La pensée sauvage et le bricolage de la danse contemporaine

15 Octobre 2018

Conférence organisée par le département Art du spectacle et le laboratoire ELLIADD avec Marcia Almeida, professeur à la UNB (Brasilia).

Journée d'étude (photo d'illustration)
Ludovic Godard - UFC

« Je vous propose ici, une réflexion sur le savoir sensible du danseur et comment à partir de ce savoir il fait le bricolage des gestes fonctionnels afin de le transposer en gestes dansées, et non un discours sur la forme et la temporalité de l'art chorégraphique ou une description méthodologique. Pour cette étude, je me suis basé principalement sur la théorie de la pensée sauvage de Levi-Strauss et les études sur le sensible de Merleau-Ponty.» Maricia Almeida

Marcia Almeida :
Professeur du programme Esthétique et arts du corps en Post-Graduation (master et doctorat) à l'Université de Brasilia. Elle s'intéresse aux affections plastiques du corps vues dans l'Art Chorégraphique / Danse Contemporaine, aux interfaces corps / travail artistique et aux connaissances sensibles qui émergent de l'Art. Elle travaille principalement dans les domaines suivants : recherche en art chorégraphique actuel / danse contemporaine, théorie et critique de l'Art - Esthétique et Danse, composition chorégraphique, acuité corporelle, autonomie du corps expressif, plasticité du corps , savoir sensible.

Débat organisé par Christine Douxami.

Horaires

17 h

Contact

Christine Douxami: chrisluabela@yahoo.fr

Tags