La célérité de la justice prud'homale en question

8 Janvier 2016

Le master 2 Droit de l'emploi et des relations sociales organise une conférence-débat sur la réforme de la justice et plus particulièrement sur la célérité de la justice.

Photo du code du travail
Ludovic Godard - UFC

À la suite du rapport Lacabarats, la loi « Macron » du 6 août 2015 entend réformer la justice prud’homale afin de la rendre « performante », c’est-à-dire plus juste, plus rapide, plus sûre. À cette fin, les obligations des conseillers prud’hommes sont renforcées, un statut de défenseur syndical est créé, le bureau de conciliation devient un bureau de conciliation et d’orientation dont le rôle est modifié, de nouveaux modes de résolution des litiges sont ouverts, des barèmes d’indemnisation sont mis en place…

Pour présenter et discuter de cette réforme, un cycle de 3 conférences est organisé à l’Université de Franche-Comté, associant universitaires et praticiens. Cette conférence est la deuxième. Elle sera animé par un universitaire, le greffier en chef du conseil de prud'hommes, un avocat ainsi qu'un conseiller prud'homal.

L'entrée est libre et gratuite sauf pour les avocats qui ont plus de deux ans d'ancienneté et qui souhaitent faire valider la formation pour leur formation continue.

Horaires

18 h

Contact

Centre de recherches juridiques de Franche-Comté - CRJFC

Lieu

Amphi Cournot
Tags