

Lieu

Salle des thèses

- UFR Santé

19 rue Ambroise Paré
25041 Besançon cedex 3

Tags