Il faut éduquer les enfants

30 Mai 2018 - 1 Juin 2018

Ambivalences de l'idéologie de l'éducation, conjonctures critiques, expérimentations 

Des crayons de couleur posés sur un dessin d'enfant.
Ludovic Godard - UFC

Il s'agira d'border de front les ambivalences constitutives de l’éducation à l’époque moderne, en s’appuyant sur les conjonctures historiques au cours desquelles « l’idéologie de l’éducation » s’est trouvée à la fois instituée et mise en question.

A titre d’hypothèse de travail que le colloque aura pour tâche de mettre à l’épreuve, on peut dégager trois ambivalences constitutives du rôle qui, à la modernité, fut assigné à l’éducation :

  • Ambivalence sur le plan politique
  • Ambivalence sur le plan social
  • Ambivalence sur le plan anthropologique

Ces ambivalences de l’idéologie de l’éducation seront étudiées depuis ce que l’on appellera des conjonctures critiques, c’est-à-dire des conjonctures « où ça se décide » : où l’idéologie de l’éducation est instituée et confortée dans son évidence hégémonique, mais aussi où elle est mise en suspens et en questions, au profit d’autres types de rapports, d’institutions, de discours et de représentation de « l’enfance ».

Contact

Laboratoire Logiques de l'agir

Lieu

Université de Liège, place du 20 août , 7, Liège (4000), Belgique

Tags