Équipes mobiles de psychiatrie et alliance thérapeutique

23 Juin 2017

Pour sa thèse en psychiatrie, Nelly Jeannin s'est intéressée aux équipes mobiles de psychiatrie et à l'alliance thérapeutique.

Consultation avec un psychiatre
Ludovic Godard - UFC

Les équipes mobiles de psychiatrie sont inégalement réparties sur le territoire français. De plus, il existe des différences de fonctionnement entre elles, et notamment dans le type de personnes prises en charge. En effet, les trois quarts interviennent exclusivement auprès de personnes en situation de précarité. Ceci s'explique par l'orientation de la circulaire de 2005 relative à la lutte contre l'exclusion et à la mise en œuvre d'équipes mobiles spécialisées en psychiatrie, et par les financements qui en ont découlé. L'alliance thérapeutique est l'un des facteurs principaux d'une bonne observance. En cela, elle contribue à l'obtention de meilleurs résultats cliniques. En intervenant au domicile, les équipes mobiles de psychiatrie sont susceptibles de favoriser une meilleure alliance. Parfois, celle-ci n'a pas pu se créer au cours des consultations dans les structures hospitalières.

Les hypothèses que l'on peut émettre sont que les prises en charge au domicile se déroulent dans un environnement sécurisant pour le patient. Elles rendent celui-ci acteur de sa prise en charge, tout en réduisant l'inégalité dans la relation avec son médecin. Enfin, les consultations au domicile permettent d'éviter un facteur anxiogène qu'est le port de la blouse blanche.

Horaires

16 h

Lieu

Salle des thèses

- UFR Santé

19 rue Ambroise Paré
25041 Besançon cedex 3

Tags